Rénovation énergétique : les aides promises par Edouard Philippe

Publié le 24/06/2019

Car elles profiteraient actuellement aux ménages les plus aisés, les aides en faveur de la rénovation énergétique doivent être repensées. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre le 12 juin dernier, dans le cadre de son discours de politique générale. Le CITE par exemple, devrait prendre une forme plus « massive » et s’adresser en premier lieu aux plus modestes.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Rénovation énergétique : les aides promises par Edouard Philippe

CITE, éco-PTZ, trop d’aides et pas assez de clarté

aides-renover-energetique

« D’une effroyable complexité », c’est ainsi que le Premier ministre Edouard Philippe a qualifié les aides en faveur de la rénovation énergétique en France. Et d’ajouter « qu’elles profitent en réalité aux ménages les plus riches ». C’est donc l’ensemble des aides destinées à aider les ménages qui souhaitent rénover leur logement, que le Gouvernement veut remettre à plat et en particulier le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE).

Il faut dire qu’en plus du crédit d’impôt, les Français doivent composer avec les certificats d’économie d’énergie, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA réduite à 5,5 % ainsi que les aides de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat). En outre, ces aides peuvent, la plupart du temps, être complétées par des dispositifs mis en place spécifiquement par les collectivités territoriales.

Transformation du CITE en prime, une vraie nouveauté ?

L’an dernier, le CITE avait déjà fait l’objet de nombreuses discussions. Après avoir par exemple exclu les portes, fenêtres et volets du dispositif durant l’été 2018, l’exécutif a finalement consenti à les réintégrer cette année. Quant au crédit d’impôt en lui-même, c’est sa forme qui avait été remise en question quelques mois plus tôt puisqu’une prime accordée sous conditions de ressources avait été évoquée.

Mi-juin devant l’Assemblée nationale, Edouard Philippe a, de nouveau, exprimé son souhait de rendre le CITE plus clair et plus accessible notamment aux ménages modestes. La transformation du dispositif en prime est de nouveau confirmée ce qui permettrait aux bénéficiaires de recevoir l’aide au moment des travaux et non quelques mois plus tard comme c’est le cas avec le crédit d’impôt.

« Nous voulons donner aux Français les moyens de se chauffer sans polluer ni payer toujours plus. Nous transformerons donc le crédit d’impôt pour la transition énergétique en une aide plus massive versée en faveur de ceux qui en ont le plus besoin » Edouard Philippe.

L’écologie au cœur des préoccupations

Edouard Philippe a également montré sa détermination à faire de l’écologie une priorité du quinquennat Macron en accélérant notamment la transition écologique. Dans son viseur, les quelque 7 millions de « passoires thermiques », comprendre les logements mal isolés dont les performances énergétiques sont médiocres.

Si le Premier ministre ne s’est pas étendu sur le sujet, il a toutefois ouvert le dialogue avec les députés. Certains suggèrent par exemple d’interdire la location de logements dont l’isolation ne respecterait pas un niveau minimum ou de consigner une partie du prix de vente d’un bien pour mener des travaux de rénovation.


Dernières Actualités

Investissement locatif : la colocation meublée ne présente-t-elle que des avantages ?

Publié le 21/02/2020

Rentabiliser au maximum son investissement tout en réduisant sa fiscalité, tel est le souhait de tous les investisseurs immobiliers. Pour ce faire, la tendance consiste à recourir à la colocation meublée, une combinaison qui permet d’assurer un rendement jusqu’à 15 % supérieur à celui d’une location classique. Attention toutefois, si les atouts sont nombreux, la colocation meublée nécessite des capacités de gestion quotidienne et minutieuse.

Logements vacants : le plan du Gouvernement pour inciter les propriétaires à louer

Publié le 17/02/2020

Alors que dans certaines villes, trouver un logement est synonyme de parcours du combattant, le nombre de logements vacants est quant à lui en perpétuelle hausse depuis quelques années. Un constat alarmant qui a conduit le Gouvernement à lancer un plan national destiné à inciter les propriétaires d’un logement vide à le proposer à la location. Dans le cas contraire, les pouvoirs publics évoquent à demi-mot la réquisition ou les mesures fiscales incitatives.

Construction : du bois, de la paille et du chanvre dans les futurs grands projets publics

Publié le 14/02/2020

Dans trente ans, sept habitants sur dix vivront en ville. Dans ce contexte et, parce que les enjeux climatiques sont de taille, le ministère de la Ville et du logement a présenté son plan « ville durable » qui vise à repenser les règles d’urbanisme. Parmi les nouvelles mesures, la moitié des grands projets publics d’aménagement construits d’ici à 2022 devront comporter des matériaux biosourcés comme le chanvre et la paille, ainsi que du bois.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière