Estimations immobilières : la base de l’Etat est maintenant ouverte à tous

Publié le 06/05/2019

Pour estimer un bien immobilier en vue de vendre son logement ou d’acheter au bon prix, les entreprises, les collectivités et les particuliers Français peuvent compter sur Internet ou sur les conseils des professionnels du secteur. Mais dans certains cas, les résultats ne sont pas identiques à la réalité et le processus peut être complexe. Heureusement, l’Etat a décidé de donner à tous l’accès à sa base de données relative aux transactions immobilières.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Estimations immobilières : la base de l’Etat est maintenant ouverte à tous

Patrim, un outil complet mais limité pour l’estimation immobilière

Plus simple l’estimation de la valeur d’un logement ? Ce devrait être bientôt le cas. L’Etat a choisi de donner à tous l’accès à sa base recensant les transactions immobilières. Jusqu’à présent, les plus motivés pouvaient s’inspirer des données disponibles sur Patrim, une base déjà complète, alimentée par l’administration fiscale. Problème, cette base n’était accessible qu’aux particuliers munis de leurs identifiants, via l’espace dédié du site impot.gouv.

En plus de devoir motiver sa demande, les recherches étaient limitées à 50 tous les trois mois. De quoi dissuader les professionnels désireux de trouver des informations en nombre.

Toutes les informations désormais disponibles sur une période de 5 ans

Mais récemment, le Ministre de l’Action et des Comptes Publics, Gerald Darmanin, a annoncé que les informations sont désormais disponibles dans leur intégralité, et ce, à tous les publics. Plus précisément, il s’agit de la localisation des biens vendus entre 2014 et 2018, ainsi que leur prix, la date de la transaction, la surface et le nombre de pièces. Ces données sont celles de la direction générale des finances publiques, basées sur les informations notariales et cadastrales. Elles concernent aussi bien des maisons, des appartements que des terrains ou des exploitations.

https://cadastre.data.gouv.fr/dvf : « La base de données « Demandes de valeurs foncières », ou DVF, recense l’ensemble des ventes de biens fonciers réalisées au cours des cinq dernières années, en métropole et dans les départements et territoires d’outre-mer — sauf à Mayotte et en Alsace-Moselle ».

L’outil manque pour le moment d’ergonomie et le nombre d’informations est limité. Par exemple, les données concernant l’année 2019 ne sont pas encore en ligne. Mais gageons qu’une telle initiative pourrait être suivie de nombreuses évolutions à venir.

Pourquoi il est important de bien estimer un bien immobilier

L’estimation immobilière est nécessaire à bien des niveaux. En cas de vente ou d’achat d’un bien tout d’abord. Pour vendre vite tout en réalisant une plus-value immobilière intéressante, un propriétaire a en effet tout intérêt à fixer un prix juste, conforme aux prix du marché. À noter qu’un bien sous-évalué pourra donner lieu à un redressement fiscal si l’administration estime avoir été lésée.

De même, la valeur vénale d’un bien est par exemple utile aux contribuables imposables au titre de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI). Pour rappel, les contribuables dont le patrimoine immobilier est égal à 1,3 millions d’euros minimum sont concernés.


Dernières Actualités

Placement immobilier : faut-il préférer les résidences seniors ou étudiantes ?

Publié le 15/07/2019

Dans le domaine de l’immobilier locatif, les résidences de services offrent de nombreux avantages, en particulier d’un point de vue fiscal. Notamment grâce aux dispositifs de défiscalisation tels que le Censi-Bouvard et le statut de LMNP. Mais encore faut-il faire le bon choix parmi les résidences de tourisme, les résidences étudiantes, les établissements pour seniors et les Ehpad.

Revenus fonciers : mode d’emploi pour déduire les travaux de 2019

Publié le 12/07/2019

L’entrée en vigueur du prélèvement à la source a fait de 2018 une année blanche sur le plan fiscal. Les revenus non-exceptionnels sont donc effacés grâce à un crédit d’impôt. Mais afin d’éviter les effets d’aubaine, les règles en matière de déductibilité des travaux changent pour 2018 et 2019. Sauf en cas d’urgence, il est conseillé de reporter les gros travaux de quelques mois. Explications.

Lutte contre la fraude fiscale : qui sont les nouveaux supers flics ?

Publié le 10/07/2019

Le service d’enquêtes judiciaires des finances (SEJF) vient de voir le jour quelques mois après la promulgation de la loi anti-fraude. À Berçy, ces nouveaux enquêteurs auront le statut d’agents des impôts assorti d’un pouvoir de police capable de mener des écoutes et des filatures. Objectif, résorber la fraude fiscale qui coûte chaque année entre 25 et 100 milliards d’euros à la France.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière