Ma PrimeRénov’: un couac qui sème le trouble

Publié le 07/10/2020

Alors que vient d’être présenté le projet de loi de finances pour 2021, le dispositif MaPrimeRénov' est au cœur des débats. Annoncée comme bientôt accessible à tous, sans conditions de revenus, y compris pour les propriétaires-bailleurs, la prime pour la rénovation énergétique pourrait, finalement, impliquer une baisse de loyer. C’est en tout cas ce qu’a annoncé le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Ma PrimeRénov’: un couac qui sème le trouble

MaPrimRénov’ bientôt conditionnée à une baisse des loyers ?

Les propriétaires-bailleurs devront-ils baisser les loyers l’an prochain pour espérer bénéficier du dispositif MaPrimeRénov’ ? C’est ce qu’a précisé Bruno Le Maire, le 10 septembre dernier, devant la Commission des finances du Sénat. Une annonce qui inquiète l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI), qui dément avoir été informée d’une telle condition.

De son côté, la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon a réfuté cette information, mais le trouble est semé et les professionnels préfèrent attendre avant de se réjouir. Elle a rappelé qu’un dispositif d’encadrement des loyers existe déjà même s’il peine à faire ses preuves. Dans ce contexte, ajouter cette même condition au dispositif de rénovation n’aurait aucun sens.

L’encadrement des loyers s’applique dans les communes situées en zone tendue, pour la location d’un logement (vide ou meublé) utilisé comme résidence principale. La zone tendue concerne par exemple Bordeaux, Toulouse, Nantes et Lyon. À Paris, Lille, Hellemmes et Lomme, un dispositif spécifique est mis en place.

MaPrimeRenov’ 2021 : les propriétaires peuvent déjà démarrer les travaux

Si certaines dispositions sont encore floues, le dispositif MaPrimeRénov’ est lancé. Comme l’a annoncé Emmanuelle Wargon, il entrera en vigueur en janvier 2021. Mais les propriétaires qui effectuent des devis et engagent des travaux dès cet automne pourront en bénéficier.

L’enveloppe augmentera même de deux milliards d’euros sur deux ans à partir de 2021. Il sera désormais ouvert à tous, mais les revenus conditionneront toujours la proportion d’aide allouée. Ainsi, les ménages les plus modestes pourront financer jusqu’à 90 % d’un devis de travaux de rénovation énergétique, 40 % pour les ménages les plus aisés. La nature des travaux, mais également la commune où se situe le bien joueront un rôle important. L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) en a profité pour rappeler que des travaux simples comme un changement de chaudière donneront droit à la prime, mais les rénovations globales sont encouragées, car elles sont plus efficaces pour économiser de l’énergie.

Une prime de 1500 euros sera également accordée aux ménages qui rénovent leur maison individuelle pour sortir du statut de passoire thermique (DPE F ou G). L’objectif affiché du Gouvernement à travers les aides à la rénovation énergétique est de lutter contre les passoires thermiques. Selon une étude récente, le nombre de résidences principales classées F ou G au diagnostic de performance énergétique est de 4,8 millions en France.


Dernières Actualités

Piscines non-déclarées : les images satellites au secours du fisc

Publié le 22/10/2021

Pour traquer les contribuables qui manqueraient à leurs obligations, l’administration fiscale n’hésite pas à recourir aux nouvelles technologies. Bercy a, en effet, développé un partenariat avec Google, qui s’appuie sur l’intelligence artificielle. L’objectif : débusquer les extensions de bâtiments ainsi que les piscines non-déclarées. Si certains saluent l’innovation dans une administration qui manque de personnel, d’autres en revanche, déplorent la déshumanisation.

Ma Prime Rénov’ : un dispositif similaire adapté au vieillissement

Publié le 20/10/2021

MaPrimeRénov’, c’est le dispositif bien connu des ménages, qui souhaitent rénover énergétiquement leur logement. Depuis le 1er janvier dernier, la prime est également accessible aux propriétaires-bailleurs, ainsi qu’aux copropriétaires. La recette séduit, à tel point que le Gouvernement a dû revoir à la hausse son enveloppe budgétaire pour 2021. Et le Premier ministre, Jean Castex, de missionner le ministère du logement sur un dispositif connexe, celui-ci destiné à soutenir l’adaptabilité des logements au vieillissement de la population.

86 % des Français cherchent un logement avec un extérieur : les nouvelles annonces d’Emmanuelle Wargon appuyées par le sondage réalisé par Selexium

Publié le 15/10/2021

La ministre déléguée du logement Emmanuelle Wargon engage son cheval de bataille contre les problématiques culturelles du logement français. Après avoir évoqué et engagé le sujet durant plusieurs semaines sur l’amélioration du paysage habitable dans l’hexagone, elle prend la parole ce jeudi 14 octobre 2021 avec son programme « Habiter la France de Demain », et définit les actions attendues dans les mois à venir.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière