Impôt sur la fortune immobilière : vous pouvez déduire votre emprunt à 100 % !

Publié le 05/07/2018


Initialement fixée entre le 22 mai et 5 juin, la date limite de déclaration de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) a été reportée au 15 juin. Une date désormais dépassée, mais au-delà de laquelle certains contribuables constatent des erreurs. Les corrections seront possibles en ligne à compter du mardi 31 juillet.

Mise à jour en faveur des contribuables

Alors que l’IFI a fait une entrée remarquée sur la scène fiscale française, sa date limite de déclaration a été reportée de quelques jours. En cause, le bulletin officiel des finances publiques (Bofip) destiné à aider les déclarants, qui n’a pu être publié que le 8 juin.

Or ce bulletin, en plus de guider les contribuables sur la saisie des formulaires 2042-IFI et 2042-IFI-COV apporte des compléments d’information essentiels. Contrairement à ce qui avait été indiqué initialement, le Bofip du 8 juin a par exemple précisé les modalités de déductibilité des dettes. Le prêt contracté pour l’achat d’une résidence principale est ainsi déductible en totalité.

Notice de l’administration fiscale publiée avant le Bofip : « Un abattement de 30 % étant pratiqué sur la valeur de la résidence principale, les dettes contractées pour son acquisition ne sont déductibles qu’à hauteur de 70 % de leur valeur. »

Une déductibilité partielle qui semblait incohérente

 

 
Alors que l’ancien impôt de solidarité sur la fortune (ISF) permettait de déduire les dettes liées à l’emprunt à hauteur de 100 %, la déductibilité partielle initialement annoncée par l’administration à fait s’interroger les ménages comme les fiscalistes.
 
Il reste cependant que, malgré l’éclaircissement apporté par le Bofip, celui-ci précise que les dettes ne peuvent pas être déduites totalement si leur montant est supérieur à la valeur imposable du bien. En d’autres termes, un bien acquis pour 2 millions d’euros sera imposable à hauteur de 1 400 000 € déduction faite de l’abattement. Si le prêt contracté est par exemple d’1 million d’euros, il peut être déduit en totalité. Ce ne serait pas le cas s’il était de 2 millions d’euros.

La déductibilité de la dette est donc relative à la valeur vénale du bien qu’elle finance. Une règle malgré tout plus avantageuse que la déductibilité à hauteur de 70 % annoncée dans un premier temps.

Il est encore possible de corriger sa déclaration

Le service de correction en ligne des déclarations d’IFI sera accessible entre le 31 juillet et le 18 décembre 2018. Un service destiné aux contribuables qui souhaitent revenir sur des éléments déclarés qu’ils jugent a posteriori erronés. Ce service risque d’être particulièrement utile alors que les explications relatives à l’IFI n’ont été publiées que tardivement.

Les contribuables ayant rempli leur déclaration en version papier auront toujours la possibilité d’adresser une réclamation par courrier ou directement par email via le site impots.gouv.fr.


Dernières Actualités

Immobilier ancien : hausse du nombre d’investisseurs locatifs

Publié le 18/01/2019

En 2018, le nombre d’investisseurs tournés vers l’immobilier locatif a grimpé en flèche. En cause, les fortes incertitudes liées aux marchés financiers. Mais pour 2019 ? Rien n’est moins sûr à l’heure où les taux d‘emprunt sont déjà annoncés à la hausse, et où plane un retour de l’encadrement des loyers à Paris.

Plus-values immobilières : une taxation alourdie en 2019 ?

Publié le 16/01/2019

Cette année, encore, les vendeurs immobiliers pourraient souffrir d’une lourde fiscalité. La taxe sur le produit des ventes devrait rester stable après une hausse de 6 % entre 2017 et 2018. Pour les vendeurs, plusieurs solutions leurs permettent toutefois d’alléger la plus-value taxable afin d’optimiser leurs opérations. Entre taxation, exonération et abattement, faisons le point.

Immobilier : à la montagne aussi, les prix flambent !

Publié le 14/01/2019

Environ 1 Français sur 3 choisit chaque année de passer ses vacances d’été à la montagne. Un chiffre qui grimpe davantage chez la jeune génération. En hiver bien sûr, la montagne arrive en premier choix lorsqu’il s’agit de s’évader quelques jours. Une situation qui influence grandement le prix de l’immobilier montagnard. Voici notre palmarès des destinations les plus prisées et de celles qui permettent un investissement au pied des pistes à petit prix.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière