Anah : rénover son logement grâce au programme Habiter Mieux

Publié le 25/11/2019

Sous réserve d’atteindre un niveau de performances énergétique minimum et de satisfaire les conditions de ressources, les ménages français peuvent profiter du programme Habiter Mieux de l’Agence nationale de l'habitat pour rénover leur logement. Attention, quelques modifications sont à prévoir d’ici à l’année 2020.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Anah : rénover son logement grâce au programme Habiter Mieux

Depuis 1972, l’Anah œuvre en faveur du logement

Depuis 2015, le conseil d’administration de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) est présidé par Nathalie Appéré, Maire de Rennes et co-présidente du groupe de réflexion « Villes et banlieues » de l’Assemblée nationale. Créée en 1972, l’Anah a pour but d’améliorer le parc de logements privés français. Elle donne aux décideurs locaux ainsi qu’aux ménages les plus modestes des aides financières, des outils méthodologiques et des moyens d’action en faveur du logement.

L’Anah est un établissement public qui dépend des ministères en charge du Logement, du Budget et de l’Économie. Elle a mis en place un certain nombre de programmes notamment « Habiter Mieux » en faveur de la rénovation énergétique des logements pour les plus modestes.

62 345

En 2018, l’Anah a financé la rénovation énergétique de 62 345 logements dans le cadre du programme Habiter Mieux. Au sein des copropriétés en difficulté, ce sont quelques 21 074 logements qui ont pu être rénovés pour un total de 66,1 millions d’euros.

Habiter Mieux Sérénité et Habiter Mieux Agilité pour les ménages modestes et très modestes

Pour encourager la rénovation énergétique du parc de logements privés, lutter contre les passoires thermiques, permettre aux ménages les plus modestes d’être mieux logés et aider les copropriétés dégradées, l’Anah propose un programme « Habiter Mieux » qui comprend deux volets : Habiter Mieux Sérénité et Habiter Mieux Agilité.

Ce programme s’adresse aux ménages sous conditions de ressources et à certaines copropriétés. Pour en bénéficier, les propriétaires occupants doivent s’engager à rénover leur logement tout en visant une amélioration des performances énergétiques d’au moins 25 % et de 35 % pour les copropriétés ou les propriétaires bailleurs.

Programme Habiter Mieux Sérénité : pour booster les performances énergétiques

habiter-mieux-renovation-energetique

Il vise confort et économies d’énergie grâce à des gains de performance énergétique jusqu’à 40 %. Depuis sa mise en place en 2011, le dispositif a permis de rénover 53 000 logements dont 42 000 pour des propriétaires occupants.

En pratique, le programme propose une aide financière pouvant aller jusqu’à 60 % du montant des travaux ainsi qu’un accompagnement et des conseils de la part d’opérateurs spécialisés ou de bureaux d’études. L’objectif étant de faire connaître les travaux les plus efficaces pour optimiser les performances énergétiques des logements.

Programme Habiter Mieux Agilité : des travaux progressifs pour les ménages très modestes

Malgré les aides financières proposées, le reste à charge est parfois trop lourd pour les ménages les plus fragiles qui souhaitent rénover leur logement. Le programme Habiter Mieux Agilité permet depuis 2018 d’étaler les travaux sur la durée en se concentrant sur le remplacement d’une chaudière ou du mode de chauffage, l’isolation des murs et l’isolation des combles. Le dispositif est valable jusqu’au 31 décembre 2019. L’an prochain, il sera transformé en prime intégrée au nouveau CITE.


Dernières Actualités

Augmentation des loyers : + 0,66 % au 2ème trimestre 2020

Publié le 05/08/2020

Chaque trimestre, l’INSEE publie l’indice de référence des loyers (IRL) qui permet aux propriétaires-bailleurs de réviser les loyers une fois par an. Au 1er trimestre 2020, il était de + 0,92 % sur un an, puis de + 0,66 % au second trimestre. La révision des loyers n’est donc pas libre et elle n’est pas non plus rétroactive. Faisons le point.

Taxe foncière : dégrèvement possible pour certains bailleurs pénalisés par le confinement

Publié le 29/07/2020

La vacance locative est redoutée par les investisseurs locatifs ainsi que par les propriétaires immobiliers qui décident de mettre leur bien en location. Avec l’épidémie de Covid-19, de nombreux loueurs ont ainsi vu leur locataire partir peu avant ou pendant le confinement, et peinent aujourd’hui à retrouver des candidats. L’administration fiscale propose une indemnisation de taxe foncière pour ces bailleurs, sous certaines conditions.

Peut-on investir dans une résidence de tourisme pour y vivre ?

Publié le 24/07/2020

Pour réaliser des économies d’impôt, certains investisseurs optent pour la résidence de tourisme. Un modèle de défiscalisation qui permet de bénéficier jusqu’à 11 % d’avantages fiscaux et qui garantit presque à coup sur de maintenir la valeur de son logement à un niveau élevé. Mais est-il possible d’investir dans une résidence de tourisme pour finalement y habiter ? Quelle est la différence avec un meublé de tourisme ? Faisons le point.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière