Indice de Référence des Loyers (IRL)


L’indice de Référence des Loyers permet d’encadrer l’évolution annuelle des loyers que les propriétaires peuvent demander à leurs locataires. Il est réévalué tous les trimestres par l’INSEE.

Qu’il soit détenteur d’un logement loué vide ou meublé, un propriétaire peut décider chaque année, à la date anniversaire du contrat de location, de revoir à la hausse le montant mensuel d’un loyer. Pour ce faire, il doit se fier à l’indice de Référence des Loyers (IRL) qui plafonne les augmentations et permet de sécuriser les locataires contre les abus.

Pour calculer l’IRL chaque trimestre, l’INSEE se base sur l’évolution globale des prix à la consommation (hors tabac). Le résultat peut alors être à la hausse ou à la baisse par rapport au trimestre précédent ou à la même période l’année passée. Pour connaitre le nouveau loyer, le propriétaire quant à lui doit multiplier le loyer mensuel par le dernier IRL connu puis diviser par l’IRL de la même période un an plus tôt. Attention, les bailleurs qui n’informent pas leurs locataires de leur volonté d’augmenter les loyers ne peuvent le faire rétroactivement. Une fois passé le délai légal d’un an, la révision est considérée comme impossible pour la période révolue.

Les loyers des logements sociaux de type HLM peuvent être réévalués tous les 1er janvier. L’IRL pris en compte est alors toujours celui du second trimestre de l’année précédente. Quant aux logements soumis à la loi de 1948, leurs loyers peuvent être révisés mais sans lien avec l’IRL.


Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière