Grand débat : quelles propositions pour repenser la fiscalité ?

Publié le 28/01/2019

En réponse à la crise des « gilets jaunes », le Gouvernement a mis en place un « grand débat » qui permettra à toutes les voix de se faire entendre entre les mois de décembre 2018 et avril 2019. Alors que la suppression de la taxe carbone était il y a quelques semaines LE point de discorde à l’origine de la crise, les revendications concernent aujourd’hui davantage l’ISF, la taxe d’habitation et les droits de succession.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Grand débat : quelles propositions pour repenser la fiscalité ?

Grand Débat National : le dialogue est ouvert jusqu’en mars

La crise des « gilets jaunes » qui secoue le pays depuis bientôt 10 semaines, est aussi l’occasion d’un débat entre les administrés, les collectivités, les politiques et le Gouvernement. Depuis le mois de décembre, le Grand Débat National a permis de faire remonter des propositions fiscales plus ou moins attendues.

fiscalité-grand-debat

Depuis décembre 2018, le Grand Débat National laisse la parole à tous les administrés qui souhaitent s’exprimer ou échanger sur les questions qui rythment la vie économique et fiscale du pays. Depuis le 21 janvier, une plateforme est également accessible en ligne afin que les Français déposent leur contribution. Les débats devraient se clôturer le 15 mars 2019.

Vers un retour de l’ISF ?

Alors que la taxe carbone et son incidence sur le prix de l’essence est à l’origine de la crise, c’est étonnamment le retour de l’ISF que réclament aujourd’hui en cœur les « gilets jaunes » mais également bon nombre de Français. Voté fin 2017 et en vigueur depuis janvier 2018, la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), au profit de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) trouve de nombreux opposants. Selon un récent sondage, 77 % des Français se disent d’ailleurs en faveur d’un retour de l’ancien ISF.

Pour l’heure, le Gouvernement semble fermé à tout retour en arrière. En atteste la lettre d’Emmanuel Macron aux Français établie pour introduire le Grand Débat, ainsi que les questions abordées entre le Président et 600 maires du pays lors d’une intervention début janvier.

Taxe d’habitation, barème de l’impôt : les propositions émergentes

Parmi les autres points abordés, la taxe d’habitation est également au cœur des débats. Si sa suppression totale était une promesse de campagne du Président Macron, il est aujourd’hui question de savoir si les 20 % des foyers les plus riches en seront eux aussi exonérés, alors que ce sera le cas pour 80 % des Français d’ici à l’année 2020.

Quant aux droits de succession, leurs revendications semblent portées par de nombreux politiques qui souhaitent proposer un alourdissement de l’impôt relatif aux héritages.

Enfin, 2019 pourrait être la fin des niches fiscales. Plusieurs parlementaires envisagent en effet de revoir le barème de l’impôt sur le revenu qu’ils espèrent plus progressif.


Dernières Actualités

Copropriété : le vote à distance accessible à tous

Publié le 27/05/2020

La loi ELAN promulguée en novembre 2018 prévoit le vote à distance pour les assemblées générales (AG) de copropriétés. Pourtant, elles sont encore peu nombreuses à le mettre en pratique. Durant le confinement, seules celles qui avaient préalablement voté la mesure ont pu y avoir recours. Mais une ordonnance présentée mercredi 20 mai en Conseil des ministres va bientôt permettre à toutes les copropriétés de tenir une AG de manière dématérialisée.

BTP : le Gouvernement souhaite une reprise des chantiers à 100% avant la fin du mois

Publié le 22/05/2020

Après deux mois d’arrêt total, les gros chantiers du bâtiment, mais également les rénovations des particuliers, peinent à reprendre. À l’issue du confinement, on estime d’ailleurs qu’à peine plus de la moitié d’entre eux a repris son activité. En cause, les risques sanitaires et les mesures imposées, mais également les litiges financiers liés aux surcoûts et aux nombreux retards. Pour l’exécutif, l’activité doit reprendre en totalité avant la fin du mois.

Location meublée : le régime fiscal a évolué

Publié le 20/05/2020

Une nouveauté adoptée dans le cadre de la loi de finances pour 2020 permet de passer automatiquement du statut de loueur en meublé non-professionnel (LMNP) à celui de loueur en meublé professionnel (LMP) lorsque les plafonds sont atteints. Si l’absence de déclaration est a priori une bonne nouvelle, elle n’est pas sans conséquences pour les investisseurs concernés, notamment en cas de revente.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière