Investissement locatif : le dispositif Denormandie se précise

Publié le 27/02/2019

Depuis quelques mois, le nouveau dispositif d’investissement locatif du Gouvernement fait la une de l’actualité immobilière. Proche du Pinel dans l’ancien dont il reprend la plupart des codes, le dispositif renommé « Denormandie » est qui plus est soumis à des critères de performance énergétique. Focus sur cette nouvelle réduction d’impôt destinée à dynamiser les centres-villes anciens.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Investissement locatif : le dispositif Denormandie se précise

Dispositif Denormandie ancien : des conditions similaires au Pinel pour le neuf

Pour une période de location allant de 6 à 12 ans, le nouveau dispositif de défiscalisation proposé par le Gouvernement permet de bénéficier de réductions d’impôt pouvant aller jusqu’à 21 % du montant total du projet. Des chiffres semblables au très populaire dispositif Pinel donc, à condition de réaliser des travaux représentant au moins 25 % de l’investissement de départ.

Si les plafonds de ressources des locataires et des loyers appliqués sont également identiques à ceux du Pinel, il est de plus possible de louer dans ces conditions à un membre de sa famille. Une spécificité qu’il avait un temps été envisagé d’abandonner pour le Pinel et donc également pour le Denormandie. Finalement, l’amendement de Joël Giraud, député LREM et rapporteur général de l’Assemblée nationale qui estimait que la mesure n’était favorable qu’aux ménages aisés, n’a pas été voté.

villes-eligibles-denormandie

Plus de 200 communes éligibles au Denormandie

C’est en ce qui concerne la performance énergétique du logement que les précisions ont été les plus marquées. L’exécutif avait déjà annoncé que les travaux de rénovation entrepris devaient représenter au moins ¼ du coût total du projet. On sait désormais qu’il doivent également rendre le logement plus performant de 30 % ou plus. Si ce n’est pas le cas, le propriétaire devra veiller à réaliser au moins deux des cinq actes suivants : isolation des combles, des murs et des fenêtres, remplacement du système de production d’eau chaude ou de la chaudière. Petite précision, l’ensemble des travaux doit être réalisé par des professionnels.

Le dispositif Denormandie permet aux investisseurs d’acquérir un bien situé dans une commune éligible, pour le rénover puis le louer. L’objectif est de donner du dynamisme aux centres-villes anciens dégradés des villes moyennes, touchées par le vieillissement et l’exode de la population. La réduction d’impôt appliquée dépend du coût de l’opération auquel sont ajoutés les coûts des travaux.

Un décret d’application est attendu dans les jours à venir pour confirmer l’ensemble des communes qui pourront bénéficier du nouveau dispositif. La liste des 222 communes du plan « Action cœur de villes » ainsi que les villes qui ont opté pour une opération de revitalisation du territoire (ORT) pourrait donc s’étoffer. Pour l’heure, c’est à Limoges, Figeac, Denaim, Vichy et Béziers que l’opération semble la plus rentable pour les futurs investisseurs.


Dernières Actualités

Taxe d’habitation : l’impôt sera supprimé pour tous en 2023

Publié le 26/01/2022

L’an prochain, la taxe d’habitation sur la résidence principale, sera définitivement supprimée pour l’ensemble des Français. Si 80 % des ménages sont déjà totalement exonérés, 20 % doivent encore payer une partie de la taxe en 2022. Dates à retenir, calcul, exceptions, voici ce qu’il faut savoir sur la taxe d’habitation en 2022.

La location de studios a toujours le vent en poupe

Publié le 21/01/2022

Avec la crise sanitaire et les confinements successifs, les maisons avec jardin sont parmi les biens les plus recherchés. En 2021, pourtant, les petits espaces de type studios ou T1 sont largement représentés et connaissent même une hausse par rapport à 2020. Une tendance qui peut s’expliquer par un besoin de mobilité et davantage d’offres sur le marché locatif.

Covid et immobilier : 1 locataire sur 5 s’inquiète de ne pas pouvoir payer son loyer

Publié le 19/01/2022

Alors que l’actualité est toujours rythmée par l’épidémie de covid-19, les locataires sont de nouveau nombreux à craindre d’être confrontés à des impayés de loyers. C’est en tout cas ce que révèle un sondage SeLoger, réalisé fin 2021. De leur côté, les bailleurs, plutôt sereins, ont toutefois intérêt à se protéger contre les impayés, grâce, notamment, à la garantie VISALE.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière