IFI : Que contient la réforme de l’ISF ?

Publié le 10/01/2018

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. IFI : Que contient la réforme de l’ISF ?

Depuis le 1er janvier 2018 et l’adoption du premier budget du Gouvernement Macron, l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) a été remplacé par l’impôt sur la fortune immobilière (IFI).

Contrairement à l’ancienne taxe, l’IFI ne concernera que les possessions immobilières non destinées à une activité professionnelle. Une mesure qui restreindrait à 150 000 le nombre de foyers concernés par ce nouvel impôt.

Biens soumis à l’impôt sur la fortune immobilière

 

150 000
La restriction de l’IFI sur les seuls biens immobiliers impacterait environ 150 000 foyers contre 340 000 pour l’ISF.

Grande réforme d’Emmanuel Macron lors de l’élection présidentielle, le remaniement de cette taxe a été validé par le Conseil constitutionnel en décembre dernier. Appliquée depuis le 1er janvier 2018, elle taxe seulement les biens immobiliers et exclut de sa base de calcul les placements financiers (espèces, livrets d’épargne, comptes courants, les œuvres d’arts, les meubles et véhicules…).L’ensemble des biens et droits immobiliers sont compris dans le calcul du montant de l’IFI. Qu’ils soient détenus directement ou indirectement (via une SCPI ou une SCI par exemple).

Ainsi, le Gouvernement souhaite favoriser l’investissement dans les PME pour soutenir la croissance et développer la recherche et le développement des industries tricolores.

IFI : avantages fiscaux et barème d’imposition

 

La réduction de 75 % de l’IFI peut s’obtenir seulement en échange de dons réalisés auprès de certaines associations. Ceux-ci doivent avoir été effectués pendant l’année précédant l’imposition.Il n’est plus possible d’obtenir une réduction en investissant dans le capital des PME. Etant donné que ce type de bien n’est pas compris dans ce nouvel impôt. Cet avantage fiscal ne peut toutefois excéder les 50 000 € de plafond auquel il est soumis.
L’ensemble des contribuables redevables de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) peuvent bénéficier des abattements fiscaux qu’offrait l’ISF. Il sera toujours possible pour la personne imposée d’avoir un abattement de 30 % sur sa résidence principale.

Le seuil d’imposition de ce patrimoine immobilier est identique à celui fixé pour l’ISF. Soit 1 300 000 d’euros au 1er janvier de chaque année d’imposition. Le barème reste lui aussi inchangé. Même la taxation dès 800 000 € de biens dès lors que le plafond de 1 300 000 € a été atteint.

Barème d’imposition de l’IFI

Tranche d’imposition pour l’année d’imposition Taux
Comprise entre 800 000 € et 1 300 000 € 0,5 %
Comprise entre 1 300 001 € et 2 570 000 € 0,7 %
Comprise entre 2 570 001 € et 5 000 000 € 1 %
Comprise entre 5 000 001 € et 10 000 000 € 1,25 %
Supérieure à 10 000 000 € 1,5 %

Dernières Actualités

Placement immobilier : faut-il préférer les résidences seniors ou étudiantes ?

Publié le 15/07/2019

Dans le domaine de l’immobilier locatif, les résidences de services offrent de nombreux avantages, en particulier d’un point de vue fiscal. Notamment grâce aux dispositifs de défiscalisation tels que le Censi-Bouvard et le statut de LMNP. Mais encore faut-il faire le bon choix parmi les résidences de tourisme, les résidences étudiantes, les établissements pour seniors et les Ehpad.

Revenus fonciers : mode d’emploi pour déduire les travaux de 2019

Publié le 12/07/2019

L’entrée en vigueur du prélèvement à la source a fait de 2018 une année blanche sur le plan fiscal. Les revenus non-exceptionnels sont donc effacés grâce à un crédit d’impôt. Mais afin d’éviter les effets d’aubaine, les règles en matière de déductibilité des travaux changent pour 2018 et 2019. Sauf en cas d’urgence, il est conseillé de reporter les gros travaux de quelques mois. Explications.

Lutte contre la fraude fiscale : qui sont les nouveaux supers flics ?

Publié le 10/07/2019

Le service d’enquêtes judiciaires des finances (SEJF) vient de voir le jour quelques mois après la promulgation de la loi anti-fraude. À Berçy, ces nouveaux enquêteurs auront le statut d’agents des impôts assorti d’un pouvoir de police capable de mener des écoutes et des filatures. Objectif, résorber la fraude fiscale qui coûte chaque année entre 25 et 100 milliards d’euros à la France.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière