MaPrimeRénov’ : le montant défini en fonction des revenus

Publié le 16/10/2020

La nouvelle version de l’aide à la rénovation énergétique concerne tous les propriétaires et non plus seulement les plus modestes. En revanche, les plafonds sont déterminés selon le niveau de revenus du demandeur et de la situation géographique du logement. Découvrez le montant de l’aide dont vous pouvez bénéficier pour rénover votre logement, ce même si vous êtes copropriétaire.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. MaPrimeRénov’ : le montant défini en fonction des revenus

MISE A JOUR LE 22/12/2020

La plateforme MaPrimeRénov.gouv.fr sera en ligne à partir du 11 janvier 2021, selon un communiqué de l’ANAH, datant du 18/12/2020. Jusqu’à présent, la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, avait affirmé que les propriétaires pourraient profiter du dispositif dès le 1er janvier 2021. Alors que MaPrimeRénov n’était ouvert pour le qu’aux ménages modestes, tous les propriétaires pourront déposer leur dossier à partir du 11 janvier 202, sur la plateforme. Les syndicats de copropriétaire devront, eux, patienter jusqu’au mois de juillet.

4 Français sur 10 ignorent qu’ils sont éligibles à MaPrimeRénov’

Selon une étude récente, 40 % des Français ne savent pas qu’ils peuvent bénéficier d’une aide à la rénovation énergétique. Pourtant, le dispositif MaPrimeRénov’, entré en vigueur le 1er janvier 2020, est désormais ouvert à tous. Si les ménages les plus modestes sont les premiers ciblés, tous les propriétaires occupants, bailleurs et même copropriétaires sont éligibles. Le montant alloué reste toutefois conditionné au niveau de revenus, à la composition du foyer, ainsi qu’à la situation géographique.

Cette prime doit financer des travaux dont l’objectif est d’améliorer la performance énergétique du logement. Celui-ci doit, en outre, être occupé à titre de résidence principale, soit par le propriétaire lui-même, soit par un locataire. Enfin, les travaux doivent impérativement être réalisés par des professionnels disposant du label RGE (Reconnu garant de l’environnement).

www.qualibat.com : « Délivrée pour une période de 2 ou 4 ans avec un suivi annuel, cette qualification (Ndla : RGE) repose sur des exigences de formation du personnel, des preuves de moyens techniques, des preuves d’assurances (…) et des contrôles des prestations effectuées. En 2020, plus de 57 000 entreprises sont qualifiées RGE ».

MaPrimeRénov’ : jusqu’à 20 000 € d’aide cumulable avec les CEE

Pour connaître le montant dont il est possible de bénéficier grâce à l’aide MaPrimeRénov’, il faut déjà distinguer deux zones géographiques : l’île de France et la province. Ensuite, le dispositif est scindé en quatre sous-groupes selon le niveau de revenus annuels et le nombre de personnes composant le foyer.

MaPrimeRénov’ Bleu concerne par exemple les personnes seules gagnant jusqu’à 14 879 € à Toulouse, Bordeaux, Rennes ou même Lyon. Le dispositif passe en jaune pour des revenus allant jusqu’à 19 074 €, en violet jusqu’à 29 148 € et en rose au-delà. Autre exemple à Paris et en Île de France. Un couple gagnant jusqu’à 30 225 € pourra bénéficier de MaPrimeRénov’ bleu, jaune jusqu’à 36 792 €, violet jusqu’à 56 130 € et rose au-delà.

Selon les ressources des propriétaires, l’aide à la rénovation énergétique peut atteindre 20 000 € sur une période de 5 ans. À noter toutefois que le dispositif est cumulable avec les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE).

Les demandes peuvent être effectuées directement en ligne. Si la nouvelle version de MaPrimeRénov’ entre officiellement en vigueur en janvier prochain, les devis réalisés depuis le 1er octobre permettent d’y prétendre. À noter que le délai moyen pour l’instruction des dossiers est deux semaines.


Dernières Actualités

Immobilier de bord de mer : comment rentabiliser son bien

Publié le 27/07/2021

L’immobilier de tourisme peut être gage de rentabilité à condition de bien choisir sa zone d’achat. Si les stations balnéaires les plus prisées attirent les touristes, mais également les investisseurs locatifs, leur prix à l’achat ne garantit pas toujours d’obtenir un bon rendement. Alors, comment rentabiliser son investissement en bord de mer ? Voici quelques conseils.

Immobilier : le marché à la loupe

Publié le 20/07/2021

Se Loger vient de publier son premier bilan chiffré de l’année immobilière pour 2021. Les six premiers mois de l’année nous apprennent par exemple que les prix de l’immobilier ancien sont à la hausse et particulièrement ceux des appartements. On assiste par ailleurs à un rebond des ventes alors qu’un futur acquéreur sur trois redoute que la baisse de l’offre ne se poursuive.

L’investissement locatif à Bordeaux en 2021

Publié le 15/07/2021

Alors que Bordeaux figure parmi les villes françaises les plus chères, elle est aussi l’une des plus attractives notamment grâce à la qualité de vie qu’elle procure, proche de l’océan Atlantique. Des disparités existent cependant entre les quartiers. Bien que le centre-ville devienne inaccessible, d’autres apparaissent comme des lieux privilégiés pour investir. Malgré la crise, la demande locative reste présente et les perspectives pour la ville, favorables. Faisons le point.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière