Vacance locative

  1. Accueil
  2. Simulateurs & Guides
  3. Glossaire
  4. Vacance locative

On appelle vacance locative, la période pendant laquelle un logement reste vide suite au départ d’un locataire.

Lorsqu’un locataire prend congé de son logement, le propriétaire dispose généralement de peu de temps pour lui trouver un remplaçant. En effet, si le logement reste trop longtemps vacant, d’où le nom de vacance locative, sa rentabilité en sera fortement impactée. Car même sans locataire, le propriétaire continue de payer les charges liées à son bien (taxe foncière, charges de copropriétés). Il faut savoir qu’un mois de vacance locative dans une année, correspond à une perte de 8,33 %.

Les causes de la vacance locative sont multiples : exigence du propriétaire sur les garanties des futurs locataires, un loyer trop cher, un logement mal entretenu… Le propriétaire a donc tout intérêt à faire un état des lieux de son bien immobilier après chaque départ d’un locataire. Des travaux de rénovation ou de rafraichissement sont-ils à prévoir ? Le montant du loyer est-il en corrélation avec le marché locatif actuel ?

Rappelons que le montant des travaux est déductible des revenus fonciers dans le cadre d’un investissement locatif comme en loi Pinel.

Attention, il ne faut pas confondre vacance locative et carence locative qui désigne l’absence d’un premier locataire lorsque le logement est mis en location la toute première fois.


Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière