Accessibilité : certains logements neufs devront prévoir une douche à l’italienne dès 2021

Publié le 02/10/2020

La douche à l’italienne a souvent la faveur des propriétaires qui entreprennent des travaux de rénovation. Moderne, pratique et confortable, elle est appréciée pour son design. À partir de l’an prochain, cette installation sera imposée dans certains logements neufs, conformément aux dispositions de la loi Elan de 2018, relatives à l’accessibilité des logements.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Accessibilité : certains logements neufs devront prévoir une douche à l’italienne dès 2021

La douche à l’italienne : facteur d’accessibilité dans les logements neufs

Un arrêté paru le 11 septembre dernier vient compléter les dispositions de la loi Elan de 2018. Il prévoit que, dès 2021, certains logements neufs devront intégrer au moins une salle de bain adaptable aux seniors, aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’aux handicapés. Autrement dit, comprenant une douche de plain-pied.

Arrêté du 11 septembre 2020 : « Dans les logements situés en rez-de-chaussée ou en étages desservis par ascenseur, au moins une salle d'eau, située au niveau d'accès du logement, est équipée d'une zone de douche accessible dont l'accès se fait sans ressaut ou d'une baignoire ».

Cette mesure ne concerne pas tous les logements. Sont ciblés, les logements construits à partir de 2021 ainsi que les biens neufs déjà construits, pour lesquels des travaux seront nécessaires. Ils doivent être situés en rez-de-chaussée ou à défaut dans les étages, s’ils peuvent être rejoints par un ascenseur. Dans tous les cas, les salles d’eau doivent être modulables et réversibles pour s’adapter à tous. L’arrêté stipule également que « en cas d’installation d’une baignoire, l’aménagement ultérieur de cette zone de douche est possible sans interventions sur le gros œuvre ».

Tous les logements neufs seront concernés à partir de l’été prochain

Cette obligation fera l’objet d’un calendrier précis en deux temps. À partir du 1er janvier 2021, seuls les maisons individuelles situées en lotissements, les maisons destinées à la location ainsi que les appartements en rez-de-chaussée devront s’y conformer. Pour les autres logements, c’est-à-dire les appartements situés dans les étages et les logements construits au titre de résidence principale des propriétaires, cette obligation entrera en vigueur à compter du 1er juillet 2021.

Un second article de l’arrêté revient, par ailleurs, sur la notion « d’espace de manœuvre minimum » qui doit permettre aux personnes handicapées d’effectuer un demi-tour. Cette zone peut désormais être intégrée à la zone de douche modulable, lorsque celle-ci est prévue dès la livraison du logement. Les propriétaires concernés pourront donc faire l’économie de quelques mètres carrés qui pourront être réutilisés pour le salon ou la cuisine par exemple.

Les professionnels alertent toutefois sur les défauts d’étanchéité à l’origine de nombreux sinistres dans les maisons comme dans les logements collectifs. L’installation d’une douche de plain-pied requiert une dalle plus épaisse et des fondations solides ce qui peut en outre occasionner des surcoûts.


Dernières Actualités

Abattement exceptionnel sur les plus-values immobilières : la mesure pourrait être étendue

Publié le 21/10/2020

Qu’importe la durée de détention du bien et le montant auquel s’élève l’éventuelle plus-value réalisée au moment de la vente, le propriétaire n’est pas taxé s’il s’agit de sa résidence principale. Quant aux résidences secondaires, investissements locatifs et terrains à bâtir, un abattement exceptionnel, prévu dans les grandes villes, pourrait être généralisé à des villes moyennes dès l’an prochain. C’est ce que prévoient des amendements adoptés dans le cadre du projet de loi de finances pour 2021.

Construction de logements : précisions concernant l’aide aux maires bâtisseurs

Publié le 19/10/2020

La mesure s’appelle « Densification et renouvellement urbain : aide à la densification ». Elle s’inscrit dans le cadre du plan de relance présenté par le Gouvernement début septembre, destiné à soutenir l’économie du pays, fragilisé par la crise sanitaire. Le 11 octobre dernier, le ministère de la Transition écologique a précisé les contours de cette aide à 350 millions d’euros sur deux ans, qui vise à inciter les maires à construire des logements tout en respectant l’objectif « zéro artificialisation nette ».

MaPrimeRénov’ : le montant défini en fonction des revenus

Publié le 16/10/2020

La nouvelle version de l’aide à la rénovation énergétique concerne tous les propriétaires et non plus seulement les plus modestes. En revanche, les plafonds sont déterminés selon le niveau de revenus du demandeur et de la situation géographique du logement. Découvrez le montant de l’aide dont vous pouvez bénéficier pour rénover votre logement, ce même si vous êtes copropriétaire.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière