Plan de relance : les nouveautés de MaPrimeRénov

Publié le 17/09/2020

Mis à l’honneur dans le cadre du plan de relance économique présenté début septembre, le logement et notamment la rénovation des passoires thermiques et la construction, vont bénéficier de dispositifs dédiés dans les mois à venir. Dans ce contexte, MaPrimeRénov’ sera étendue et renforcée à compter du 1er janvier 2021.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Plan de relance : les nouveautés de MaPrimeRénov

Plan de relance économique : le logement à l’honneur

Présenté dans le détail jeudi 3 septembre dernier, le plan de relance économique concerne tous les secteurs durement touchés par la crise sanitaire et notamment celui du bâtiment et de la construction. Le Gouvernement souhaite allouer une enveloppe d’environ 7 milliards d’euros à l’immobilier dont 2 milliards pour la seule rénovation énergétique des logements privés.

Et l’exécutif de rappeler sa volonté d’encourager les rénovations globales et les bouquets de travaux plus que les travaux individuels comme le remplacement d’une chaudière ou d’une fenêtre simple vitrage.

Pour ce faire, le dispositif MaPrimeRénov, qui a remplacé le CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique) en janvier 2020, est particulièrement plébiscité. Certaines questions restent en suspens comme les travaux qui seront éligibles et les barèmes de référence, mais la prime pour la rénovation énergétique sera étendue au plus grand nombre et élargie dès le 1er janvier 2021.

MaPrimeRénov ouverte à tous : barèmes et travaux connus le 1er octobre

Le dispositif MaPrimeRénov est entré en vigueur en début d’année 2020 pour soutenir les travaux de rénovations entrepris par des propriétaires occupants. Une condition toutefois, respecter les plafonds de ressources et les travaux éligibles puisque seuls les ménages les plus modestes peuvent solliciter cette aide. Les ménages intermédiaires peuvent quant à eux toujours compter sur le CITE pour rénover leur logement en 2020, ce qui n’est pas le cas des plus aisés.

Mais à compter du 1er janvier 2021 et jusqu’au 31 décembre 2022 (période du plan de relance), tous les propriétaires occupants pourront prétendre à MaPrimeRénov, ce sans condition de revenus. Attention toutefois, les primes accordées seront toujours déterminées par le montant des ressources.

Il faudra cependant attendre le 1er octobre prochain pour connaître le détail des travaux éligibles et les barèmes. À partir de cette date, tous les propriétaires occupants qui souhaitent bénéficier de l’aide pourront signer un devis avec un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement) et entreprendre les travaux. Les demandes de subventions pourront quant à elles être déposées à partir du 1er janvier 2021.

Le dispositif étendu aux propriétaires bailleurs et aux copropriétaires

Durant la période 2021-2022, les propriétaires bailleurs ainsi que les copropriétaires pourront, eux aussi, bénéficier du dispositif MaPrimeRénov. Pour les bailleurs, l’objectif est de soutenir les locataires en encourageant les loueurs à réaliser des travaux de rénovation et ainsi lutter contre le mal-logement.

1,1 million

On estime qu’environ 1,1 million de locataires sont touchés par la précarité énergétique

Quant aux copropriétés, les rénovations se concentreront sur les parties communes et la prime sera versée directement au syndic. Le volet MaPrimeRénov copro vient donc compléter les aides auxquelles ont droit les propriétaires occupants ou bailleurs, à titre individuel


Dernières Actualités

Contrôle fiscal : l’administration dispose de 6 mois supplémentaires en raison de la crise du Covid-19

Publié le 22/01/2021

Chaque année, un certain nombre de déclarations sont prescrites au 31 décembre et ne peuvent plus faire l’objet d’un contrôle de la part du fisc. Sauf dispositions particulières, c’est le cas de l’impôt sur le revenu et de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) exigibles pendant trois ans, ou encore des impôts locaux qui ne peuvent être contrôlés que durant l’année d’imposition. Mais l’année 2020, entachée par l’épidémie de coronavirus, a fait perdre du temps à Bercy. L’administration fiscale dispose donc d’un délai supplémentaire étendu jusqu’au 14 juin.

Copropriétés : ce qui change en 2021

Publié le 20/01/2021

À nouvelle année, nouvelles mesures. Une règle à laquelle n’échappent pas les copropriétés françaises. En 2021, en effet, elles peuvent désormais solliciter le dispositif MaPrimeRénov’ pour financer une partie de leurs travaux de rénovation énergétique. Concernant les assemblées générales, les conditions de reports et de tenue en visioconférence évoluent également.

Résidences de services : la crise du Covid-19 fait grimper les impayés de loyers

Publié le 13/01/2021

Les exploitants de résidences seniors, étudiantes, touristiques, et autres résidences de services, sont dans la tourmente à cause de l’épidémie de coronavirus. Fragilisé par les confinements et la crise économique, nombre d’entre eux se trouve dans l’impossibilité de payer les loyers dus aux propriétaires. Des propriétaires qui n’hésitent souvent pas à contracter un emprunt pour financer leur investissement.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière