Les Français veulent investir dans l’immobilier

Publié le 16/04/2021

Selon un récent sondage réalisé par l’institut Poll&Roll pour la start-up immobilière Masteos, l’investissement dans l’immobilier résidentiel, puis dans l’immobilier locatif, reste le placement privilégié des Français. Une envie qui semble toujours aussi présente malgré la crise, l’immobilier étant jugé par beaucoup comme un investissement sûr et rentable.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Les Français veulent investir dans l’immobilier

Pour les ménages qui souhaitent investir, l’immobilier reste le placement privilégié

26 % des Français interrogés dans le cadre de cette étude se disent désireux d’acquérir leur résidence principale, 20 % envisagent un investissement locatif et 13 % songent même à acheter une résidence secondaire. C’est dire si l’immobilier a toujours les faveurs des ménages français. En parallèle, le livret d’épargne ne récolte que 11 % des voix, l’assurance-vie, 9 % et la Bourse, 6 %. 13 % des sondés déclarent par ailleurs ne pas vouloir investir pour le moment.

Selon les Français qui souhaitent investir, l’immobilier doit être privilégié car il représente un placement concret, rentable et sûr.

Si toutes les tranches d’âges semblent concernées par l’investissement en général, ce sont les 18-34 ans qui arrivent en tête avec 66 % des intentions. Ils précèdent les 35-49 ans qui représentent 59 % et les 50-55 ans, 49 %.

Investir dans l’immobilier pour se constituer un patrimoine

Le sondage révèle par ailleurs que 41 % des répondants envisagent d’investir dans le locatif à plus ou moins long terme et 15 % seulement ont déjà réalisé une telle acquisition. Un écart entre le projet et le passage à l’acte, qui étonne jusqu’au cofondateur de Masteos, Thierry Vignal, qui s’est livré au Figaro. Selon lui, ce décalage peut s’expliquer par un processus trop complexe et les nombreux freins qui subsistent.

Parmi les premières craintes des Français qui envisagent de réaliser un investissement locatif, notons les loyers impayés suivis de près par les factures de travaux de rénovation et les difficultés pour obtenir un financement. Des freins évoqués respectivement par 79 %, 75 % et 59 % des personnes interrogées. La nécessité d’un apport personnel est également évoquée par nombre de sondés. Notons toutefois que certaines banques n’hésitent pas à prêter sans apport, en particulier pour les projets d’investissements locatifs.

Plus de trois personnes interrogées sur quatre déclarent, en outre, qu’investir dans l’immobilier locatif est trop compliqué et qu’il est difficile de bien cerner les contours liés au financement, aux contraintes légales et fiscales. D’autres encore évoquent la crise sanitaire et économique liée à l’épidémie de Covid-19, qui les incite à reporter leur projet. Quant à ceux qui envisagent malgré tout d’investir ou l’on déjà fait, la motivation principale est la constitution d’un patrimoine pour 46 % et des revenus complémentaires pour 30 %. Pour 11 % des sondés, investir dans l’immobilier s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de défiscalisation.

Pour les ménages qui souhaitent investir, l’immobilier reste le placement privilégié

26 % des Français interrogés dans le cadre de cette étude se disent désireux d’acquérir leur résidence principale, 20 % envisagent un investissement locatif et 13 % songent même à acheter une résidence secondaire. C’est dire si l’immobilier a toujours les faveurs des ménages français. En parallèle, le livret d’épargne ne récolte que 11 % des voix, l’assurance-vie, 9 % et la Bourse, 6 %. 13 % des sondés déclarent par ailleurs ne pas vouloir investir pour le moment.

Selon les Français qui souhaitent investir, l’immobilier doit être privilégié car il représente un placement concret, rentable et sûr.

Si toutes les tranches d’âges semblent concernées par l’investissement en général, ce sont les 18-34 ans qui arrivent en tête avec 66 % des intentions. Ils précèdent les 35-49 ans qui représentent 59 % et les 50-55 ans, 49 %.


Dernières Actualités

Piscines non-déclarées : les images satellites au secours du fisc

Publié le 22/10/2021

Pour traquer les contribuables qui manqueraient à leurs obligations, l’administration fiscale n’hésite pas à recourir aux nouvelles technologies. Bercy a, en effet, développé un partenariat avec Google, qui s’appuie sur l’intelligence artificielle. L’objectif : débusquer les extensions de bâtiments ainsi que les piscines non-déclarées. Si certains saluent l’innovation dans une administration qui manque de personnel, d’autres en revanche, déplorent la déshumanisation.

Ma Prime Rénov’ : un dispositif similaire adapté au vieillissement

Publié le 20/10/2021

MaPrimeRénov’, c’est le dispositif bien connu des ménages, qui souhaitent rénover énergétiquement leur logement. Depuis le 1er janvier dernier, la prime est également accessible aux propriétaires-bailleurs, ainsi qu’aux copropriétaires. La recette séduit, à tel point que le Gouvernement a dû revoir à la hausse son enveloppe budgétaire pour 2021. Et le Premier ministre, Jean Castex, de missionner le ministère du logement sur un dispositif connexe, celui-ci destiné à soutenir l’adaptabilité des logements au vieillissement de la population.

86 % des Français cherchent un logement avec un extérieur : les nouvelles annonces d’Emmanuelle Wargon appuyées par le sondage réalisé par Selexium

Publié le 15/10/2021

La ministre déléguée du logement Emmanuelle Wargon engage son cheval de bataille contre les problématiques culturelles du logement français. Après avoir évoqué et engagé le sujet durant plusieurs semaines sur l’amélioration du paysage habitable dans l’hexagone, elle prend la parole ce jeudi 14 octobre 2021 avec son programme « Habiter la France de Demain », et définit les actions attendues dans les mois à venir.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière