Remaniement : portrait de Jacqueline Gourault, nouvelle ministre de la Cohésion des territoires

Publié le 29/10/2018


Mardi 16 octobre, la présidence de la République a publié un communiqué de presse destiné à annoncer le très attendu remaniement gouvernemental. Un nouveau Gouvernement constitué de 35 membres dont 15 issus de la société civile. Parmi les nouveaux ministres, Jacqueline Gourault jusqu’alors ministre auprès du ministre de l’Intérieur prend la tête du ministère de la Cohésion des territoires. Portrait.

Jacqueline Gourault : femme de terrain, proche de Bayrou et Macron

jacqueline-gourault-ministere-cohesion-territoires (1)

 

Méconnue du grand public, Jacqueline Gourault assistait pourtant Gérard Collomb au ministère de l’Intérieur jusqu’au départ de celui-ci début octobre. L’ancienne résidente de la place Beauvau âgée de 66 ans, n’est pas non plus une novice de la politique. Enseignante en histoire et géographie pendant une vingtaine d’années, elle se range aux côtés de Valéry Giscard d’Estaing dès 1974. Elle est ensuite élue conseillère municipale puis maire de La Chaussée-Saint-Victor de 1989 à 2014, une commune de 4 500 habitants située dans le département du Loir-et-Cher d’où elle est originaire.

À l’échelle locale, elle est en outre connue pour son coup de force lors des législatives de 1993. Elle perd contre Jack Lang réélu avec 51,5 % des voix, mais parvient tout de même à faire annuler son élection et à le condamner à un an d’inéligibilité. Fervente opposante au mariage pour tous, elle adopte une position plus floue sur la question de l’ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) à toutes les femmes, promesse de campagne du candidat Macron.

Élue sénatrice du Loir-et-Cher en 2001, Jacqueline Gourault est ensuite vice-présidente du Sénat à partir de 2014. Plus récemment, c’est aux côtés de François Bayrou qu’on a pu l’apercevoir. Fidèle du MoDem elle a également apporté son soutien à Alain Juppé puis Emmanuel Macron et Edouard Philippe.

Une nouvelle ministre pour apaiser les tensions avec les collectivités

Alors qu’elle a fait une entrée discrète au Gouvernement en juin 2017, Jacqueline Gourault vient d’être nommée ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales. Elle succède donc au ministre sortant Jacques Mézard et sera assistée dans sa tâche par deux « ministres auprès de la ministre » : Sébastien Lecornu et Julien Denormandie.

« Le ministre de la Cohésion des territoires élabore et met en œuvre la politique du Gouvernement en matière de développement et d’aménagement équilibrés de l’ensemble du territoire national et de solidarité entre les territoires. Il prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement en matière d’urbanisme et de logement. »

Cette élection sonne comme une réponse aux élus locaux qui réclamaient des interlocuteurs désignés. Avec son expérience du terrain et des mandats locaux, Jacqueline Gourault rejoint donc un ministère fragilisé alors que l’Association des maires de France (AMF) reproche actuellement à Gerard Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, son acharnement envers les maires et l’incohérence entre la suppression annoncée de la taxe d’habitation et certaines augmentations effectives.


Dernières Actualités

Immobilier ancien : hausse du nombre d’investisseurs locatifs

Publié le 18/01/2019

En 2018, le nombre d’investisseurs tournés vers l’immobilier locatif a grimpé en flèche. En cause, les fortes incertitudes liées aux marchés financiers. Mais pour 2019 ? Rien n’est moins sûr à l’heure où les taux d‘emprunt sont déjà annoncés à la hausse, et où plane un retour de l’encadrement des loyers à Paris.

Plus-values immobilières : une taxation alourdie en 2019 ?

Publié le 16/01/2019

Cette année, encore, les vendeurs immobiliers pourraient souffrir d’une lourde fiscalité. La taxe sur le produit des ventes devrait rester stable après une hausse de 6 % entre 2017 et 2018. Pour les vendeurs, plusieurs solutions leurs permettent toutefois d’alléger la plus-value taxable afin d’optimiser leurs opérations. Entre taxation, exonération et abattement, faisons le point.

Immobilier : à la montagne aussi, les prix flambent !

Publié le 14/01/2019

Environ 1 Français sur 3 choisit chaque année de passer ses vacances d’été à la montagne. Un chiffre qui grimpe davantage chez la jeune génération. En hiver bien sûr, la montagne arrive en premier choix lorsqu’il s’agit de s’évader quelques jours. Une situation qui influence grandement le prix de l’immobilier montagnard. Voici notre palmarès des destinations les plus prisées et de celles qui permettent un investissement au pied des pistes à petit prix.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière