Rénovation énergétique : un plan pour aider les salariés modestes

Publié le 15/05/2019


Un plan pour soutenir les salariés et leur permettre de se loger plus facilement

Julien Denormandie, Ministre chargé de la ville et du logement, ainsi que le groupe Action Logement (anciennement 1 % logement) viennent de l’annoncer. Un plan sur 4 ans va être déployé, cette année, pour lutter contre les difficultés liées au logement que rencontrent certains salariés modestes. Les mesures annoncées ont pour objectif d’encourager la mobilité et donc de garantir un meilleur accès à l’emploi.

Action Logement : « Face aux problèmes d’accès au logement, d’entrée dans l’emploi et d’égalité des territoires, les Partenaires sociaux ont demandé au Groupe Action Logement de mobiliser une enveloppe supplémentaire de 9 milliards d’euros pour faciliter l’accès au logement des salariés, favoriser leur mobilité et ainsi agir au profit de l’accès à l’emploi ».

1 milliard d’euros pour aider 50 000 ménages à rénover leur logement

Parmi les 9 milliards d’euros qui devraient ainsi être débloqués dès le mois de septembre prochain, un milliard d’euros sera consacré à la rénovation énergétique des habitations. Une enveloppe qui illustre une politique gouvernementale bien décidée à doper le secteur de la construction mais également à rénover le parc de logements existants.

Les propriétaires aux revenus modestes, salariés d’une entreprise française pourront ainsi bénéficier d’un chèque plafonné à 20 000 €, s’il s’agit de leur résidence principale, et à 15 000 € s’ils louent leur logement. Une subvention permettant aux ménages ayant des revenus modestes de financer des travaux de rénovation énergétique. Cette disposition devrait à termes être complétée par des prêts aidés de 10 000 à 30 000 €. Ces mesures seront en outre cumulables avec les aides nationales proposées par l’ANAH (Agence nationale de l’habitat), ainsi qu’avec le CITE (Crédit d’impôt transition énergétique).

Attention toutefois, pour en bénéficier, les salariés devront pouvoir justifier de revenus modestes respectant les plafonds en vigueur. Ceux-ci sont de l’ordre de 24 918 € en Île-de-France et de 18 960 € sur le reste du territoire. Qui plus est, les logements concernés doivent impérativement être situés en zones B2 ou C, ou dans l’une des 222 communes du plan « Action cœur de ville ». Autrement dit, dans une zone rurale. Ces conditions d’éligibilité rappellent celles applicables au nouveau dispositif de défiscalisation Denormandie, qui permet de bénéficier de réductions d’impôt à condition d’investir, rénover puis louer un bien situé dans le centre-ville dégradé d’une des villes moyennes de la liste.


Dernières Actualités

Suppression de la taxe d’habitation : nouveau rebondissement pour les ménages les plus aisés

Publié le 24/05/2019

La suppression de la taxe d’habitation, mesure phare du quinquennat Macron, est aussi attendue que décriée. Si pour les 80% des ménages français les plus modestes, la réforme est en route, pour les 20% des plus riches en revanche, c’est la valse-hésitation. Comme l’a récemment rappelé le premier Ministre, tous les Français seront à termes exonérés de taxe d’habitation mais les plus riches devront patienter.

Immobilier locatif : pourquoi faire appel à une agence ?

Publié le 22/05/2019

Les propriétaires qui décident de se lancer dans l’immobilier locatif peuvent espérer bénéficier de revenus complémentaires tirés des loyers, voire même de quelques avantages fiscaux. Mais, pour cela, il est également nécessaire de pouvoir assumer une bonne dose de tâches administratives. Dans le cas de la mise en location de son bien, l’agent immobilier peut apporter ses conseils avisés.

Première déclaration d’impôts : demandez au fisc votre taux personnalisé

Publié le 20/05/2019

Avec l’entrée en vigueur de prélèvement à la source, les contribuables qui effectuent leur première déclaration se voient automatiquement affecter un taux d’imposition par défaut. Ce taux est adapté au plus grand nombre et non aux situations particulières. Dans certains cas, il peut être utile de demander, dès maintenant, à l’administration fiscale, son taux personnalisé. Dans le cas contraire, il faudra attendre un an.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière