IFI : une nouvelle règle qui risque de coûter cher

Publié le 18/05/2018

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. IFI : une nouvelle règle qui risque de coûter cher

Depuis le 1er janvier 2018, l’IFI, l’impôt sur la fortune immobilière, a remplacé l’ISF. Ce changement voulu par Emmanuel Macron, modifie sensiblement l’imposition des contribuables qui possèdent un patrimoine immobilier.

 

Pourquoi la mise en place de l’IFI ?

C’était un des projets de la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron que de transformer l’impôt sur la fortune en impôt sur la fortune immobilière. L’objectif étant que les valeurs mobilières, l’épargne et les placements financiers soient exemptés de taxes. Cette décision avait également un autre but : faire revenir les exilés fiscaux et encourager les grosses fortunes à investir dans les entreprises françaises.
Dans les faits, l’IFI va supprimer 49 % de l’assiette de l’ISF. Pour l’Etat, c’est un manque à gagner évalué à 2 milliards d’euros. Mais quand est-il réellement pour les contribuables ?

Davantage de foyers imposables avec l’IFI

ifi-coute-cher

Le patrimoine à évaluer est celui à prendre en compte au 1er janvier de l’année d’imposition. Cela signifie que l’IFI à payer en 2018 correspondra à la valeur du patrimoine détenu au 1er janvier de cette même année. Le barème, quant à lui, est le même que celui pour l’ISF. Il y a 6 tranches d’imposition de 0 à 1,5 %. Le seuil d’entrée est fixé à 1,3 million d’euros et une décote est appliquée pour un patrimoine dont la valeur se situe entre 1,3 et 1,4 million d’euros.

 

Mais à la différence de l’ISF, l’IFI n’autorise une déduction du crédit immobilier qu’à hauteur de 70 % sur la résidence principale. L’administration fiscale part en effet du principe qu’il y a déjà un abattement de 30 % sur la valeur du bien immobilier et qu’il n’y a plus de cumul possible. Ce changement aura pour conséquence de faire augmenter l’imposition de certains foyers fiscaux soumis à l’IFI. Autre conséquence : ceux qui n’étaient pas soumis à l’ISF pourraient par contre l’être à l’IFI…

 

Réduire son IFI : est-ce possible et comment faire ?

Pour essayer de payer le moins d’impôts sur la fortune immobilière possible, il existe différentes solutions : diminuer son IFI et effectuer des placements exonérés d’IFI. Vous pouvez choisir de vendre une partie de vos biens immobiliers. Toutefois, il est important de calculer le montant de la plus-value réalisée lors de la vente car elle est soumise à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux. Ce calcul permet de vérifier si la vente de vos biens aura un réel impact sur votre IFI.

 

Investir dans un bien immobilier en nue-propriété est un autre moyen pour réduire son IFI. Il faut savoir qu’un bien en nue-propriété est exonéré d’impôt sur la fortune immobilière pendant toute la durée du démembrement qui est en général de 15 ans. Vous pouvez également faire une donation temporaire d’usufruit de votre bien. Vous ne disposez donc plus que de la nue-propriété et donc êtes exonéré pendant toute la durée de la donation.


Dernières Actualités

Combien de jours louer son logement pour compenser ses charges de copropriété ?

Publié le 19/06/2019

À l’approche de l’été, de nombreux ménages s’interrogent sur l’intérêt de proposer leur logement à la location saisonnière. En plus de permettre de bénéficier de revenus complémentaires, la location temporaire est un moyen de récupérer ses charges notamment celles relatives à la gestion d’une copropriété. Mais selon une récente étude, le temps nécessaire pour compenser…

De la mérule dans votre logement, que faire ?

Publié le 17/06/2019

La mérule, ce champignon qui se nourrit de la cellulose du bois, est un véritable fléau pour qui y est confronté. Il peut engendrer des dégâts dans les bâtiments à une vitesse fulgurante. Les locataires et les propriétaires d’un logement qui constatent sa présence ont, depuis quelques années, pour obligation de le déclarer en mairie. Explications.

Cuisine : les astuces pour optimiser sa rénovation

Publié le 14/06/2019

Famille et amis s’y retrouvent volontiers pour manger, mais aussi pour discuter. La cuisine est aujourd’hui devenue une pièce de vie à part entière, pour les grands gastronomes aussi bien que pour les adeptes du four à micro-ondes. Et lorsqu’il s’agit de la rénover, il est conseillé de respecter certaines étapes clé et de ne pas oublier de la déduire de ses revenus. Explications.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière