La SCPI, un placement qui fait fureur

Publié le 10/06/2019

Alors que le livret A et l’assurance-vie ne rapportent guère plus de 1,60 % aux épargnants, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier et leurs performances supérieures à 4 % attirent de plus en plus d’investisseurs. Au premier trimestre 2019, la collecte de SCPI de bureaux a, par exemple, fait un bon de 104 %. Mais comme le rappelle l’Autorité des marchés financiers, attention aux arnaques.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. La SCPI, un placement qui fait fureur

SCPI : un rendement supérieur à 4 %

Quand il s’agit de placer son argent, les ménages français n’hésitent pas à recourir au livret A ou à l’assurance-vie. Des placements aujourd’hui encore très populaires malgré un rendement relatif. 0,75 % pour le livret A et environ 1,60 % pour l’assurance-vie, plus exactement.

Aussi, les investisseurs qui souhaitent réaliser de meilleures performances sont de plus en plus attirés par les SCPI, ces sociétés civiles de placement immobilier que l’on qualifie aussi de pierre papier. Si tous les secteurs sont concernés, les SCPI de bureaux semblent donner la cadence avec une augmentation de + 104 % en un an. De leur côté, les SCPI diversifiées affichent un bond de + 71 % et les SCPI spécialisées de + 77 %. Au total, la collecte se porte à 2,085 milliards d’euros.

locaux-bureaux-immobilier-placement-scpi-bon-plan-comment-investir-rentabilité-maximal

79 %

Avec un rendement moyen de 4,35 % en 2018, les SCPI attirent chaque année de plus en plus d’épargnants. Depuis le début de l’année, la collecte a grimpé de 79 % en moyenne.

Malgré le durcissement de la législation, les professionnels du secteur peuvent compter sur des clients fidèles. Il faut dire que les SCPI permettent au grand public d’accéder à l’immobilier sans toutefois s’adonner à la gestion d’un bien, au choix du locataire et à la perception des loyers.

Avant d’investir, il faut se poser les bonnes questions

Malgré tous les avantages que présentent les investissements dans les SCPI, ceux-ci ne sont toutefois pas sans danger. Par exemple, le risque de vacance locative existe comme dans l’immobilier locatif en physique. Il est, de ce fait, conseillé de privilégier les SCPI spécialisées dans l’immobilier de bureau, qui investissent dans des biens situés en région parisienne ou dans de grandes agglomérations françaises dynamiques.

En outre, les investissements de la société doivent être variés et en nombre suffisant afin de garantir l’équilibre et la stabilité de la structure. Rappelons que lorsqu’un investisseur cède ses parts de SCPI, celles-ci sont soumises à des commissions pouvant aller de 7,5 % à 12 %, autant investir sur le long terme, donc.

Enfin, le 10 avril dernier, l’Autorité des marchés financiers (AMF) a publié un communiqué destiné à mettre en garde les investisseurs. De plus en plus de sites Internet frauduleux, de simulateurs et de guides pratiques utilisant le logo du régulateur ainsi que d’autres mentions destinées à rassurer les investisseurs voient le jour. La vigilance est donc de mise.


Dernières Actualités

Amiante : le nouveau diagnostic obligatoire, même pour les petits travaux

Publié le 14/08/2019

La liste des diagnostics immobiliers obligatoires s’allonge. Imposé aux professionnels de la construction depuis 2016, c’est plus exactement le repérage amiante avant travaux qui se généralise depuis le 16 juillet, en devenant une obligation pour les particuliers. Les contrevenants s’exposent à une amende pouvant aller jusqu’à 18 000 euros.

Impôt sur le revenu : il est encore temps de corriger sa déclaration.

Publié le 07/08/2019

Le service de télécorrection de l’administration fiscale est ouvert depuis le 31 juillet. Il permet aux foyers fiscaux qui ont déclaré leurs revenus en ligne et qui viennent de recevoir leur avis d’imposition, de modifier ou corriger leur télédéclaration. Aucune réclamation n’est donc nécessaire. Le service est accessible uniquement en ligne, jusqu’à la fin de l’année.

En 2020, les impôts seront payés au bureau de tabac

Publié le 31/07/2019

Encore du nouveau pour les impôts des contribuables français. Après l’entrée en vigueur du prélèvement à la source en janvier 2019, 2020 devrait voir surgir un nouveau mode de paiement des taxes. C’est désormais chez les buralistes que les ménages pourront régler la plupart de leurs impôts. La mesure sera testée dès le début de l’année prochaine dans 18 départements avant de s’étendre au reste du territoire en juillet.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière