Simul’Aid€s, l’outil pour connaître les aides aux travaux de rénovation

Publié le 04/05/2020

Il existe de nombreuses aides financières destinées à encourager la rénovation énergétique des logements. Pourtant, la plupart des ménages ignorent celles dont ils peuvent bénéficier ou comment en faire la demande. L’Ademe a mis en place un simulateur qui permet de connaître les dispositifs, les organismes ainsi que l’estimation du montant auquel chaque demandeur peut avoir droit.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Simul’Aid€s, l’outil pour connaître les aides aux travaux de rénovation

Écologie, économie, confort : les enjeux de la rénovation énergétique

Après les transports, les bâtiments sont les deuxièmes responsables des émissions de gaz à effet de serre. Les enjeux sont donc de taille, ce qui explique les nombreux dispositifs mis en place par les gouvernements successifs pour encourager la rénovation des logements et lutter contre les passoires thermiques.

Si la problématique écologique est donc évidente, les ménages qui rénovent leur logement peuvent également être motivés par des préoccupations économiques. Passé l’investissement de départ, la rénovation énergétique, le remplacement des équipements et une meilleure isolation permettent de réaliser plusieurs centaines d’euros d’économie chaque année.

Enfin, le respect des nouvelles normes énergétiques permet de gagner en confort de vie et de valoriser son bien, un paramètre essentiel, notamment au moment de la revente. Si l’immobilier neuf est déjà concerné par le respect de ces normes, ce n’est pas le cas dans l’ancien.

Un chauffage utilisant les énergies renouvelables rejette jusqu’à 10 fois moins de CO2 qu’une chaudière au fuel. Un changement d’équipement permet une économie pouvant aller jusqu’à 1 200 € sur la facture d’énergie annuelle.

CITE, Ma Prime Rénov’ : le simulateur pour mieux comprendre les aides à la rénovation

aides-travaux-renovation

Afin d’encourager les ménages à entreprendre des travaux de rénovation énergétique, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a mis en place un outil en ligne appelé Simul’Aid€s. Comme le rappelle l’agence sur son site, cet outil permet « d’identifier les dispositifs d’aides financières mobilisables pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement et connaître les financeurs à solliciter ».

De manière anonyme, la plateforme recueille les informations relatives aux caractéristiques du logement (surface, année de construction…), aux éventuels devis de professionnels s’ils ont déjà été réalisés ainsi qu’au dernier avis d’imposition du demandeur qui doit se munir de son revenu fiscal de référence. Le simulateur indique ensuite les aides publiques et privées auxquelles le demandeur a droit et dans quelles proportions : Ma Prime Rénov’, CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique), aides du programme « Habiter Mieux » de l’ANAH, aides des collectivités locales, CEE (Certificats d’économie d’énergie) ou encore « primes énergies ».

Avant d’entreprendre les travaux, l’ADEME recommande ensuite de s’appuyer gratuitement sur les conseils d’un expert du réseau FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique) afin de valider la faisabilité financière et technique du projet de rénovation énergétique.


Dernières Actualités

Copropriété : le vote à distance accessible à tous

Publié le 27/05/2020

La loi ELAN promulguée en novembre 2018 prévoit le vote à distance pour les assemblées générales (AG) de copropriétés. Pourtant, elles sont encore peu nombreuses à le mettre en pratique. Durant le confinement, seules celles qui avaient préalablement voté la mesure ont pu y avoir recours. Mais une ordonnance présentée mercredi 20 mai en Conseil des ministres va bientôt permettre à toutes les copropriétés de tenir une AG de manière dématérialisée.

BTP : le Gouvernement souhaite une reprise des chantiers à 100% avant la fin du mois

Publié le 22/05/2020

Après deux mois d’arrêt total, les gros chantiers du bâtiment, mais également les rénovations des particuliers, peinent à reprendre. À l’issue du confinement, on estime d’ailleurs qu’à peine plus de la moitié d’entre eux a repris son activité. En cause, les risques sanitaires et les mesures imposées, mais également les litiges financiers liés aux surcoûts et aux nombreux retards. Pour l’exécutif, l’activité doit reprendre en totalité avant la fin du mois.

Location meublée : le régime fiscal a évolué

Publié le 20/05/2020

Une nouveauté adoptée dans le cadre de la loi de finances pour 2020 permet de passer automatiquement du statut de loueur en meublé non-professionnel (LMNP) à celui de loueur en meublé professionnel (LMP) lorsque les plafonds sont atteints. Si l’absence de déclaration est a priori une bonne nouvelle, elle n’est pas sans conséquences pour les investisseurs concernés, notamment en cas de revente.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière