Les placements des SCPI affichent de très bons rendements

Publié le 15/03/2019

Investir dans l’immobilier peut se faire via l’acquisition d’un appartement ou d’une maison mais également par le biais de la pierre-papier. Alors que certains placements ne proposent qu’un rendement relatif, des sociétés civiles de placement immobilier (SCPI) affichent des taux bien supérieurs à ceux annoncés durant l’année 2017, pour atteindre jusqu’à 7 %.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Les placements des SCPI affichent de très bons rendements

La reprise de l’inflation, favorable aux rendements des SCPI

Nombreux sont les investisseurs qui se détournent des produits d’épargne à cause de leur faible rendement. Malgré cela, il est une solution qui affiche une santé de fer et un dynamisme qualifié par certains d’insolent : les SCPI.

Depuis quelques années pourtant, la préférence des investisseurs pour la pierre avait tendance à les éloigner de la pierre-papier faisant grimper drastiquement les prix à l’achat alors que les loyers stagnaient. Dans ce contexte, les rendements eux aussi affichaient des taux à l’arrêt. Mais c’était sans compter sur l’évolution de la conjoncture en 2018 et notamment de l’inflationqui a atteint 1,6 % l’an dernier contre 1 % en 2017. À cela, s’est ajoutée une baisse du taux de vacance locative.

scpi-bon-rendement

Des SCPI dynamiques grâce à des investissements plus risqués en Province ou à l’étranger

Le retour en force de certaines sociétés civiles de placement immobilier est également dû à la politique commerciale audacieuse de leurs gérants. En effet, le rendement d’un placement dépend de nombreux facteurs et notamment de la localisation des biens. À Paris par exemple, les investissements affichent des rendements de 3 % contre 4 % dans le quartier d’affaires de la Défense et 5,2 % pour la Grande Couronne (Yvelines, Val-d’Oise, Seine-et-Marne, Essonne). Les SCPI qui jouent la carte de la sécurité peuvent ainsi tabler sur des rendements moyens de 4 %. Et puisque la prise de risque légitime le profit, ce taux grimpe à 6 % pour les investissements en Province.

La diversification géographique serait donc la clé ? Dans cette logique, certains fonds de placement n’hésitent pas à choisir l’étranger et ainsi éviter la France et l’Allemagne qui proposent des tarifs jugés excessifs pour des loyers plafonnés. L’hôtellerie en Finlande est par exemple à l’honneur dans certaines sociétés.

4,35 %

En moyenne, le TDVM (taux de distribution sur valeur de marché) des SCPI en 2018 est de 4,35 % nets. Un chiffre légèrement inférieur au taux de 2017. Pourtant, certaines sociétés qui choisissent d’investir en Province ou à l’étranger affichent des rendements jusqu’à 6 voire 7 %.

Pour les gérants de SCPI, l’immobilier est une valeur refuge qui ne comporte que peu de risques. Mais pour dynamiser une épargne, nombreux sont ceux qui recommandent de panacher les investissements. Investir dans des SCPI patrimoniales qui rapportent peu, mais bénéficient d’emplacements privilégiés, tout autant que dans des SCPI offrant de meilleurs rendements grâce à des placements plus risqués.


Dernières Actualités

Investissement locatif : plus d’un achat sur quatre en 2019

Publié le 17/01/2020

Avec des taux très bas en 2019, la production de crédit immobilier a bondi. Quant aux investissements locatifs, ils ont suivi la même tendance et ont séduit plus d’un acquéreur sur quatre l’an dernier. En 2020, les Français devraient être encore nombreux à acheter un bien immobilier pour le louer, quitte à profiter des dispositifs comme le Pinel et le Denormandie qui permettent de bénéficier de réductions d’impôt.

Diagnostics obligatoires : quand les prix varient du simple au double

Publié le 15/01/2020

Pour vendre ou mettre en location un appartement ou une maison, il est impératif de réaliser un dossier de diagnostics techniques dont certaines pièces sont obligatoires. Parmi elles, le diagnostic de performance énergétique, l’état des risques et pollution, et les diagnostics plomb et amiante. En fonction de la zone géographique, les écarts de prix sont importants.

MaPrimeRénov’ : la nouvelle aide 2020 en faveur des travaux de rénovation énergétique

Publié le 10/01/2020

Depuis le 1er janvier 2020, le nouveau dispositif MaPrimeRénov’ remplace progressivement le crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Versée en fonction des ressources du ménage et de la performance énergétique atteinte grâce aux travaux, cette prime ne concernera toutefois dans un premier temps que les propriétaires résidants aux revenus modestes et très modestes.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière