Logement : les nouveautés qui entrent en vigueur en 2022

Publié le 12/01/2022

Chaque année, des nouveautés viennent rythmer le marché de l’immobilier et impactent le fonctionnement des logements des particuliers. 2022 n’échappe pas à la règle et ce sont même six changements qui entreront en vigueur dès le mois de janvier. Au programme : chauffage, dispositif « Louer abordable », règles de financement des crédits, annonces immobilières, permis de construire et nouvelle obligation des syndics de copropriété.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Logement : les nouveautés qui entrent en vigueur en 2022

Plus de chauffage au gaz dans les maisons individuelles

À partir du 1er janvier 2022, déposer une demande de permis de construire pour une maison individuelle implique l’interdiction du chauffage au gaz. Les ménages devront dès lors privilégier d’autres modes de chauffage tels que les chaufferies biomasses, les pompes à chaleur ou les solaires thermiques. Actuellement, environ 20 % des maisons individuelles utilisent le chauffage au gaz. Les logements collectifs devront également s’y conformer, mais seulement à partir du 1er janvier 2025.

Autre nouveauté, liée cette fois aux annonces immobilières. Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, a récemment annoncé qu’en plus du montant des charges et des loyers, de l’étiquette énergétique et du descriptif, les annonces devront bientôt comporter les informations relatives à l’encadrement des loyers. La date d’entrée en vigueur de cette mesure n’a pas été précisée, à noter qu’elle ne concernera que les villes où l’encadrement des loyers est appliqué telles que Bordeaux, Lille, Lyon, Montpellier et Paris.

Des réductions d’impôt grâce au dispositif « Louer abordable »

Créé en 2017, le dispositif « Louer abordable » sera remis au goût du jour à partir du 1er janvier 2022. À condition de signer une convention avec l’ANAH (l’Agence nationale de l’habitat) et d’appliquer un loyer plafonné, les propriétaires-bailleurs pourront bénéficier de réductions d’impôt de 15 % à 35 % s’ils gèrent le bien eux-mêmes, et de 20 % à 65 %, s’ils confient la gestion à un professionnel.

Anah : « Louer abordable permet aux propriétaires de louer leurs logements à un niveau de loyer inférieur au prix du marché, tout en bénéficiant d’un avantage fiscal. Une convention d’engagement de 6 ou 9 ans avec l’Anah en précise les modalités de location ».

Du côté des syndics de copropriété, la volonté d’une plus grande transparence et d’une meilleure mise en concurrence impose désormais de fournir aux copropriétaires une fiche standardisée d’information. Ce document doit notamment renseigner sur les prix et les prestations proposées. La liste des points qui doivent être détaillés est strictement encadrée.

Les recommandations du HCSF pour les crédits deviennent juridiquement contraignantes

Autre nouveauté, relative cette fois au crédit immobilier. Les emprunteurs devront désormais composer avec les règles fixées par le haut conseil de stabilité financière (HCSF), qui deviennent une norme juridiquement contraignante. Sauf quelques exceptions, les banques devront dorénavant accorder des crédits immobiliers ne dépassant pas 25 ans et respecter un taux d’endettement fixé à 35 %.

Enfin, et dans un souci de simplification des démarches, les demandes de permis de construire, de même qu’un certain nombre d’autres formalités, seront possibles en ligne. Le dépôt en mairie reste autorisé et les délais d’instruction demeurent inchangés, de même que la liste des pièces justificatives qui doivent être fournies. L’absence de réponse de la part de la mairie, dans le délai légal vaut pour acceptation.


Dernières Actualités

Taxe d’habitation : l’impôt sera supprimé pour tous en 2023

Publié le 26/01/2022

L’an prochain, la taxe d’habitation sur la résidence principale, sera définitivement supprimée pour l’ensemble des Français. Si 80 % des ménages sont déjà totalement exonérés, 20 % doivent encore payer une partie de la taxe en 2022. Dates à retenir, calcul, exceptions, voici ce qu’il faut savoir sur la taxe d’habitation en 2022.

La location de studios a toujours le vent en poupe

Publié le 21/01/2022

Avec la crise sanitaire et les confinements successifs, les maisons avec jardin sont parmi les biens les plus recherchés. En 2021, pourtant, les petits espaces de type studios ou T1 sont largement représentés et connaissent même une hausse par rapport à 2020. Une tendance qui peut s’expliquer par un besoin de mobilité et davantage d’offres sur le marché locatif.

Covid et immobilier : 1 locataire sur 5 s’inquiète de ne pas pouvoir payer son loyer

Publié le 19/01/2022

Alors que l’actualité est toujours rythmée par l’épidémie de covid-19, les locataires sont de nouveau nombreux à craindre d’être confrontés à des impayés de loyers. C’est en tout cas ce que révèle un sondage SeLoger, réalisé fin 2021. De leur côté, les bailleurs, plutôt sereins, ont toutefois intérêt à se protéger contre les impayés, grâce, notamment, à la garantie VISALE.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière