Coup de pouce thermostat : la nouvelle aide de 150 €

Publié le 10/07/2020

L’heure est aux coups de pouce de la part du Gouvernement. Pour inciter les ménages français à rénover leurs logements et ainsi réaliser des économies d’énergie, l’exécutif propose désormais une nouvelle aide appelée « coup de pouce Thermostat avec régulation performante ». Celle-ci vient compléter la liste des certificats d’économies d’énergie déjà composée du « coup de pouce chauffage » et du « coup de pouce isolation ».

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Coup de pouce thermostat : la nouvelle aide de 150 €

Après le « coup de pouce chauffage » et le « coup de pouce isolation », voici le « coup de pouce Thermostat »

Depuis le 25 juin dernier, les ménages qui souhaitent rénover leur logement peuvent compter sur une nouvelle aide du Ministère de la Transition écologique et solidaire. Il s’agit d’une prime de 150 € qui doit permettre de financer au moins pour moitié l’installation de thermostats intelligents. Cette aide nommée « coup de pouce Thermostat avec régulation performante » ou plus couramment « coup de pouce thermostat », s’ajoute aux aides existantes proposées dans le cadre des certificats d’économie d’énergie (CEE). Elle est financée par les vendeurs d’énergie et autres signataires de la charte “Coup de pouce”.

www.ecologique-solidaire.gouv.fr : « Le dispositif des CEE, créé en 2006 repose sur une obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée par les pouvoirs publics aux vendeurs d’énergie. Ceux-ci doivent ainsi promouvoir activement l’efficacité énergétique auprès des consommateurs d’énergie (…).

Dans la liste des appareils de pilotage de chauffage éligibles, on trouve par exemple les robinets thermostatiques et les régulateurs de température. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), ces équipements permettent de réaliser jusqu’à 20 % d’économie d’énergie.

Prime de 150 € : trouver une entreprise signataire et un professionnel RGE

Avec cette nouvelle aide, le Gouvernement espère que 20 000 à 40 000 thermostats intelligents seront installés chaque mois. Attention toutefois, tous les logements ne sont pas compatibles avec un tel équipement. Ils doivent disposer d’un système de chauffage individuel, non conditionné par le type d’énergie (il peut donc s’agir d’un chauffage au fioul, à l’électricité, au gaz ou au bois).

Il faut ensuite trouver une entreprise signataire de la charte Coup de pouce et lui adresser une demande de prime. Une fois la prime acceptée, il faut réaliser puis signer un devis auprès d’un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement), seul habilité à réaliser ce type de travaux pour bénéficier de la prime. Une fois les travaux terminés, le dossier complet composé notamment des factures, devis et attestations, doit être envoyé dans les meilleurs délais à l’entreprise qui procédera au versement de la prime. À noter que tous les propriétaires d’une résidence principale mais également les bailleurs proposant un logement à la location, peuvent bénéficier de ce nouveau dispositif.


Dernières Actualités

Contrôle fiscal : l’administration dispose de 6 mois supplémentaires en raison de la crise du Covid-19

Publié le 22/01/2021

Chaque année, un certain nombre de déclarations sont prescrites au 31 décembre et ne peuvent plus faire l’objet d’un contrôle de la part du fisc. Sauf dispositions particulières, c’est le cas de l’impôt sur le revenu et de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) exigibles pendant trois ans, ou encore des impôts locaux qui ne peuvent être contrôlés que durant l’année d’imposition. Mais l’année 2020, entachée par l’épidémie de coronavirus, a fait perdre du temps à Bercy. L’administration fiscale dispose donc d’un délai supplémentaire étendu jusqu’au 14 juin.

Copropriétés : ce qui change en 2021

Publié le 20/01/2021

À nouvelle année, nouvelles mesures. Une règle à laquelle n’échappent pas les copropriétés françaises. En 2021, en effet, elles peuvent désormais solliciter le dispositif MaPrimeRénov’ pour financer une partie de leurs travaux de rénovation énergétique. Concernant les assemblées générales, les conditions de reports et de tenue en visioconférence évoluent également.

Résidences de services : la crise du Covid-19 fait grimper les impayés de loyers

Publié le 13/01/2021

Les exploitants de résidences seniors, étudiantes, touristiques, et autres résidences de services, sont dans la tourmente à cause de l’épidémie de coronavirus. Fragilisé par les confinements et la crise économique, nombre d’entre eux se trouve dans l’impossibilité de payer les loyers dus aux propriétaires. Des propriétaires qui n’hésitent souvent pas à contracter un emprunt pour financer leur investissement.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière