Un crédit d’impôt pour l’adaptation du logement bientôt prolongé jusqu’en 2023

Publié le 08/02/2021

Le crédit d’impôt accordé aux personnes âgées et handicapées, qui souhaitent adapter leur logement à la perte d’autonomie ou le rendre accessible aux personnes handicapées, devait prendre fin le 31 décembre 2020. Il est finalement prorogé jusqu’à la fin de l’année 2023. Cette rallonge a été votée dans le cadre de la loi de finances pour l’année 2021.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Un crédit d’impôt pour l’adaptation du logement bientôt prolongé jusqu’en 2023

25 % de crédit d’impôt pour des travaux d’aménagement pour les seniors et les handicapés

Aménager son logement lorsque l’on se sent vieillir, anticiper la perte d’autonomie ou rendre un logement accessible aux handicapés, tels sont les enjeux qui ont conduit l’exécutif à proroger le crédit d’impôt pour l’aménagement du logement. À condition de résider en France et d’envisager des travaux dans sa résidence principale, les propriétaires, les locataires ainsi que les occupants à titre gratuit peuvent bénéficier de cette aide de l’Etat pour remplacer ou installer des équipements dédiés aux personnes âgées et handicapées. Les bailleurs y sont également éligibles.

Les travaux concernés par le crédit d’impôt pour l’aménagement du logement sont, par exemple, l’installation d’une douche sans ressaut, dite « à l’italienne », de WC surélevés, de portes coulissantes, de volets roulants électriques, ou encore de revêtements antidérapants.

Sophie Cluzel, Secrétaire d’État, chargée des Personnes handicapées : « permettre aux personnes en situation de handicap de faire des dépenses d’équipement et d’adaptation nécessaires, c’est améliorer leur vie quotidienne et celle de leurs aidants. »

Comment bénéficier du crédit d’impôt pour l’aménagement de son logement ?

Le crédit d’impôt pour l’aménagement du logement est de 25 % du montant des travaux engagés. Attention, toutefois, ceux-ci doivent impérativement être facturés avant le 31 décembre 2023. Ils doivent, en outre, être effectués par une même entreprise. Si un audit préalable aux travaux est réalisé, celui-ci peut donner lieu à un crédit d’impôt de 40 %.

Pour bénéficier du crédit d’impôt, le demandeur doit pouvoir fournir au moins un justificatif prouvant la perception de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ou la perception d’une pension d’invalidité d’au moins 40 %. Il peut également être titulaire d’une carte d’invalidité ou de mobilité inclusion.

Les dépenses donnant droit au crédit d’impôt s’entendent sur cinq années consécutives, impérativement comprises entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2023. De plus, elles sont plafonnées et dépendent de la composition du foyer. Elles ne peuvent pas excéder 5 000 € pour une personne célibataire et 10 000 € pour un couple déclarant ses impôts conjointement. À noter, 400 € sont accordés pour chaque personne supplémentaire à charge.

En pratique, les contribuables qui entreprennent des travaux d’aménagement ou d’adaptabilité en 2021 devront les déclarer au printemps pour bénéficier du crédit d’impôt en 2022.


Dernières Actualités

Immobilier de bord de mer : comment rentabiliser son bien

Publié le 27/07/2021

L’immobilier de tourisme peut être gage de rentabilité à condition de bien choisir sa zone d’achat. Si les stations balnéaires les plus prisées attirent les touristes, mais également les investisseurs locatifs, leur prix à l’achat ne garantit pas toujours d’obtenir un bon rendement. Alors, comment rentabiliser son investissement en bord de mer ? Voici quelques conseils.

Immobilier : le marché à la loupe

Publié le 20/07/2021

Se Loger vient de publier son premier bilan chiffré de l’année immobilière pour 2021. Les six premiers mois de l’année nous apprennent par exemple que les prix de l’immobilier ancien sont à la hausse et particulièrement ceux des appartements. On assiste par ailleurs à un rebond des ventes alors qu’un futur acquéreur sur trois redoute que la baisse de l’offre ne se poursuive.

L’investissement locatif à Bordeaux en 2021

Publié le 15/07/2021

Alors que Bordeaux figure parmi les villes françaises les plus chères, elle est aussi l’une des plus attractives notamment grâce à la qualité de vie qu’elle procure, proche de l’océan Atlantique. Des disparités existent cependant entre les quartiers. Bien que le centre-ville devienne inaccessible, d’autres apparaissent comme des lieux privilégiés pour investir. Malgré la crise, la demande locative reste présente et les perspectives pour la ville, favorables. Faisons le point.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière