litiges-propiétaires-locataires (2)

Immobilier locatif : quelles solutions en cas de litige entre bailleurs et locataires ?

Publié le 19/12/2018

Les conflits entre propriétaires, bailleurs et locataires sont nombreux chaque année. Si leur résolution implique souvent l’intervention d’un tiers et la mise en place de procédures complexes, il existe pourtant des solutions simples et gratuites. Parmi elles, la conciliation via les commissions départementales, des instances peu connues.


Secteur locatif : de très nombreux litiges enregistrés chaque année

3 000

Chaque année, la Confédération générale du logement (CGL) recense quelque 3 000 plaintes dont 82 % sont issue du secteur locatif. La non-restitution du dépôt de garantie au locataire par le propriétaire représente quant à elle 16 % des cas.

Parmi les nombreux litiges qui opposent fréquemment locataires et propriétaires, le dépôt de garantie et plus particulièrement sa non-restitution au locataire par le bailleur est de loin le premier problème rencontré. Mais ce n’est pas le seul. Trouble de jouissance, menues réparations ou travaux de plus grande ampleur, montant du loyer ou impayé, état des lieux d’entrée ou de sortie, menace ou procédure d’expulsion, charges locatives, notification du préavis, conditions d’accès à la location, ou encore signature du contrat de bail, peuvent venir ternir les relations entre propriétaires, bailleurs et locataires.

Le rôle souvent méconnu de la Commission départementale de conciliation (CDC)

La commission départementale de conciliation est une instance gouvernementale rattachée au Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales. Elle aide bailleurs et locataires à mettre en place des solutions amiables pour sortir des litiges qui les opposent. Gratuite, elle permet des procédures simplifiées, car elle ne nécessite pas la présence d’un avocat. À ce titre, elle offre donc une bonne alternative aux procédures judiciaires plus coûteuses et plus complexes.

Malgré un rôle bien souvent méconnu, les commissions départementales jouent un rôle essentiel et parfois indispensable. Ainsi, elles doivent obligatoirement être saisies par lettre recommandée avec accusé de réception lorsqu’un litige concernant le loyer oppose le propriétaire à son locataire.

Qu’il s’agisse de son montant, de sa fixation ou de sa révision, le loyer doit faire l’objet d’une conciliation avant toute éventuelle action en justice. Non-obligatoire dans les autres cas, la mise en place d’une conciliation permet cependant de rétablir le dialogueentre les différentes parties.

commission-départementale-conciliation

CDC : la conciliation en pratique

Composées à parts égales par des représentants bailleurs et locataires, les commissions départementales de conciliation se réunissent en audiences pour trouver une issue à chaque problématique. En résulte un document de conciliation si un accord est trouvé ou un avis si le désaccord persiste ou si l’une des deux parties n’a pas pu être représentée. Ledit avis, qui peut être rendu dans un délai de deux mois après la saisine, peut servir de base en cas d’action en justice.


Dernières Actualités

Rénovation immobilière : comment profiter du CITE en 2019 ?

Publié le 22/03/2019

Un temps prévu pour être supprimé fin 2018, le crédit d’impôt transition énergétique, plus connu sous le nom de CITE, a finalement été prorogé jusqu’au 31 décembre 2019. Cette année encore, les propriétaires qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur logement pourront donc percevoir une partie des frais engagés sous la forme d’un crédit d’impôt sur le revenu. Les conditions d’éligibilité sont les mêmes que l’année précédente.

Immobilier locatif : les atouts de la résidence étudiante

Publié le 20/03/2019

Tout investisseur locatif cherche à lier des avantages fiscaux avec un rendement pertinent. Une combinaison qui peut être atteinte grâce aux résidences étudiantes, de plus en plus prisées. Avec la crise du logement que traverse la France et le nombre d’étudiants dans le supérieur qui ne cesse de croître, ce type d’habitations permet de relier l’offre à la demande.

Investissement à la montagne : booster sa fiscalité grâce au statut de LMNP

Publié le 18/03/2019

Si l’investissement dans l’immobilier de tourisme répond à des règles strictes, il permet également de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. À condition de choisir scrupuleusement sa destination, son statut et le mode de location. Le statut de loueur en meublé non professionnel permet d’optimiser cette fiscalité.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière