Location meublée : faut-il assurer les meubles ?

Publié le 09/04/2021

Exception faite des propriétaires qui louent un logement situé en copropriété, les bailleurs n’ont pas d’obligation de s’assurer dans le cadre d’une mise en location. Cependant, il peut être intéressant de se protéger contre les sinistres ou les actes de vandalisme, en particulier si le logement est loué meublé. Quant au locataire, il doit impérativement souscrire une assurance habitation. Faisons le point.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Location meublée : faut-il assurer les meubles ?

Assurer ses meubles pour pouvoir relouer rapidement après un sinistre

Conformément à la loi Alur (loi pour l’accès au logement et un urbanisme rénové) du 26 mars 2014, chaque copropriétaire doit s’assurer contre les risques liés à la responsabilité civile, qu’il soit occupant ou bailleur. C’est le seul cas où le propriétaire-bailleur doit répondre à une obligation de s’assurer. Pour louer un bien, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, en zone tendue ou détendue, l’assurance du propriétaire-bailleur n’est, en effet, pas requise.

Cependant et même si les investissements locatifs sont souvent des opérations rentables pour se constituer un patrimoine (voir les lois de défiscalisation immobilière), percevoir des revenus complémentaires ou préparer sa retraite, il existe toujours un risque de sinistres, de dégradations et de vandalisme qui peut occasionner des dépenses importantes et des travaux de rénovation.

Dès lors, il peut être pertinent d’assurer son mobilier dans le cadre d’une location meublée. Pour ce faire, il est impératif de conserver toutes les factures d’achat afin d’être indemnisé rapidement en cas de casse ou d’endommagement. Le remplacement des meubles permet ainsi de pouvoir relouer le logement dans les meilleurs délais et de limiter la vacance locative et donc le manque à gagner.

L’assurance habitation PNO : une assurance modulable conçue pour les propriétaires-bailleurs

La loi Alur oblige également les locataires à souscrire une assurance habitation, y compris si le bien est loué meublé. Celle-ci doit porter à minima sur le risque de responsabilité civile et sur le risque locatif. Cependant, la loi n’impose pas aux locataires d’assurer les meubles du logement qu’ils habitent.

Une solution s’offre alors aux propriétaires : l’assurance habitation Propriétaire Non-Occupant (assurance habitation PNO). Selon les attentes du bailleur, la nature du bien, son adresse, sa surface et le type de location (nue ou meublée), l’assureur propose une couverture, particulièrement adaptée aux propriétaires de locations et notamment de locations meublées.

Non-obligatoire, l’assurance habitation PNO offre les mêmes garanties que l’assurance habitation classique et que l’assurance multirisque. En plus du mobilier, elle couvre tous les sinistres, que le locataire soit responsable ou victime.

Les avantages d’une telle assurance sont qu’elle est modulable pour s’adapter au mieux aux attentes et à la situation du bailleur. En outre, elle vient en complément de l’assurance obligatoire du locataire et permet donc de couvrir une liste exhaustive de risques.


Dernières Actualités

Piscines non-déclarées : les images satellites au secours du fisc

Publié le 22/10/2021

Pour traquer les contribuables qui manqueraient à leurs obligations, l’administration fiscale n’hésite pas à recourir aux nouvelles technologies. Bercy a, en effet, développé un partenariat avec Google, qui s’appuie sur l’intelligence artificielle. L’objectif : débusquer les extensions de bâtiments ainsi que les piscines non-déclarées. Si certains saluent l’innovation dans une administration qui manque de personnel, d’autres en revanche, déplorent la déshumanisation.

Ma Prime Rénov’ : un dispositif similaire adapté au vieillissement

Publié le 20/10/2021

MaPrimeRénov’, c’est le dispositif bien connu des ménages, qui souhaitent rénover énergétiquement leur logement. Depuis le 1er janvier dernier, la prime est également accessible aux propriétaires-bailleurs, ainsi qu’aux copropriétaires. La recette séduit, à tel point que le Gouvernement a dû revoir à la hausse son enveloppe budgétaire pour 2021. Et le Premier ministre, Jean Castex, de missionner le ministère du logement sur un dispositif connexe, celui-ci destiné à soutenir l’adaptabilité des logements au vieillissement de la population.

86 % des Français cherchent un logement avec un extérieur : les nouvelles annonces d’Emmanuelle Wargon appuyées par le sondage réalisé par Selexium

Publié le 15/10/2021

La ministre déléguée du logement Emmanuelle Wargon engage son cheval de bataille contre les problématiques culturelles du logement français. Après avoir évoqué et engagé le sujet durant plusieurs semaines sur l’amélioration du paysage habitable dans l’hexagone, elle prend la parole ce jeudi 14 octobre 2021 avec son programme « Habiter la France de Demain », et définit les actions attendues dans les mois à venir.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière