Immobilier locatif : les loyers en meublés sont en forte augmentation

Publié le 04/11/2019

Sur les douze derniers mois, le montant des loyers des locations meublées a augmenté deux fois plus vite que celui des locations vides. Dans certaines grandes villes, la hausse atteint même des records. À Rennes, Nantes et Saint-Etienne par exemple, il faut débourser 10 % de plus en septembre pour se loger en meublé par rapport à l’automne dernier.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Immobilier locatif : les loyers en meublés sont en forte augmentation

C’est à Paris, Nice et Lyon que louer son logement coûte le plus cher

+ 2,5 % pour les locations vides et + 5,2 % pour les locations en meublé. Telle est l’évolution du montant des loyers en France, en un an. Si c’est sans surprise à Paris que se loger coûte le plus cher, d’autres villes de France ont connu une forte hausse de leurs loyers sur les douze derniers mois.

En septembre 2019, le logement type est un appartement de 57 m² loué vide 722 € charges comprises ou une location meublée de 56 m² louée 769 € charges comprises.

À Paris, il faut débourser en moyenne 1 620 € pour une location nue et 1 841 € pour une location meublée, en hausse respective de 4,9 % et 4,3 % en un an. C’est ensuite à Nice que se loger coûte le plus cher avec 855 € en moyenne pour une location vide, en hausse de 1,2 % en un an. En matière de location meublée, c’est Lyon qui se place en suite du classement. Les investisseurs locatifs fixent en moyenne des loyers à 988 € en hausse de 1,5 % en douze mois. Plus au sud, Aix-en-Provence affiche des loyers élevés dans les deux cas avec 850 € pour une location nue et 911 € pour un meublé.

En région, les loyers des locations meublées là aussi en forte hausse

locations-meubles-forte-hausse-loyers

Dans d’autres villes françaises, se loger est toujours abordable même s’il convient de distinguer la location vide et la location meublée et tenir compte des évolutions au fil du temps. Ainsi à Rennes, un logement vide coûte environ 634 € en hausse de 1,9 % en un an. Mais sur cette même année, la ville affiche une hausse record des loyers des locations meublées dont la moyenne est désormais de 645 €, soit une augmentation de 15,2 % sur les douze derniers mois. Même tendance à Saint-Etienne qui a même connu une perte de vitesse des loyers en location nue soit 485 € en moyenne, en baisse de 1,3 % en un an. En revanche, il faut désormais débourser 548 € pour un logement stéphanois meublé, en augmentation de 10,6 % en un an.

Et les grandes agglomérations n’ont pas le monopole de la hausse des prix. Ainsi, le prix des résidences principales meublées sont en hausse de 23,9 % à Caen, 21,3 % à Orléans et 15,7 % à Angers.

À Bordeaux, Toulouse, Marseille, Montpellier et Grenoble, les évolutions sont globales mais plus mesurées tant sur les loyers de logements vides que des logements meublés.


Dernières Actualités

Copropriétés : la réforme qui encourage les travaux

Publié le 08/11/2019

Une ordonnance présentée fin octobre pose de nouvelles règles pour les copropriétés françaises. Cette réforme qui devra s’appliquer au printemps 2020 vise à améliorer la prise de décisions entre copropriétaires pour mieux répondre aux problématiques liées aux rénovations énergétiques.

Suppression et mensualisation de la taxe d’habitation : attention à ne pas trop payer en 2020

Publié le 06/11/2019

En 2020, certains ménages vont bénéficier de la suppression totale de la taxe d’habitation. Une bonne nouvelle en apparence, mais nombreux sont les Français qui, pour équilibrer leur budget, ont un contrat de mensualisation. Afin d’éviter de payer dès à présent au fisc des sommes non dues et d’attendre leur remboursement l’an prochain, vous avez jusqu’au 16 décembre pour modifier votre contrat.

Immobilier locatif : les loyers en meublés sont en forte augmentation

Publié le 04/11/2019

Sur les douze derniers mois, le montant des loyers des locations meublées a augmenté deux fois plus vite que celui des locations vides. Dans certaines grandes villes, la hausse atteint même des records. À Rennes, Nantes et Saint-Etienne par exemple, il faut débourser 10 % de plus en septembre pour se loger en meublé par rapport à l’automne dernier.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière