Prélèvement à la source : les Français vont-ils reporter leur achat immobilier ?

Publié le 02/01/2019

Depuis quelques heures, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est entré en vigueur. Si l’exécutif se dit confiant, les ménages craignent des erreurs et sont nombreux à redouter la mesure qui pourrait avoir un impact négatif sur leur pouvoir d’achat. Pour les futurs acheteurs immobiliers plus particulièrement, le prélèvement à la source s’accompagne de plusieurs interrogations. Certains d’entre eux envisagent d’ailleurs de reporter leur projet.


Le prélèvement de l’impôt à la source pourrait affecter le moral des Français

Alors que le Gouvernement se veut rassurant, 72 % des Français craignent un impact négatif du prélèvement à la source sur leur budget. Une crainte en particulier revient dans près d’un tiers des cas, celle d’une erreur de l’administration ou de l’employeur qui engendrerait une erreur du montant prélevé. Le prélèvement direct de l’impôt sur les salaires et les autres revenus pourrait également avoir des conséquences sur le pouvoir d’achat des ménages. Si cet impact n’est pas avéré, il pourrait tout aussi bien être psychologique à cause de la baisse bien réelle des revenus.

C’est donc en premier lieu le moral des Français qui pourrait être affecté par cette nouvelle mesure. Les particuliers redoutent en effet une plus grande difficulté pour gérer leur budget et des impôts encore plus présents dans leur quotidien. Une impression que les spécialistes considèrent comme normale mais qui devrait s’estomper au fil des mois.

L’année 2019 pourrait enregistrer une baisse du volume des transactions immobilières

Parfaite illustration des conséquences du prélèvement à la source sur le budget des ménages, près d’un sur trois prévoit de reporter un achat important initialement programmé en 2019. Qu’il s’agisse d’un changement de véhicule, d’un achat immobilier ou encore de travaux de rénovation, ceux-ci pourraient ainsi être reportés en 2020, quand les Français se seront habitués à cette nouvelle mesure.

15 %

15 % des Français ont un projet d’achat immobilier qu’ils souhaitent réaliser dans les deux années à venir. Parmi eux, plus de la moitié envisagent de différer cette acquisition à cause de l’entrée en vigueur du prélèvement à la source.

55 % des ménages qui souhaitent acquérir une résidence principale dans les prochains 24 mois craignent que le prélèvement à la source ne vienne alourdir leur budget et rende plus difficile le paiement des mensualités de crédit. 55 % également craignent même que les banques ne réduisent les sommes prêtées dans le cadre d’un crédit, ce qui affecterait le pouvoir d’achat immobilier des emprunteurs. Il faut dire qu’en étant prélevé directement sur les revenus, l’impôt réduira donc naturellement les salaires nets, pensions de retraite et autres revenus. Mais pour les ménages qui étaient jusqu’à présent mensualisés, les changements seront à peine perceptibles. Quant aux banques, elles sont plutôt optimistes et prévoient de prendre en compte le revenu net à payer avant impôt dans les futures demandes de prêts.


Dernières Actualités

Première déclaration d’impôts : demandez au fisc votre taux personnalisé

Publié le 20/05/2019

Avec l’entrée en vigueur de prélèvement à la source, les contribuables qui effectuent leur première déclaration se voient automatiquement affecter un taux d’imposition par défaut. Ce taux est adapté au plus grand nombre et non aux situations particulières. Dans certains cas, il peut être utile de demander, dès maintenant, à l’administration fiscale, son taux personnalisé. Dans le cas contraire, il faudra attendre un an.

Quels sont les critères clés qui influencent le plus la valeur des logements ?

Publié le 17/05/2019

Le Gouvernement vient récemment de rendre accessible à tous, les données relatives aux ventes immobilières sur la période 2014 – 2018. Un nouvel outil qui permet d’affiner l’estimation immobilière des logements, pour les agents immobiliers aussi bien que pour les particuliers qui souhaitent vendre leur bien. Car pour vendre vite et être certain de mener une négociation efficace, plusieurs critères sont déterminants.

Rénovation énergétique : un plan pour aider les salariés modestes

Publié le 15/05/2019

Un plan pour soutenir les salariés et leur permettre de se loger plus facilement Julien Denormandie, Ministre chargé de la ville et du logement, ainsi que le groupe Action Logement (anciennement 1 % logement) viennent de l’annoncer. Un plan sur 4 ans va être déployé, cette année, pour lutter contre les difficultés liées au logement…

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière