Bilan patrimonial

Demandez votre bilan patrimonial personnalisé et découvrez votre économie d’impôt.

Pinel dans l’ancien

Bien qu'initialement destiné au marché immobilier neuf, le dispositif Pinel peut permettre d'investir dans des logements anciens en vue de les louer. En échange de cet engagement locatif, l'investisseur bénéficiera d'une réduction d'impôt proportionnelle à cette durée. La loi Pinel a également été prorogé jusqu'au 31 décembre 2021, mais dans une version recentrée autour des zones A, A bis et B1.

 

Il est possible d’investir dans un bien immobilier ancien grâce au dispositif Pinel ancien. Les locataires ainsi que les propriétaires sont soumis aux même plafonds de ressources et de loyer que pour un logement neuf. La principale différence réside dans les conditions d’éligibilité du bien.

 

Les avantages d’investir dans un bien Pinel ancien

Que vous souhaitiez investir dans un bien immobilier ancien ou bien dans un local afin de le transformer en habitation décente, le dispositif Pinel ancien vous offre les mêmes avantages que lors d’un investissement dans le neuf.
Vous pouvez vous constituez un patrimoine immobilier tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt, plus ou moins importante en fonction de la durée de location de votre bien. Celle-ci peut être de 6, 9 ou 12 ans ce qui vous permet de défiscaliser à hauteur de 12, 18 ou 21 % du montant de votre investissement.

21 %
C’est la réduction d’impôt maximale dont peut bénéficier les acheteurs en loi Pinel ancien.
  • Accéder à la propriété sans apport
  • Percevoir des loyers et une réduction d’impôt
  • Obtenir des revenus supplémentaires et anticiper sa retraite
  • Bénéficier du cachet et du charme des biens anciens
  • Emplacement idéal et prisé (centre-ville, proximité des commerces, réseau de transport)

Conditions d’éligibilité

Le bâtiment concerné par l’investissement immobilier locatif peut être un logement dans un état de vétusté avancé ou bien un local commercial, un entrepôt… Ils doivent cependant faire l’objet de travaux de rénovation ou de transformation afin de le rendre habitable.

Le logement

Afin de pouvoir bénéficier de la réduction d’impôt accordée par le dispositif Pinel ancien, le bien immobilier acquis doit correspondre à plusieurs caractéristiques :
pinel ancien rénovation

  • ne pas être conforme aux critères de décence définis dans l’article 6 de la loi n°89-462 du 6 juillet 1989.
  • il doit être localisé doit une zone éligible à la loi Pinel (A, A bis ou B1)
  • respect des niveaux de performance énergétique défini par le label HPE rénovation 2009 ou le label BBC rénovation 2009
  • les travaux de rénovation doivent être terminés avant le 31 décembre de la 2e année suivant l’achat

Il est important que le bien respecte l’intégralité des critères de décence et des performances techniques, une fois les travaux achevés. Afin d’obtenir la validation nécessaire, un expert indépendant doit diagnostiquer le logement acquis avant et après rénovation. Ses observations doivent être répertoriées dans le modèle d’attestation de l’état descriptif du logement avant et après travaux, fourni par le service des impôts.

L’investissement

Le bien immobilier n’est pas le seul à être soumis à des conditions d’éligibilité. En effet, le placement en lui même doit se conformer à certains critères :

  • le montant maximum d’un investissement Pinel ancien ne peut dépasser 300 000 € par an
  • il n’est pas possible d’acquérir plus de 2 biens Pinel la même année

Pour rappel, le dispositif Pinel a été prolongé jusqu’au début de l’année 2022, dans une version recentrée autour des zones A, A bis et B1.

 

Pourquoi investir avec le dispositif Pinel ancien ?

L’intérêt principal de ce type d’investissement locatif est de se constituer un patrimoine immobilier pérenne tout en bénéficiant d’avantages fiscaux. Ce dispositif de défiscalisation permet d’augmenter l’offre de logements rénovés sur le marché et ainsi de répondre à la forte demande locative. Des perspectives intéressantes pour les investir en Pinel ancien qui profitent de nombreux avantages supplémentaires :

  • acquérir un bien moins cher à l’achat
  • réduire ses impôts de 12, 18 ou 21 %
  • percevoir des revenus complémentaires
  • anticiper sa retraite et conserver son niveau de vie
  • transmettre un bien immobilier de caractère

Réussir son investissement étape par étape

Pour tout placement immobilier, l’emplacement du bien est une caractéristique essentielle à prendre en compte. Celui-ci déterminera en grande partie la réussite de votre investissement locatif.
Une fois ce facteur pris en compte, vous pouvez engager les différentes étapes essentielles pour votre projet :

  1. Renseignez-vous et définissez vos objectifs
  2. Effectuez une simulation afin de visualiser votre projet
  3. Prenez contact avec un conseiller en gestion de patrimoine

Calculer son avantage fiscal Pinel ancien

Afin de pouvoir déterminer si un tel investissement est rentable, il est nécessaire de connaître la base de calcul de votre réduction d’impôt. Celle-ci prend en compte le prix d’achat du bien, les frais liés à son acquisition, le coût des travaux ainsi que les honoraires de l’architecte.
Il faut également noter que certains travaux de rénovation nécessaires ne sont pas compris dans la réduction d’impôt Pinel, mais sont imputables sur revenus fonciers dans la limite de 10 700 €/an.
Par exemple, pour un bien immobilier acheté 230 000 € qui nécessite environ 20 000 € de travaux déductibles des revenus fonciers, l’investisseur bénéficiera d’une réduction d’impôt Pinel basée sur 210 000 €.

Demandez votre étude personnalisée
  • Analyse de votre situation par nos experts
  • Conseils et solutions personnalisés
  • Étude gratuite et sans engagement