15 février, date limite pour mensualiser l’impôt sur le revenu en 2018

Publié le 06/02/2018

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. 15 février, date limite pour mensualiser l’impôt sur le revenu en 2018

L’idée de mensualiser votre impôt sur le revenu vous trotte dans la tête depuis un petit moment ? Ne trainez plus : la date limite est fixée au 15 février.

Le 15 février, date butoir

Mensualiser ses impôts peut s’avérer être une bonne idée afin de bénéficier davantage de souplesse concernant la gestion de son budget. Un conseil : dépêchez-vous afin d’adhérer à la mensualisation de l’impôt sur le revenu et prélèvements sociaux.

L’administration fiscale a fixé jusqu’au 15 février 2018 la date butoir de ce mode de fonctionnement considéré comme moins lourd pour les contribuables français. Soit avant la date du paiement du premier tiers.

Les avantages de la mensualisation

L’intérêt principal, c’est bien évidemment la répartition sur toute l’année de la charge de l’impôt sur le revenu. Au lieu de le payer en une fois, voire en trois (avec le tiers prévisionnel), le contribuable opte pour dix versements. Si l’impôt a augmenté, les paiements continueront en novembre voire décembre. Dans le cas contraire, les mensualités s’arrêteront dès que le montant dû sera atteint. En cas de trop versé, le Trésor Public se chargera d’effectuer un virement sur le compte du contribuable.

10 %
En optant pour la mensualisation, le contribuable s’évite la majoration de 10 % en raison d’un éventuel retard de paiement.

Par ailleurs, pas besoin pour un contribuable de s’écrire un mémo chaque mois pour payer. Les prélèvements s’effectuent automatiquement sur le compte courant ou épargne du contribuable. Il bénéficie par ailleurs d’un échéancier avec date et montant à verser. Plus besoin de chèque à envoyer ou de TIP. Il s’évite ainsi la possibilité de subir une majoration de 10 % en raison d’un retard de paiement.

Un moyen de fonctionner qui semble plus intéressant que le tiers prévisionnel. Pour ce dernier, c’est le contribuable qui effectue les versements. Et les sommes à payer demeurent plus élevées, ce qui donne moins de latitude certains mois. Le régime des tiers provisionnels apparaît comme plus propice aux contribuables ayant un impôt sur le revenu variant souvent d’une année sur l’autre.

Le contribuable, muni de son numéro fiscal et d’un RIB, peut obtenir la mensualisation via internet en se rendant sur le site impots.gouv.fr. Ou bien effectuer sa démarche par courriel, téléphone ou courrier auprès du Centre Prélèvement Service (CPS) auquel il est rattaché. A noter que lorsque un contribuable adhère au prélèvement mensuel avant le 15 février, il se retrouve à verser une première mensualité le 15 mars conséquente. Elle est le fruit du regroupement des mois de janvier, février et mars.

Dernier test avant le prélèvement à la source

Se mensualiser au 15 février prochain peut représenter une sorte de test pour le contribuable dans l’optique de l’année 2019. C’est en effet à compter du 1er janvier prochain que le prélèvement à la source entrera en scène.Le ministre des Comptes publics, Gerald Darmanin, l’a souhaité afin d’alléger les règles de gestion pour les collecteurs de l’impôt sur le revenu. Le prélèvement à la source s’effectuera chaque mois, au lieu des dix mois pour un contribuable actuellement ou prochainement mensualisé.
mensualisation-impot-revenu

Dernières Actualités

Contrôle fiscal : l’administration dispose de 6 mois supplémentaires en raison de la crise du Covid-19

Publié le 22/01/2021

Chaque année, un certain nombre de déclarations sont prescrites au 31 décembre et ne peuvent plus faire l’objet d’un contrôle de la part du fisc. Sauf dispositions particulières, c’est le cas de l’impôt sur le revenu et de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) exigibles pendant trois ans, ou encore des impôts locaux qui ne peuvent être contrôlés que durant l’année d’imposition. Mais l’année 2020, entachée par l’épidémie de coronavirus, a fait perdre du temps à Bercy. L’administration fiscale dispose donc d’un délai supplémentaire étendu jusqu’au 14 juin.

Copropriétés : ce qui change en 2021

Publié le 20/01/2021

À nouvelle année, nouvelles mesures. Une règle à laquelle n’échappent pas les copropriétés françaises. En 2021, en effet, elles peuvent désormais solliciter le dispositif MaPrimeRénov’ pour financer une partie de leurs travaux de rénovation énergétique. Concernant les assemblées générales, les conditions de reports et de tenue en visioconférence évoluent également.

Résidences de services : la crise du Covid-19 fait grimper les impayés de loyers

Publié le 13/01/2021

Les exploitants de résidences seniors, étudiantes, touristiques, et autres résidences de services, sont dans la tourmente à cause de l’épidémie de coronavirus. Fragilisé par les confinements et la crise économique, nombre d’entre eux se trouve dans l’impossibilité de payer les loyers dus aux propriétaires. Des propriétaires qui n’hésitent souvent pas à contracter un emprunt pour financer leur investissement.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière