Se chauffer au gaz sera bientôt interdit

Publié le 09/12/2020

Alors que les prix du gaz viennent d’augmenter au 1er décembre, le Gouvernement a annoncé certaines nouveautés apportées par la future réglementation environnementale 2020 (RE2020). Le volet sur la "sobriété énergétique" de la réglementation prévoit notamment l’interdiction progressive du chauffage au gaz dans les logements neufs à partir de 2021.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Se chauffer au gaz sera bientôt interdit

Les maisons neuves ne pourront plus se chauffer au gaz en 2021

Nouvelle réglementation thermique 2020.

Serait-ce le grand retour du chauffage électrique obligatoire que craignent les professionnels du gaz ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que le volet « sobriété énergétique » de la nouvelle réglementation thermique 2020 fait grand bruit. Comme l’a annoncé récemment le Gouvernement, en la personne de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, les logements neufs devront bientôt avoir un Bbio inférieur de 30 % par rapport à celui fixé par la précédente réglementation thermique, la RT2012.

Le Bbio ou besoin énergétique d’un bâtiment, permet de chiffrer la notion de confort thermique tant en été qu’en hiver. C’est l’un des critères clé de la RE2020. Dès l’été 2021, les maisons neuves individuelles ainsi que les bâtiments d’enseignement et les bureaux, devront s’y conformer. Plus exactement, les maisons individuelles pour lesquelles une demande de permis de construire sera déposée à partir de cette période, ainsi que les autres bâtiments concernés, devront trouver une alternative au chauffage au gaz à partir de cette date. Pour les logements collectifs neufs, la transition s’effectuera à partir de 2024.

De nouveaux seuils pour réduire la consommation énergétique des bâtiments avec la RE2020

Actuellement, 75 % des logements collectifs neufs et 21 % des maisons individuelles neuves utilisent le gaz comme solution de chauffage. Si celui-ci est le premier visé, la nouvelle réglementation RE2020 a pour objectif global de réduire la consommation énergétique des bâtiments de 30 % et les émissions de gaz à effet de serre.

Elisabeth Borne sur Twitter, le 14 janvier 2020 : « Au 1er janvier 2021, nous mettrons en œuvre une nouvelle réglementation environnementale des bâtiments neufs, #RE2020, pour moins d’énergie consommée et d’émissions de CO2, un meilleur confort l’été ».

Pour rappel, la réglementation actuellement en vigueur, et qui sert de référence en matière de construction, est la réglementation thermique 2012 (RT2012). À partir de l’an prochain, elle sera remplacée par la réglementation thermique 2020 (RT2020), également qualifiée de réglementation environnementale 2020 (RE2020). Dès l’été prochain, les quantités de gaz à effet de serre émises par les maisons individuelles neuves devront être limitées à 4 kilogrammes de CO2/an/m². Pour les appartements, le plafond est fixé à 6 kilogrammes de CO2/an/m² mais seulement à compter de l’année 2024. Pour l’heure, le seuil que doivent respecter les logements collectifs neufs ne doit pas dépasser 14 kilogrammes de CO2/an/m².


Dernières Actualités

Les Français veulent investir dans l’immobilier

Publié le 16/04/2021

Selon un récent sondage réalisé par l’institut Poll&Roll pour la start-up immobilière Masteos, l’investissement dans l’immobilier résidentiel, puis dans l’immobilier locatif, reste le placement privilégié des Français. Une envie qui semble toujours aussi présente malgré la crise, l’immobilier étant jugé par beaucoup comme un investissement sûr et rentable.

Rénovation énergétique : les nouvelles mesures de la loi Climat

Publié le 12/04/2021

La future loi climat et résilience promet un « big-bang » de la rénovation énergétique. C’est ce qu’a annoncé Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, au quotidien le Parisien, le 30 mars dernier. Parmi les nouvelles mesures que l’on peut attendre : l’interdiction de la location des logements étiquetés E à partir de 2034, l’obligation de faire appel à un « accompagnateur Rénov » et la réduction du reste à charge grâce au prêt avance mutation.

Location meublée : faut-il assurer les meubles ?

Publié le 09/04/2021

Exception faite des propriétaires qui louent un logement situé en copropriété, les bailleurs n’ont pas d’obligation de s’assurer dans le cadre d’une mise en location. Cependant, il peut être intéressant de se protéger contre les sinistres ou les actes de vandalisme, en particulier si le logement est loué meublé. Quant au locataire, il doit impérativement souscrire une assurance habitation. Faisons le point.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière