1. Accueil
  2. Lois de défiscalisation
  3. Loi Girardin

À ce jour, seule la loi Girardin intermédiaire perdure et concerne les investissements immobiliers réalisés avant le 31 décembre 2017.

De la même manière que la loi Pinel, la loi Girardin conditionne l’octroi de l’avantage fiscal à des plafonds de loyer maximum et à des plafonds de ressources maximum pour les locataires. Le taux de la réduction fiscale varie fortement entre 22 % et 50 % du montant de l’investissement, selon la nature de l’investissement, la date de réalisation de cet investissement et de la date de délivrance du permis de construire. L’attribution de l’avantage fiscal est conditionnée par la location effective du logement.

Loi Girardin : le Pinel de l’Outre-mer

Pour faciliter l’accès au logement en Outre-mer, le dispositif de défiscalisation Girardin se calque sur la loi Pinel. Explications en images.

Quels sont les avantages d’un investissement en Loi Girardin ?

En défiscalisant via le dispositif Girardin, l’investisseur participe au développement économique des territoires d’Outre-mer tout en diminuant ses impôts. Les avantages de cette loi de défiscalisation immobilière sont nombreux :

Un exemple d’investissement Girardin

Un investisseur acquiert un appartement 5 pièces à Mamoudzou à Mayotte pour un montant de 198 000 €.
Grâce à la loi Girardin, si son investissement est éligible aux conditions définies dans la loi, il pourra profiter d’une réduction fiscale de 50 %, soit 99 000 €, étalée sur plusieurs années, puisque l’avantage fiscal annuel est plafonné à 18 000 €.

Demandez un bilan de votre situation fiscale

Bénéficiez de conseils et solutions pour réussir votre projet d’investissement locatif. Bilan gratuit et sans engagement.

Quelles sont les conditions à respecter ?

Pour défiscaliser en Girardin en 2019, il est indispensable de respecter certaines conditions imposées par la loi :

Defisc-girardin-outre-mer
  • Acheter ou faire construire un logement neuf ou en état futur d’achèvement dans un département d’Outre-mer
  • Détenir un permis de construire délivré avant le 31/12/2012 pour un taux de réduction de plus de 26 %
  • S’engager à le louer pour six années minimum et louer dans les 6 mois suivants l’acquisition ou la date d’achèvement des travaux
  • Veiller au plafonnement Girardin des ressources des locataires
  • Respecter le plafonnement des loyers, le m² carré étant plafonné à 14,08 €/m²

Pour bénéficier du dispositif Girardin intermédiaire, le bailleur doit respecter des plafonds de loyer maximum et des plafonds de ressources maximum pour le locataire.

Les plafonds de loyer maximum pour les baux conclus en 2016
Dom + Saint-Barthélémy + Saint-MartinAutres territoires d’Outre-mer
Plafonds de loyer au m²170 €211 €
Plafond de l’investissement2449 € HT
Plafonds de ressources des locataires (revenus annuels en euros)
Dom + Saint-Barthélémy + Saint-MartinAutres territoires d’Outre-mer
Personne seule31 78430 526
Couple58 78256 456
Avec 1 personne à charge62 18259720
Avec 2 personne à charge65 58262 987
Avec 3 personne à charge70 12467 349
Avec 4 personne à charge74 66871 711
Par personne à charge en plus4 772

Comprendre la loi Girardin

La loi de défiscalisation Girardin permet aux investisseurs d’obtenir une réduction d’impôt lors de l’achat ou de la construction d’un logement neuf en Outre-Mer.
Cette réduction d’impôt varie en fonction de la nature de l’investissement et de la date de sa réalisation. Les îles ultramarines concernées par cette loi sont : Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion, Mayotte, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis et Futuna. Cette loi ne doit pas être confondue avec le dispositif Pinel Outre-mer, qui n’offre pas les mêmes avantages.

Effectuez votre bilan patrimonial personnalisé

Dressez un bilan de votre situation fiscale et profitez gratuitement des conseils de nos experts pour payer moins d’impôt.

Pourquoi investir en Girardin ?

Le dispositif permet d’acquérir un patrimoine immobilier dans des zones ultramarines, où la rareté du foncier entraîne une hausse de la valeur des terrains au fil du temps (notamment à La Réunion). De plus, ce logement peut constituer un lieu de villégiature idyllique pour la retraite et répondre à une stratégie personnelle sur le long terme.

Quels sont les pièges à éviter ?

En théorie, l’Outre-mer peut être perçue comme un lieu idéal investissement avec des offres très séduisantes. Attention à ne pas se bercer d’illusions car la réalité peut être bien éloignée du rêve décrit sur papier glacé. Si les territoires d’Outre-mer ont quelques similitudes, il ne faut pas délibérément ignorer les spécificités de chaque île ultramarine, notamment sur le plan immobilier.
La méconnaissance du terrain peut engendrer de graves erreurs de jugement et pousser l’investisseur vers des produits immobiliers à la rentabilité fallacieuse. La règle d’or reste la même que pour les investissements en Métropole : connaître profondément les caractéristiques du bien acquis, de son emplacement, du quartier, de sa situation est une nécessité.

« Je veux investir et défiscaliser dans un bien en Girardin, par quoi je commence ? »

  1. définir le type de bien qu’il est possible d’acquérir selon le budget d’investissement
  2. définir le territoire ultra-marin sur lequel il est possible d’investir
  3. trouver un bien attractif pour une rentabilité locative optimisée