Défiscalisation immobilière : comment payer moins d’impôt ?

Publié le 24/01/2018

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Défiscalisation immobilière : comment payer moins d’impôt ?

L’immobilier est l’investissement préféré des Français. Outre le fait d’être un placement sûr, il peut, dans certains cas, vous permettre également de réduire vos impôts. Voici quelques astuces pour défiscaliser grâce à l’immobilier.

L’investissement locatif

À ce jour, l’investissement locatif est l’un des placements les plus rentables. Grâce à plusieurs dispositifs, mis en place par le Gouvernement, il est possible de financer un bien grâce aux loyers et aux réductions d’impôts octroyées.

La loi Pinel

La loi Pinel est certainement le dispositif le plus emblématique en matière de défiscalisation. Depuis sa mise en place en 2014, il a séduit des milliers d’investisseurs. Son principe est simple : si vous achetez un bien neuf et que vous vous engagez à le louer, tout en respectant certaines conditions, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt proportionnelle à votre durée d’engagement. Cette réduction d’impôt peut aller jusqu’à 21 % du montant de l’investissement.

Le dispositif Censi-Bouvard

Logements étudiants, établissements adaptés aux Seniors… Les résidences services connaissent actuellement un véritable essor. Le dispositif Censi-Bouvard est justement destiné à l’investissement locatif meublé dans ce type de résidences. Grâce à ce dispositif, lorsque vous achetez un bien dans une résidence services et que vous vous engagez à le louer au moins pendant 9 ans, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôt égale à 11 % du montant investi.

Autre atout de ce dispositif, il est cumulable avec les statuts de loueur en meublé professionnel (LMP) et non professionnel (LMNP).

La loi Malraux

La loi Malraux permet de bénéficier d’une réduction d’impôt tout en participant à la conservation du patrimoine français. En effet, elle concerne les immeubles situés dans des quartiers classés. Si vous achetez et rénovez un bien présentant « un caractère historique » et que vous vous engagez à le louer au moins 9 ans, vous pourrez déduire de vos impôts 22 à 30 % du montant des travaux engagés. Il s’agit d’un dispositif très intéressant, notamment pour les ménages les plus fortement imposés.

Le déficit foncier

Le déficit foncier concerne principalement l’immobilier ancien. C’est un dispositif très intéressant mais pas toujours connu des investisseurs. Si vous achetez un bien et que vous y réalisez des travaux d’amélioration ou de rénovation en vue de le louer, il se peut que le montant des travaux soit supérieur à vos revenus fonciers. On parle alors de déficit foncier. Ce dernier va vous permettre de déduire de vos revenus imposables, le montant des travaux de ce bien, dans la limite de 10 700 € par an. Si vous dépassez ce plafond, vous pourrez répercuter ce surplus pendant 10 ans.

Un excellent moyen de défiscaliser sur plusieurs années, tout en augmentant la valeur de votre bien qui pourra se louer et se revendre plus cher.

Les SCPI pour défiscaliser

7 500 €
L’apport minimum conseillé pour investir dans une SCPI tourne autour 7 500 €.

Les SCPI, sociétés civiles de placement immobilier, intéressent de plus en plus de monde. Également appelées « pierre-papier », elles permettent d’investir dans l’immobilier avec un minimum de contraintes. En effet, une SCPI est une société de gestion immobilière. C’est elle qui choisit les biens dans lesquels une personne peut investir afin de bénéficier d’un avantage fiscal (la plupart des dispositifs de défiscalisation sont éligibles au placement en SCPI).

L’investisseur ne choisit pas lui-même le bien et il ne le possède pas. Il place juste son argent dans un groupe d’investisseurs immobilier et n’a pas à se soucier de la gestion du bien. C’est la SCPI qui va gérer seule le bienet redistribuer ensuite, à l’ensemble des associés, les avantages fiscaux et les loyers perçus. Les SCPI séduisent de plus en plus car elles permettent d’investir avec un petit budget.


Dernières Actualités

Placement immobilier : faut-il préférer les résidences seniors ou étudiantes ?

Publié le 15/07/2019

Dans le domaine de l’immobilier locatif, les résidences de services offrent de nombreux avantages, en particulier d’un point de vue fiscal. Notamment grâce aux dispositifs de défiscalisation tels que le Censi-Bouvard et le statut de LMNP. Mais encore faut-il faire le bon choix parmi les résidences de tourisme, les résidences étudiantes, les établissements pour seniors et les Ehpad.

Revenus fonciers : mode d’emploi pour déduire les travaux de 2019

Publié le 12/07/2019

L’entrée en vigueur du prélèvement à la source a fait de 2018 une année blanche sur le plan fiscal. Les revenus non-exceptionnels sont donc effacés grâce à un crédit d’impôt. Mais afin d’éviter les effets d’aubaine, les règles en matière de déductibilité des travaux changent pour 2018 et 2019. Sauf en cas d’urgence, il est conseillé de reporter les gros travaux de quelques mois. Explications.

Lutte contre la fraude fiscale : qui sont les nouveaux supers flics ?

Publié le 10/07/2019

Le service d’enquêtes judiciaires des finances (SEJF) vient de voir le jour quelques mois après la promulgation de la loi anti-fraude. À Berçy, ces nouveaux enquêteurs auront le statut d’agents des impôts assorti d’un pouvoir de police capable de mener des écoutes et des filatures. Objectif, résorber la fraude fiscale qui coûte chaque année entre 25 et 100 milliards d’euros à la France.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière