Investissement immobilier : quel placement choisir en 2019 ?

Publié le 09/01/2019

Dispositif Pinel, location meublée, résidence de services, place de parking, sont autant de solutions qui permettent de se constituer un patrimoine, mais aussi de défiscaliser ou de percevoir des revenus complémentaires. À chaque besoin correspond un dispositif, de quoi optimiser sa situation fiscale en 2019 alors que les taux d’emprunt sont toujours bas et les taux réels négatifs.


Parmi les dispositifs de défiscalisation, l’investissement en Pinel reste l’une des solutions préférées des Français. Alors qu’il n’est désormais plus possible d’acheter dans le neuf dans le cadre de la loi Pinel dans les zones B2 et C, le marché reste ouvert pour les particuliers en zones A, Abis et B1. L’avantage fiscal obtenu dépend de la durée de location, du prix d’achat du bien et du respect de certaines conditions : 12 % sur 6 ans, 18 % sur 9 ans et 21 % sur 12 ans. Outre la situation géographique du logement, celui-ci doit répondre à la réglementation thermique en vigueur (RT 2012), quant au loyer et aux revenus des locataires, ils sont plafonnés. Le Pinel offre des avantages fiscaux intéressants pour les emprunteurs qui bénéficient de conditions de financement favorables et optent pour un bien situé dans une zone non saturée par l’immobilier neuf et les programmes Pinel.

Enfin, il peut être pertinent d’opter pour la location meublée et ainsi profiter du statut fiscal avantageux de LMNP (Loueur en meublé non professionnel). Un moyen de louer son logement, de plus en plus prisé donc réservé aux logements en excellent état qui sauront se démarquer des concurrents dans les grandes agglomérations.

investissement-immobilier-2019

La loi Elan promulguée en novembre 2018 a instauré le bail-mobilité qui permet la location à des salariés, apprentis, étudiants, sur une période non renouvelable de 1 à 10 mois sans dépôt de garantie.

La pierre-papier : des rendements intéressants

Un autre moyen d’investir dans l’immobilier consiste à choisir des sociétés dédiées. Les SCPI (sociétés civiles de placement immobilier) spécialisées dans l’immobilier d’entreprise combinent un ticket d’entrée accessible et un rendement régulier et intéressant. Même constat du côté des sociétés foncières cotées. Attention toutefois à la volatilité des actions qui requiert une attention de tous les instants.

Quant aux OPCI, (Organismes de placement collectif en immobilier), 60 % à 90 % des actifs sont impérativement investis dans l’immobilier. Les OPCI offrent une meilleure liquidité, un investissement de départ modeste et une fiscalité généralement plus souple que les SCPI, un avantage pour les non-initiés.

Des solutions pour les investisseurs néophytes aussi bien qu’expérimentés

Dernière niche fiscale, la résidence principale est LE placement par excellence pour bon nombre de ménages. En 2019, il est toujours possible de devenir propriétaire de son logement grâce à des conditions de financement très favorables. Un achat qui peut être assorti de l’acquisition d’une ou plusieurs places de parking pour son compte ou dans le but de louer. Cet investissement offre un rendement régulier et presque garanti dans les grandes agglomérations.

Les investisseurs les mieux initiés et ceux qui disposent de liquidités importantes peuvent également décider d’investir dans une forêt ou dans un vignoble. Si la succession peut être facilitée dans ces cas, il est conseillé de se faire accompagner d’un professionnel.


Dernières Actualités

Immobilier ancien : hausse du nombre d’investisseurs locatifs

Publié le 18/01/2019

En 2018, le nombre d’investisseurs tournés vers l’immobilier locatif a grimpé en flèche. En cause, les fortes incertitudes liées aux marchés financiers. Mais pour 2019 ? Rien n’est moins sûr à l’heure où les taux d‘emprunt sont déjà annoncés à la hausse, et où plane un retour de l’encadrement des loyers à Paris.

Plus-values immobilières : une taxation alourdie en 2019 ?

Publié le 16/01/2019

Cette année, encore, les vendeurs immobiliers pourraient souffrir d’une lourde fiscalité. La taxe sur le produit des ventes devrait rester stable après une hausse de 6 % entre 2017 et 2018. Pour les vendeurs, plusieurs solutions leurs permettent toutefois d’alléger la plus-value taxable afin d’optimiser leurs opérations. Entre taxation, exonération et abattement, faisons le point.

Immobilier : à la montagne aussi, les prix flambent !

Publié le 14/01/2019

Environ 1 Français sur 3 choisit chaque année de passer ses vacances d’été à la montagne. Un chiffre qui grimpe davantage chez la jeune génération. En hiver bien sûr, la montagne arrive en premier choix lorsqu’il s’agit de s’évader quelques jours. Une situation qui influence grandement le prix de l’immobilier montagnard. Voici notre palmarès des destinations les plus prisées et de celles qui permettent un investissement au pied des pistes à petit prix.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière