Le versement de la plupart des réductions et crédits d’impôt peut être modulé

Publié le 01/11/2019

Depuis l’entrée en vigueur du prélèvement de l’impôt à la source en début d’année, le calendrier des versements des crédits et des réductions d’impôts a été modifié. Les droits sont en principe versés en juillet de l’année suivante, mais il est possible de bénéficier d’une avance en janvier dans le cadre de dispositifs comme les dons, les services à la personne ou les investissements locatifs Pinel. Attention toutefois à ne pas surestimer cette avance.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Le versement de la plupart des réductions et crédits d’impôt peut être modulé

60 % des crédits et réductions d’impôt peuvent être versés en janvier

calendrier-reduction-credit-impot-versement

Les réductions et crédits d’impôt auxquels donnent droit certains dispositifs n’entrent pas dans le calcul du prélèvement à la source. De nombreux ménages ont donc un taux d’imposition supérieur à ce qu’ils devraient payer en réalité. Pour corriger cet écart, le fisc a prévu de rembourser le trop versé en juillet de l’année qui suit l’année d’imposition. En d’autres termes, les avantages fiscaux tirés des dispositifs en 2019 seront versés en une seule fois, durant l’été 2020.

Mais afin d’éviter que cette avance ne pénalise le budget des ménages, l’administration fiscale a mis en place un mécanisme d’avance pour les dispositifs suivants : dons à des associations, emploi de salariés à domicile et autres services à la personne, frais de garde d’enfants, cotisations syndicales, hébergement en Ehpad, investissements locatifs en Pinel, Duflot, Scellier, Censi-Bouvard ainsi que dans les DOM. Pour le mois de janvier, les contribuables concernés peuvent ainsi demander à bénéficier d’une avance de 60 % des crédits et réductions d’impôt dus.

Avance sur les avantages fiscaux : le renoncement ou une modulation à la baisse sont possibles

Même si cette avance peut être une bonne nouvelle a priori, elle est calculée sur les réductions et crédits d’impôt accumulés durant l’année précédente. Le solde de 40 % est quant à lui versé durant l’été de l’année d’imposition. Autrement dit, si les avantages fiscaux sont inférieurs d’une année sur l’autre, il est préférable de renoncer à cette avance ou de demander sa modulation à la baisse afin d’éviter de devoir rembourser quelques centaines d’euros au Fisc. A noter qu’en 2020, l’avance versée directement sur le compte bancaire des contribuables sera calculée en fonction des dispositifs donnant droit à des avantages fiscaux, mis en place en 2018.

Le renoncement ou la modulation de l’avance des réductions et crédits d’impôt peut s’effectuer sur le site des impôts jusqu’au 5 décembre inclus. Il suffit pour ce faire de cliquer sur « Gérer mon prélèvement à la source » puis « Gérer vos avances de réductions et crédits d’impôt ».

À noter que seule une modulation à la baisse de l’avance est possible. En outre, les contribuables ayant engagé des dépenses donnant droit à des avantages fiscaux pour la première fois en 2019, ne pourront profiter de cette avance qu’à partir de janvier 2021 si les conditions d’éligibilité sont respectées.


Dernières Actualités

Investissement locatif : plus d’un achat sur quatre en 2019

Publié le 17/01/2020

Avec des taux très bas en 2019, la production de crédit immobilier a bondi. Quant aux investissements locatifs, ils ont suivi la même tendance et ont séduit plus d’un acquéreur sur quatre l’an dernier. En 2020, les Français devraient être encore nombreux à acheter un bien immobilier pour le louer, quitte à profiter des dispositifs comme le Pinel et le Denormandie qui permettent de bénéficier de réductions d’impôt.

Diagnostics obligatoires : quand les prix varient du simple au double

Publié le 15/01/2020

Pour vendre ou mettre en location un appartement ou une maison, il est impératif de réaliser un dossier de diagnostics techniques dont certaines pièces sont obligatoires. Parmi elles, le diagnostic de performance énergétique, l’état des risques et pollution, et les diagnostics plomb et amiante. En fonction de la zone géographique, les écarts de prix sont importants.

MaPrimeRénov’ : la nouvelle aide 2020 en faveur des travaux de rénovation énergétique

Publié le 10/01/2020

Depuis le 1er janvier 2020, le nouveau dispositif MaPrimeRénov’ remplace progressivement le crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Versée en fonction des ressources du ménage et de la performance énergétique atteinte grâce aux travaux, cette prime ne concernera toutefois dans un premier temps que les propriétaires résidants aux revenus modestes et très modestes.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière