Taxe foncière : dégrèvement possible pour certains bailleurs pénalisés par le confinement

Publié le 29/07/2020

La vacance locative est redoutée par les investisseurs locatifs ainsi que par les propriétaires immobiliers qui décident de mettre leur bien en location. Avec l’épidémie de Covid-19, de nombreux loueurs ont ainsi vu leur locataire partir peu avant ou pendant le confinement, et peinent aujourd’hui à retrouver des candidats. L’administration fiscale propose une indemnisation de taxe foncière pour ces bailleurs, sous certaines conditions.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Taxe foncière : dégrèvement possible pour certains bailleurs pénalisés par le confinement

Les propriétaires-bailleurs davantage touchés par la vacance locative dans les villes moyennes

Dès le 17 mars 2020, les Français ont été contraints de rester chez eux en raison du confinement imposé pour enrayer l’épidémie de coronavirus. Dans ces conditions, difficile, voire impossible d’emménager, de réaliser un état des lieux ou même de terminer des travaux de rénovation. Si le marché de l’immobilier a connu un arrêt brutal durant cette période, beaucoup de locataires et notamment des étudiants, ont préféré rendre les clés de leur logement pour rejoindre leur famille. Une situation qui a pénalisé de nombreux propriétaires-bailleurs qui ont dès lors été touchés par une vacance locative forcée et prolongée.

30 %

Traditionnellement, les logements étudiants sont libérés au mois de juin, à la fin de la période scolaire. Mais en 2020, le confinement a conduit de nombreux étudiants à donner leur préavis en mars ou avril, portant le taux de vacance locative à + 30 % pendant cette période par rapport à 2019.

Dans les grandes villes où l’immobilier est tendu, le confinement n’a eu que peu d’incidence pour les propriétaires bailleurs qui ont pu relouer leur bien rapidement après, à l’image de Bordeaux, Paris, Lyon ou Toulouse. Mais dans les villes moyennes comme Limoges, Clermont-Ferrand ou Poitiers, les propriétaires sont davantage pénalisés.

Pour la période 2020, les dossiers doivent être envoyés avant le 31 décembre 2021

Dossier d'indemnisation taxe foncière 2020 pour les propriétaires pénalisés par le confinement

Pour soutenir certains propriétaires-bailleurs, l’administration fiscale a prévu un dégrèvement de taxe foncière dès lors que le logement est resté inoccupé pendant au moins trois mois consécutifs. Cet avantage concerne tous les biens loués nus à titre de résidence principale, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement. Autrement dit, les biens loués meublés ou les résidences touristiques ne sont pas concernés.

Autre condition, il faut pouvoir prouver que le bien a bien été proposé à la location durant la période du confinement et que la vacance locative est donc indépendante de la volonté du bailleur. Enfin, le bien doit être prêt et disponible pour la location et non pas considéré comme insalubre, indigne ou en chantier de rénovation. À noter également que l’absence de paiement d’un locataire dans le cadre d’un bail en cours ne permet pas non plus de bénéficier d’une exonération de taxe foncière.

Le dossier doit être adressé au centre des impôts ou directement en ligne après réception de l’avis d’imposition et avant le 31 décembre de l’année qui suit la période de vacance locative.


Dernières Actualités

Le dispositif Pinel sera prolongé après 2021

Publié le 25/09/2020

Signal fort envoyé par l’exécutif aux organisations professionnelles dans le cadre du plan de relance de l’économie : le dispositif Pinel, tout comme le PTZ (prêt à taux zéro), seront prolongés après le 31 décembre 2021. Le Gouvernement a également annoncé que tous deux seraient modifiés en 2022 pour mieux répondre aux problématiques du marché et répondre aux attentes des professionnels touchés par la crise sanitaire, tout en respectant les projets en cours.

Les dispositifs de défiscalisation immobilière contribuent à modérer le marché locatif

Publié le 23/09/2020

Selon une étude publiée récemment par l’ANIL (agence nationale de l’information pour le logement), les dispositifs de défiscalisation portant sur des opérations immobilières, contribuent à maintenir une politique de loyers modérés, ce notamment sur les studios. Une bonne nouvelle alors que le Gouvernement vient de confirmer la prolongation du dispositif Pinel au-delà du 31 décembre 2021.

Réforme du squat : l’amendement adopté à l’Assemblée

Publié le 21/09/2020

Alors que les cas de domiciles et de résidences secondaires squattés se multiplient un peu partout en France, certaines voix se font entendre. La loi de 2007 sur le droit au logement opposable et les lourdeurs administratives nécessaires pour expulser des squatteurs sont particulièrement visées. Dans ce contexte, un amendement du député Guillaume Kasbarian vient d’être adopté en commission à l’assemblée. Il vise à protéger le droit à la propriété.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière