Coronavirus : comment s’organisent les professionnels de l’immobilier ?

Publié le 23/03/2020

Avec la crise du coronavirus, la France est à l’arrêt. Comment faire, dans ce cas, pour mener à bien une acquisition immobilière ou vendre son logement ? Même si le confinement imposé depuis bientôt une semaine a bousculé le quotidien des professionnels de l’immobilier, Internet permet de palier certains problèmes.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Coronavirus : comment s’organisent les professionnels de l’immobilier ?

Crise du coronavirus : les agents immobiliers sommés de passer à l’heure du tout numérique

Crise du coronavirus : les agents immobiliers sommés de passer à l’heure du tout numérique

Commerce jugé non essentiel à la vie de la nation, les agences immobilières ont dû fermer leurs portes samedi 14 mars, comme bon nombre de services de proximité. Cette décision fait suite à l’instauration d’un confinement de quinze jours minimum, mis en place pour tenter d’enrayer l’épidémie de coronavirus qui fragilise actuellement la population et l’économie mondiale.

Heureusement pour les professionnels de l’immobilier, Internet et l’essor du numérique permettent de maintenir un niveau d’activité minimum depuis son domicile. Les visites en 3D depuis les sites Internet des agences ainsi que les signatures numériques permettent, par exemple, de solder certains dossiers ou d’offrir aux ménages qui souhaitent acheter ou louer un bien, la possibilité d’avancer dans leur réflexion. Reste que ces alternatives sont possibles dans les agences qui ont déjà pris le virage du digital.

20 %

En moyenne, les agences immobilières constatent une baisse d’activité de l’ordre de 15 à 20 %. Le premier point de blocage concerne l’impossibilité de réaliser des visites des biens à louer ou à acheter.

Impossible, en revanche, de continuer à rencontrer les clients et de faire visiter des biens. En tous cas, pour le moment. Même chose pour les photographies et les estimations. Pour continuer leur activité, des agents immobiliers n’hésitent pas, dès lors, à demander le concours des ménages sur place.

Prêt immobilier, signature de compromis de vente, les délais s’allongent

En ce qui concerne l’obtention d’un prêt immobilier, les délais s’allongent sans surprise. Si les agents immobiliers sont habitués à travailler à distance avec leurs clients, les banques sont confrontées à une réduction de leurs effectifs qui tend à allonger le temps de traitement des dossiers. Quant aux notaires, ils travaillent actuellement sur une méthode de comparution à distance qui permettrait de signer des actes sans se déplacer.

À noter que la crise du coronavirus n’est pas une raison valable pour annuler une vente immobilière au-delà du délai légal de dix jours qui court après la signature du compromis de vente. Acheteur et vendeur doivent, en revanche, avoir en tête que les délais peuvent s’allonger.

Locataire : comment emménager en plein crise du coronavirus ?

Les locataires doivent, eux aussi ,s’adapter à l’heure du confinement. Ceux qui désirent toujours quitter leur logement durant cette période et/ou emménager dans leur nouvel appartement ou maison peuvent le faire, mais sous certaines conditions. La plupart des agences immobilières renoncent à effectuer l’état des lieux, quant à la remise des clés, elle s’effectue dans de nombreux cas via une boite aux lettres dédiée afin de limiter les contacts physiques.


Dernières Actualités

Copropriété : le vote à distance accessible à tous

Publié le 27/05/2020

La loi ELAN promulguée en novembre 2018 prévoit le vote à distance pour les assemblées générales (AG) de copropriétés. Pourtant, elles sont encore peu nombreuses à le mettre en pratique. Durant le confinement, seules celles qui avaient préalablement voté la mesure ont pu y avoir recours. Mais une ordonnance présentée mercredi 20 mai en Conseil des ministres va bientôt permettre à toutes les copropriétés de tenir une AG de manière dématérialisée.

BTP : le Gouvernement souhaite une reprise des chantiers à 100% avant la fin du mois

Publié le 22/05/2020

Après deux mois d’arrêt total, les gros chantiers du bâtiment, mais également les rénovations des particuliers, peinent à reprendre. À l’issue du confinement, on estime d’ailleurs qu’à peine plus de la moitié d’entre eux a repris son activité. En cause, les risques sanitaires et les mesures imposées, mais également les litiges financiers liés aux surcoûts et aux nombreux retards. Pour l’exécutif, l’activité doit reprendre en totalité avant la fin du mois.

Location meublée : le régime fiscal a évolué

Publié le 20/05/2020

Une nouveauté adoptée dans le cadre de la loi de finances pour 2020 permet de passer automatiquement du statut de loueur en meublé non-professionnel (LMNP) à celui de loueur en meublé professionnel (LMP) lorsque les plafonds sont atteints. Si l’absence de déclaration est a priori une bonne nouvelle, elle n’est pas sans conséquences pour les investisseurs concernés, notamment en cas de revente.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière