Impôts sur le revenu 2020 : ce qu’il faut savoir !

Publié le 30/03/2020

Malgré l’entrée en vigueur du prélèvement à la source (PAS), de nombreux contribuables français devront, cette année encore, remplir et envoyer au fisc leur déclaration d’impôt avant la date limite. Une fois n’est pas coutume, le calendrier fiscal est connu depuis début février, il inclut la baisse de l’impôt sur le revenu pour environ 40 % des foyers fiscaux. Mais avec la crise liée au coronavirus, le Gouvernement n’exclut pas quelques ajustements.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Impôts sur le revenu 2020 : ce qu’il faut savoir !

MISE A JOUR
Mardi 31 mars, le gouvernement a annoncé décaler l’ouverture de la déclaration sur les revenus du 9 au 20 avril 2020. Les contribuables ont désormais jusqu’au 12 juin pour renvoyer leur déclaration papier.
Pour les déclarations en ligne, voici le nouveau calendrier :
Départements 01 à 19 : 04 juin 2020
Départements 20 à 54 : 08 juin 2020
Départements 55 à 976 : 11 juin 2020

Les dates à retenir pour le calendrier fiscal 2020 : 14 mai et 2 juin

Pour l’année 2020, les contribuables qui choisiront de nouveau le papier pour remplir leur déclaration d’impôt sur le revenu, ont jusqu’au jeudi 14 mai pour renvoyer le document.

De leur côté, les ménages qui remplissent leur déclaration en ligne devront se conformer au calendrier suivant :

  • Zone 1 – départements n°01 à 19 et non-résidents : mardi 19 mai à minuit
  • Zone 2 – départements n°20 à 49 : mardi 26 mai à minuit
  • Zone 3 – départements n°50 à 976 : mardi 2 juin à minuit

Vers la fin de la déclaration d’impôt obligatoire ?

Quant aux contribuables pour qui la déclaration pré-remplie du fisc est totalement exacte et ne nécessite aucun ajout, ils pourront se passer de remplir et d’envoyer numériquement le document. Pour quelque 12 millions de contribuables, l’inaction vaudra donc pour une déclaration tacite.

« Est réputé avoir souscrit la déclaration (…) le contribuable à la disposition duquel l’administration a mis, au plus tard un mois avant la date mentionnée (…) un document spécifique (…) et qui n’y a apporté aucun complément ou rectification avant cette même date ». ( Article 155 – Loi de finances 2020 )

Une baisse d’impôt pour plus de 40 % des foyers fiscaux

Autre nouveauté instaurée par la loi de finances pour 2020, près de 17 millions de foyers fiscaux bénéficient cette année d’une baisse d’impôt sur le revenu de 5 milliards d’euros. Pour chaque ménage, cela représente une économie moyenne de 300 euros. Pour que les Français concernés profitent rapidement de cette réforme, l’administration fiscale applique les nouveaux taux de prélèvement actualisés depuis la mi-janvier.

Impôts et coronavirus : moduler le PAS ou passer au prélèvement annuel

declaration-revenus-date-2020

En milieu de semaine dernière, le ministère de l’Économie et des Finances, sous la houlette de Bruno Le Maire, a promis des aménagements fiscaux afin de garantir aux Français que « tout se passe de la manière la plus sereine et pratique ».

Reste que les annonces faites par l’exécutif en début d’année pourraient être sujettes à révision avec la crise sanitaire et économique liée au coronavirus.

Les particuliers, les professionnels et les indépendants qui souhaitent anticiper d’éventuelles difficultés de paiement peuvent d’ores et déjà contacter le centre des impôts par téléphone ou via l’espace sécurisé en ligne. Compte tenu des circonstances actuelles, il est possible selon les cas, de moduler son taux de prélèvement ou de suspendre le prélèvement mensuel.


Dernières Actualités

Augmentation des loyers : + 0,66 % au 2ème trimestre 2020

Publié le 05/08/2020

Chaque trimestre, l’INSEE publie l’indice de référence des loyers (IRL) qui permet aux propriétaires-bailleurs de réviser les loyers une fois par an. Au 1er trimestre 2020, il était de + 0,92 % sur un an, puis de + 0,66 % au second trimestre. La révision des loyers n’est donc pas libre et elle n’est pas non plus rétroactive. Faisons le point.

Taxe foncière : dégrèvement possible pour certains bailleurs pénalisés par le confinement

Publié le 29/07/2020

La vacance locative est redoutée par les investisseurs locatifs ainsi que par les propriétaires immobiliers qui décident de mettre leur bien en location. Avec l’épidémie de Covid-19, de nombreux loueurs ont ainsi vu leur locataire partir peu avant ou pendant le confinement, et peinent aujourd’hui à retrouver des candidats. L’administration fiscale propose une indemnisation de taxe foncière pour ces bailleurs, sous certaines conditions.

Peut-on investir dans une résidence de tourisme pour y vivre ?

Publié le 24/07/2020

Pour réaliser des économies d’impôt, certains investisseurs optent pour la résidence de tourisme. Un modèle de défiscalisation qui permet de bénéficier jusqu’à 11 % d’avantages fiscaux et qui garantit presque à coup sur de maintenir la valeur de son logement à un niveau élevé. Mais est-il possible d’investir dans une résidence de tourisme pour finalement y habiter ? Quelle est la différence avec un meublé de tourisme ? Faisons le point.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière