Immobilier locatif : pourquoi faire appel à une agence ?

Publié le 22/05/2019

Les propriétaires qui décident de se lancer dans l’immobilier locatif peuvent espérer bénéficier de revenus complémentaires tirés des loyers, voire même de quelques avantages fiscaux. Mais, pour cela, il est également nécessaire de pouvoir assumer une bonne dose de tâches administratives. Dans le cas de la mise en location de son bien, l’agent immobilier peut apporter ses conseils avisés.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Immobilier locatif : pourquoi faire appel à une agence ?

La gestion locative ne s’improvise pas

L’immobilier locatif est une solution choisie par de nombreux particuliers pour se constituer un patrimoine, préparer une succession ou simplement percevoir des revenus complémentaires. Mais il ne s’agit pas simplement d’acheter et de louer pour améliorer ses revenus ou profiter de réductions d’impôts.

Avant de louer, le propriétaire doit veiller à ce que le logement proposé soit conforme aux normes en vigueur. Selon s’il est loué vide ou meublé, il doit également respecter un cahier des charges précis. En outre, les diagnostics obligatoires comme le DPE doivent être effectués, ou à jour, et un détecteur de fumée doit être installé. Une fois l’annonce publiée, il faut ensuite faire visiter l’appartement ou la maison, puis choisir le locataire. Viennent ensuite l’élaboration et la signature du contrat de location puis la rédaction et l’envoi mensuel des quittances, et enfin la perception des loyers. De quoi décourager les propriétaires les plus allergiques aux tâches administratives.

L’agent immobilier, commercial et gestionnaire en même temps

Confier la gestion locative d’un bien à une agence immobilière peut être motivé par plusieurs paramètres : un lieu de résidence trop éloigné, un manque de temps, ou encore un manque de connaissances administratives, comptables et fiscales. Quoi qu’il en soit, l’agent immobilier, propriétaire d’une carte professionnelle de “gestion immobilière”, dispose d’une double compétence. Commerciale d’abord, avec la prospection et la diffusion de l’offre, et de gestion pour tout ce qui concerne le quotidien du locataire et du logement. Dans ce cas, il assure les états des lieux, recueille les demandes du locataire en cas de panne ou de travaux de rénovation par exemple.

L’agent immobilier offre l’assurance d’une gestion locative conforme à la législation. Il est, en outre, exercé à déceler les pièces justificatives falsifiées. De plus, il rédige les contrats de location et s’assure qu’ils contiennent toutes les mentions nécessaires, ce qui n’est pas toujours le cas avec les baux téléchargeables sur Internet.

Il est préférable de faire appel aux services d’une agence à taille humaine, qui offre plus de proximité et de réactivité qu’un grand groupe aux prestations à priori alléchantes. En cas de litige, cela peut être d’une aide précieuse.

comptabilité-gestion-contact-direct-locataire-agent-immobilier-proprietaire-bailleur

Confier son bien à une agence immobilière : combien ça coûte ?

En matière de gestion locative, les tarifs appliqués par les agences immobilières sont très variables. Ils dépendent des agences elles-même, mais également de la nature du bien et des prestations proposées. Par exemple, confier la gestion de la location d’un parking coûte généralement plus cher que pour un appartement.

Un mois de loyer

C’est ce que coûte en moyenne chaque année la gestion locative confiée à une agence immobilière.

Sur l’ensemble des réseaux, les tarifs constatés vont de 4 à 12 % des loyers. Les prix les plus bas s’expliquent notamment par une gestion partiellement dématérialisée. C’est le cas de certaines plateformes spécialisées dans la gestion locative en ligne.


Dernières Actualités

Logements vacants : le plan du Gouvernement pour inciter les propriétaires à louer

Publié le 17/02/2020

Alors que dans certaines villes, trouver un logement est synonyme de parcours du combattant, le nombre de logements vacants est quant à lui en perpétuelle hausse depuis quelques années. Un constat alarmant qui a conduit le Gouvernement à lancer un plan national destiné à inciter les propriétaires d’un logement vide à le proposer à la location. Dans le cas contraire, les pouvoirs publics évoquent à demi-mot la réquisition ou les mesures fiscales incitatives.

Construction : du bois, de la paille et du chanvre dans les futurs grands projets publics

Publié le 14/02/2020

Dans trente ans, sept habitants sur dix vivront en ville. Dans ce contexte et, parce que les enjeux climatiques sont de taille, le ministère de la Ville et du logement a présenté son plan « ville durable » qui vise à repenser les règles d’urbanisme. Parmi les nouvelles mesures, la moitié des grands projets publics d’aménagement construits d’ici à 2022 devront comporter des matériaux biosourcés comme le chanvre et la paille, ainsi que du bois.

Réforme de la copropriété : bouleversement en vue en juin 2020 ?

Publié le 10/02/2020

Alors que le Parlement examine actuellement la future loi sur la copropriété, les professionnels et les propriétaires s’interrogent sur ses conséquences ? Dans un contexte de charges en augmentation et de complexité des normes et de la réglementation énergétique, la loi Elan, votée en 2018, prévoit, en effet, de réformer la gestion des copropriétés pour simplifier son fonctionnement. Réponse en juin 2020.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière