Impôt sur la fortune immobilière : les premiers contrôles sont déjà en cours

Publié le 28/08/2019

Depuis le printemps, le nombre de demandes de renseignements envoyées par le fisc aux ménages assujettis à l’IFI seraient en forte hausse. Les ménages dont le patrimoine immobilier est égal ou supérieur à 1,3 million d’euros au 1er janvier, seraient même plus nombreux à être contrôlés que du temps de l’ISF.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Impôt sur la fortune immobilière : les premiers contrôles sont déjà en cours

Le contrôle fiscal, un examen dont les formes peuvent varier

Le fisc dispose de tout un arsenal pour contrôler les déclarations d’impôts des particuliers. Il s’agit dans un premier temps de s’assurer que les contribuables sont bien à jour de leurs déclarations et si celles-ci sont complètes. Pour cela, l’administration peut par exemple croiser les informations transmises à des tiers tels que l’URSSAF, la CAF, la sécurité sociale ou l’employeur. Une opération souvent invisible pour les contribuables si tout est en ordre.

À noter que pour l’ensemble des impôts, le fisc ne peut contrôler et donc opérer un redressement fiscal que sur les trois dernières années. Seul l’ancien ISF (impôt de solidarité sur la fortune) et donc désormais l’IFI (impôt sur la fortune immobilière) peuvent être contrôlés sur six ans.

En cas d’informations insuffisantes, le fisc peut adresser des demandes complémentaires à des tiers comme des avocats, des clients, des experts-comptables. Le contribuable peut également recevoir lui-même une demande d’informations complémentaires, d’éclaircissements ou de justifications portant sur des éléments spécifiques de sa déclaration.

Bulletin officiel des finances publiques – 8 juin 2018 : « En vue du contrôle de l’impôt, l’administration peut demander (…) des justifications sur la composition de l’actif et du passif de son patrimoine immobilier détenu directement ou indirectement. (…) Ces demandes, qui sont indépendantes d’une procédure d’examen de situation fiscale personnelle, fixent au contribuable un délai de réponse qui ne peut être inférieur à deux mois ».

De nouveaux gendarmes du fisc pouvant contrôler plus rapidement

Traditionnellement, l’administration fiscale envoie aux contribuables des demandes d’informations complémentaires dès l’automne. Mais cette année, les ménages dont le patrimoine immobilier est supérieur à 1,3 million d’euros et qui sont donc redevables de l’IFI sont déjà nombreux à avoir reçu des nouvelles du fisc. Les demandes de renseignements qui précèdent les éventuels contrôles auraient même débuté au mois de mai, en particulier en région Nouvelle-Aquitaine.

Il faut dire que l’administration fiscale s’est dotée d’une nouvelle brigade anti-fraude fiscale rattachée à la direction de la Mission requêtes et valorisation (MRV). Spécialisés dans le « data mining », ces nouveaux gendarmes de l’impôt travaillent rapidement grâce à de nouveaux outils permettant le traitement et l’analyse des données en nombre.

Alors que les contrôles fiscaux semblent se multiplier ces derniers mois, certains y voient une manière pour le fisc de montrer que l’IFI, qui concerne 120 000 contribuables contre 360 000 pour l’ISF, est tout aussi important.


Dernières Actualités

Investissement locatif : la colocation meublée ne présente-t-elle que des avantages ?

Publié le 21/02/2020

Rentabiliser au maximum son investissement tout en réduisant sa fiscalité, tel est le souhait de tous les investisseurs immobiliers. Pour ce faire, la tendance consiste à recourir à la colocation meublée, une combinaison qui permet d’assurer un rendement jusqu’à 15 % supérieur à celui d’une location classique. Attention toutefois, si les atouts sont nombreux, la colocation meublée nécessite des capacités de gestion quotidienne et minutieuse.

Logements vacants : le plan du Gouvernement pour inciter les propriétaires à louer

Publié le 17/02/2020

Alors que dans certaines villes, trouver un logement est synonyme de parcours du combattant, le nombre de logements vacants est quant à lui en perpétuelle hausse depuis quelques années. Un constat alarmant qui a conduit le Gouvernement à lancer un plan national destiné à inciter les propriétaires d’un logement vide à le proposer à la location. Dans le cas contraire, les pouvoirs publics évoquent à demi-mot la réquisition ou les mesures fiscales incitatives.

Construction : du bois, de la paille et du chanvre dans les futurs grands projets publics

Publié le 14/02/2020

Dans trente ans, sept habitants sur dix vivront en ville. Dans ce contexte et, parce que les enjeux climatiques sont de taille, le ministère de la Ville et du logement a présenté son plan « ville durable » qui vise à repenser les règles d’urbanisme. Parmi les nouvelles mesures, la moitié des grands projets publics d’aménagement construits d’ici à 2022 devront comporter des matériaux biosourcés comme le chanvre et la paille, ainsi que du bois.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière