Impôt 2019 : quel foyer fiscal pour les enfants majeurs ?

Publié le 24/04/2019

Que l'enfant soit rattaché au foyer fiscal de ses parents permet-il de faire des économies ? En principe, un enfant majeur est imposé individuellement et doit déclarer seul ses revenus. Mais il peut demeurer à la charge fiscale de ses parents sous certaines conditions, s’il est étudiant ou célibataire au 1er janvier de l’année d’imposition par exemple. Explications.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Impôt 2019 : quel foyer fiscal pour les enfants majeurs ?

À 18 ans, les enfants sont fiscalement indépendants

La loi prévoit qu’à 18 ans, les enfants majeurs sont imposables personnellement. Mais pour des raisons financières ou pratiques, il est possible de différer cette indépendance de quelques années. Les familles qui font le choix de garder leurs enfants à charge peuvent alors opter pour la déduction d’une pension alimentaire ou le rattachement au foyer fiscal.

D’après le site officiel des impôts, « pour un enfant, la majorité est synonyme d’indépendance sur le plan fiscal. Mais si l’enfant reste à votre charge, la fiscalité en tient compte ».

Le rattachement des enfants majeurs au foyer fiscal de leurs parents

étudiant-majeur-foyer-fiscal-impôts

Les enfants majeurs peuvent rester à la charge fiscale de leurs parents jusqu’à l’âge de 21 ans ou de 25 ans s’ils poursuivent des études, ou s’ils sont chargés de famille. 

Les enfants majeurs, célibataires et sans enfant donnent droit à une majoration du quotient familial grâce à l’augmentation du nombre de parts. Attention toutefois, les enfants unis maritalement, par un PACS, ou ayant une famille à charge ne peuvent pas donnent pas droit aux mêmes avantages. Dans ce cas, c’est un abattement sur les revenus qui s’applique.

Les parents qui choisissent d’héberger leurs enfants majeurs chez eux, sans toutefois les inclure dans le calcul du quotient familial, peuvent déduire de leur imposition les frais nécessaires à l’éducation et à la vie de l’enfant après sa majorité. Toutes ces dépenses sont alors imputables au titre d’une pension alimentaire.

Pourquoi préférer le détachement du foyer fiscal ?

Un enfant qui travaille et est autonome financièrement aura tout intérêt à être imposé personnellement. Un avantage également pour ses parents. En effet, un jeune adulte a toutes les chances de ne pas être imposable si ses revenus sont faibles, alors qu’en restant rattaché au foyer fiscal de ses parents, il peut influer sur la tranche marginale d’imposition et alourdir l’impôt dû par ses parents.

Quant à la pension alimentaire déclarée par certains parents, elle peut être déduite de leurs impôts à hauteur de 3 445 € sans justificatif ou de 5 888 €. Mais c’est à l’enfant, bénéficiaire, d’en supporter la charge fiscale.

La décision de rattacher ou non ses enfants à son foyer fiscal s’apprécie au cas par cas. Pour faire le bon choix, il est recommandé d’effectuer des simulations.


Dernières Actualités

Budget 2019 : des économies moindres, mais des recettes fiscales en hausse

Publié le 15/11/2019

L’heure est déjà au bilan budgétaire pour le gouvernement. En 2019, le budget a pu être préservé par le dynamisme des recettes fiscales et la baisse du coût de la dette. Si les économies n’ont pas été aussi importantes que souhaitées, les prévisions ont été jugées plausibles par le Haut Conseil des Finances publiques. Le projet de loi de finances rectificative a été présenté jeudi 7 novembre.

Donation-partage : attention à l’annulation en cas de dol

Publié le 13/11/2019

Tout le monde ne le sait pas, mais une donation-partage entre frères et sœurs peut être annuléee ultérieurement. Le motif ? Un dol, autrement dit une manœuvre trompeuse qui tend à privilégier l’un des deux héritiers. Exemple au sein d’une exploitation agricole où un partage dolosif était au cœur de vives tensions. La cour de Cassation vient de donner raison au frère lésé.

Copropriétés : la réforme qui encourage les travaux

Publié le 08/11/2019

Une ordonnance présentée fin octobre pose de nouvelles règles pour les copropriétés françaises. Cette réforme qui devra s’appliquer au printemps 2020 vise à améliorer la prise de décisions entre copropriétaires pour mieux répondre aux problématiques liées aux rénovations énergétiques.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière