Impôts 2021 : quand seront versés les réductions et crédits d’impôt ?

Publié le 25/03/2021

L’instauration du prélèvement à la source offre l’avantage d’un impôt contemporain des revenus. Autrement dit, le taux appliqué est directement calculé à partir des salaires et revenus de l’année en cours et non sur ceux de l’année N-2 comme c’était le cas auparavant. Une règle qui exclut toutefois les réductions et crédits d’impôts, versés en deux temps. Explications.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Impôts 2021 : quand seront versés les réductions et crédits d’impôt ?

Crédits et réductions d’impôt : des avantages versés en deux fois

De nombreux contribuables français bénéficient de réductions et de crédits d’impôt. Ils peuvent être consécutifs à un investissement locatif (dispositifs Censi-Bouvard, Pinel…), à l’emploi d’un salarié à domicile (ménage, garde d’enfant) ou encore à des dons à des associations.

Une réduction d’impôt vient en déduction de l’impôt à payer. Si le contribuable n’est pas imposable ou si la réduction dépasse le montant dû, le surplus est perdu. À l’inverse, le crédit d’impôt est versé en totalité, et peut donc faire l’objet d’un remboursement de la part de l’administration fiscale.

Pour plus de cohérence, depuis l’entrée en vigueur du prélèvement à la source, ces avantages fiscaux sont versés en deux temps : 60 % aux alentours du 15 janvier et le solde durant l’été. À noter que, si l’avance est inférieure à 8 €, alors le crédit ou la réduction d’impôt n’est versé qu’en une seule fois. De plus, toutes les dépenses donnant droit à des réductions/crédits d’impôt, ne permettent pas de bénéficier de cette avance.

Les conséquences d’un calcul basé sur l’année N-2

L’année 2021 ne déroge pas à la règle. Le 15 janvier dernier, de nombreux contribuables ont vu leur compte bancaire crédité de 60 % des sommes dont ils sont bénéficiaires au titre d’une réduction ou d’un crédit d’impôt. Le reste sera versé en juillet-août, en fonction des revenus 2020, déclarés à partir du mois d’avril 2021.

Cette avance de janvier repose, quant à elle, sur les déclarations 2020 des revenus de l’année 2019. Un casse-tête pour certains ménages, notamment en cas de changement de situation en cours d’année. Les contribuables ayant bénéficié pour la première fois de prestations donnant droit à des avantages fiscaux en 2020, devront, par exemple, patienter jusqu’à l’été 2021 pour toucher le crédit ou la réduction d’impôt. À l’inverse, les ménages ayant cessé leurs dépenses donnant droit à ces avantages l’an dernier, devront rembourser l’éventuelle avance versée en janvier.

Notons toutefois que l’administration fiscale propose une modulation afin d’éviter les trop-perçus. Pour l’avance de janvier 2021, il fallait toutefois anticiper, comme le rappelle le portail des impôts : « L’avance à percevoir en janvier 2021 peut être modulée ou annulée depuis le 20 septembre 2020 et jusqu’au 10 décembre 2020 inclus ».


Dernières Actualités

Diagnostics immobiliers : combien de temps sont-ils valables ?

Publié le 17/09/2021

Pour pouvoir vendre ou louer un logement, le propriétaire doit être en mesure de fournir au futur habitant des lieux, un dossier de diagnostic technique (DDT). Celui-ci est composé de nombreux documents, dont le diagnostic de performance énergétique (DPE). Chaque document possède une durée de validité qui lui est propre. Ils font tous l’objet d’un audit mené par un professionnel qui permet d’obtenir un état global du logement à une date donnée.

Après Paris et Lille, l’encadrement des loyers dans 4 nouvelles villes françaises

Publié le 15/09/2021

Face à l’emballement des loyers et aux difficultés rencontrées par certains candidats à la location, l’encadrement des loyers a été mis en place à Paris et à Lille. Plus récemment, d’autres grandes villes françaises ont présenté leur candidature pour espérer pouvoir appliquer ce dispositif de lutte contre la tension locative. Parmi elles, Bordeaux, Lyon, Montpellier et Villeurbanne ont été retenues. La mesure devrait entrer en vigueur l’an prochain.

Déclaration de revenus en ligne : le nouveau service « Gérer mes biens immo »

Publié le 14/09/2021

Impôt sur le revenu, taxe foncière, taxe d’habitation, après la déclaration vient la période de l’acquittement, pour le contribuable n’ayant pas opté pour la mensualisation ou en cas de rattrapage. Les règles étant propres à chaque impôt, il convient d’en connaître le calendrier. Et nouveauté cette année, l’onglet « Gérer mes biens immo » a fait son apparition au sein de l’espace en ligne. Décryptage.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière