Simul’Aid€s, l’outil pour connaître les aides aux travaux de rénovation

Publié le 04/05/2020

Il existe de nombreuses aides financières destinées à encourager la rénovation énergétique des logements. Pourtant, la plupart des ménages ignorent celles dont ils peuvent bénéficier ou comment en faire la demande. L’Ademe a mis en place un simulateur qui permet de connaître les dispositifs, les organismes ainsi que l’estimation du montant auquel chaque demandeur peut avoir droit.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Simul’Aid€s, l’outil pour connaître les aides aux travaux de rénovation

Écologie, économie, confort : les enjeux de la rénovation énergétique

Après les transports, les bâtiments sont les deuxièmes responsables des émissions de gaz à effet de serre. Les enjeux sont donc de taille, ce qui explique les nombreux dispositifs mis en place par les gouvernements successifs pour encourager la rénovation des logements et lutter contre les passoires thermiques.

Si la problématique écologique est donc évidente, les ménages qui rénovent leur logement peuvent également être motivés par des préoccupations économiques. Passé l’investissement de départ, la rénovation énergétique, le remplacement des équipements et une meilleure isolation permettent de réaliser plusieurs centaines d’euros d’économie chaque année.

Enfin, le respect des nouvelles normes énergétiques permet de gagner en confort de vie et de valoriser son bien, un paramètre essentiel, notamment au moment de la revente. Si l’immobilier neuf est déjà concerné par le respect de ces normes, ce n’est pas le cas dans l’ancien.

Un chauffage utilisant les énergies renouvelables rejette jusqu’à 10 fois moins de CO2 qu’une chaudière au fuel. Un changement d’équipement permet une économie pouvant aller jusqu’à 1 200 € sur la facture d’énergie annuelle.

CITE, Ma Prime Rénov’ : le simulateur pour mieux comprendre les aides à la rénovation

aides-travaux-renovation

Afin d’encourager les ménages à entreprendre des travaux de rénovation énergétique, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a mis en place un outil en ligne appelé Simul’Aid€s. Comme le rappelle l’agence sur son site, cet outil permet « d’identifier les dispositifs d’aides financières mobilisables pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement et connaître les financeurs à solliciter ».

De manière anonyme, la plateforme recueille les informations relatives aux caractéristiques du logement (surface, année de construction…), aux éventuels devis de professionnels s’ils ont déjà été réalisés ainsi qu’au dernier avis d’imposition du demandeur qui doit se munir de son revenu fiscal de référence. Le simulateur indique ensuite les aides publiques et privées auxquelles le demandeur a droit et dans quelles proportions : Ma Prime Rénov’, CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique), aides du programme « Habiter Mieux » de l’ANAH, aides des collectivités locales, CEE (Certificats d’économie d’énergie) ou encore « primes énergies ».

Avant d’entreprendre les travaux, l’ADEME recommande ensuite de s’appuyer gratuitement sur les conseils d’un expert du réseau FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique) afin de valider la faisabilité financière et technique du projet de rénovation énergétique.


Dernières Actualités

Augmentation des loyers : + 0,66 % au 2ème trimestre 2020

Publié le 05/08/2020

Chaque trimestre, l’INSEE publie l’indice de référence des loyers (IRL) qui permet aux propriétaires-bailleurs de réviser les loyers une fois par an. Au 1er trimestre 2020, il était de + 0,92 % sur un an, puis de + 0,66 % au second trimestre. La révision des loyers n’est donc pas libre et elle n’est pas non plus rétroactive. Faisons le point.

Taxe foncière : dégrèvement possible pour certains bailleurs pénalisés par le confinement

Publié le 29/07/2020

La vacance locative est redoutée par les investisseurs locatifs ainsi que par les propriétaires immobiliers qui décident de mettre leur bien en location. Avec l’épidémie de Covid-19, de nombreux loueurs ont ainsi vu leur locataire partir peu avant ou pendant le confinement, et peinent aujourd’hui à retrouver des candidats. L’administration fiscale propose une indemnisation de taxe foncière pour ces bailleurs, sous certaines conditions.

Peut-on investir dans une résidence de tourisme pour y vivre ?

Publié le 24/07/2020

Pour réaliser des économies d’impôt, certains investisseurs optent pour la résidence de tourisme. Un modèle de défiscalisation qui permet de bénéficier jusqu’à 11 % d’avantages fiscaux et qui garantit presque à coup sur de maintenir la valeur de son logement à un niveau élevé. Mais est-il possible d’investir dans une résidence de tourisme pour finalement y habiter ? Quelle est la différence avec un meublé de tourisme ? Faisons le point.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière