86 % des Français cherchent un logement avec un extérieur : les nouvelles annonces d’Emmanuelle Wargon appuyées par le sondage réalisé par Selexium

Publié le 15/10/2021

La ministre déléguée du logement Emmanuelle Wargon engage son cheval de bataille contre les problématiques culturelles du logement français. Après avoir évoqué et engagé le sujet durant plusieurs semaines sur l'amélioration du paysage habitable dans l'hexagone, elle prend la parole ce jeudi 14 octobre 2021 avec son programme "Habiter la France de Demain", et définit les actions attendues dans les mois à venir.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. 86 % des Français cherchent un logement avec un extérieur : les nouvelles annonces d’Emmanuelle Wargon appuyées par le sondage réalisé par Selexium

Quel est le contexte actuel sur la situation des logements en France ?

La qualité de vie au cœur des préoccupations

Épinglée en tête d’affiche des journaux, des articles de presse et des médias télévisés, la crise sanitaire a marqué un tournant dans le rapport à l’habitat des Français. Confinements à répétition oblige, le logement est devenu l’axe central de vie et des priorités des habitants. Mais ce retour à l’essentiel, pointe aussi du doigt les failles accumulées au cours des dernières décennies en matière de qualité de vie. En cause, des constructions massives rognant les espaces de vie confortables, les extérieurs et les services annexes aux habitations, contre un phénomène de production de logement accéléré. Aujourd’hui, la situation est telle que dans un sondage effectué par le groupe Selexium86 % des Français déclarent chercher un logement avec un extérieur, et plus de la moitié désirent augmenter leur surface au sol, se dirigeant vers un type 3. Même constat du côté des investisseurs immobilier pour du locatif. Les trois-quarts affirment dans ce même sondage, avoir revu leurs critères de sélection dans leur projet d’acquisition de biens dédiés à la location.

Vers une mutation des zones habitatbles

Les impacts de la pandémie sur le logement se font aussi sentir sur les ambitions géographiques des Français. Les envies, les choix, les attentes en matière de localité d’habitation ont changé depuis la crise sanitaire. Ainsi, Selexium explique dans son sondage, que 55 % des Français veulent vivre dans des villes moyennes et investir dans du neuf. L’attrait pour les grandes villes perd de la vitesse, soulevant une problématique sociale évidente des difficultés d’acquisition de biens de qualité dans les zones rurales denses. La pénurie de logements dans les villes, et le prix des loyers élevés pousse les Français à revoir leurs ambitions en ce qui concerne les territoires où habiter.

Les alternatives proposées par le gouvernement pour le logement

Des constructions logements de qualité

Conscient des idéaux franciliens pour améliorer leur cadre de vie, le gouvernement souhaite agir pour proposer une alternative réalisable dans le nouveau paysage d’habitat de demain. Le poumon des réformes annoncées par Emmanuelle Wargon respire dans la qualité des logements des programmes immobiliers neufs. Des espaces extérieurs pour tous les nouveaux habitats, pour compte, balcons, terrasses aux étages et rez-de-jardin pour les rez-de-chaussées deviennent indispensables. Elle l’affirme, la ministre du logement fera tout pour accorder une place conséquente aux espaces verts, aux extérieurs partagés et privés. Les Français l’ont démontré pendant les confinements successifs, leur engouement pour la campagne n’a cessé d’augmenter. Ce besoin viscéral d’espaces verts ne doit pas être exclusif aux périphéries. Emmanuelle Wargon entend bien proposer plus d’espaces arborés dans les nouveaux programmes logements des villes et repenser les lieux de nature aux alentours des habitations. 

Baiser le prix des loyers des particuliers

Emmanuelle Wargon frappe là où ça fait mal pour tenter d’endiguer le prix des loyers de plus en plus onéreux en France. En s’adressant directement aux propriétaires, la ministre du logement souhaite modérer les loyers et offrir aux Français une plus grande accessibilité aux logements. Dans cette optique, le gouvernement réforme le dispositif « Louer Abordable« . Un principe solidaire mis en place en 2017 permettant de bénéficier d’une défiscalisation sur les loyers perçus par les propriétaires, à condition de louer leur logement à des personnes modestes, en dessous du prix locatif.

Encadrer les travaux de rénovation

On le sait, le gouvernement veut réduire les logements identifiés comme « passoires thermiques« . En ce sens, et pour accentuer les efforts déjà en place, Emmanuelle Wargon annonce la sortie d’un nouveau dispositif d’aide à la rénovation, s’appuyant sur celui de MaPrimeRénov, consacré aux aides pour les projets de rénovation globale. C’est donc Mon Accompagnateur Rénov qui va voir le jour en janvier 2022. Comme son nom l’indique, ce projet a pour but d’accompagner les propriétaires à engager des travaux dans un projet de rénovation global de leur résidence. Ainsi, dès 2023, pour pouvoir bénéficier de l‘aide à la rénovation délivrée par l’état, il deviendra obligatoire de souscrire au dispositif « Mon Accompagnateur Rénov ».

Des usages qualitatifs plébiscités

Afin de rentrer dans une norme qualitative, Emmanuelle Wargon propose la mise en place d’un encadrement pour aiguiller les usagers sur les caractéristiques des programmes neufs en vigueur. Une charte qualité logement neuf à respecter pour palier aux problématiques logement énoncées plus haut.
Enfin, les dispositifs de réduction d’impôt pour les logements neufs comme « Super Pinel« , encouragent les Français à se tourner vers l’investissement immobilier dans du neuf, répondant aux critères environnementaux et sociétaux contemporains. La loi Pinel + se veut actrice des solutions proposées par le gouvernement pour améliorer les conditions de logement des Français, et ce, jusqu’aux conditions de locations.

« Habiter la France de Demain » engage une promesse faite aux Français en quête d’une qualité de vie durable, amorcée par des logements neufs de qualité. L’effort porté aujourd’hui par le gouvernement pour proposer de nouvelles mesures sur les programmes immobiliers, inspire les intentions de réformes à développer également aux logements existants. 


Dernières Actualités

Expulsions et trêve hivernale : ces exceptions souvent méconnues

Publié le 26/11/2021

Depuis plusieurs jours, la France a instauré l’annuelle trêve hivernale, en vigueur pendant cinq mois, soit jusqu’au printemps prochain. Durant cette période, les propriétaires d’un bien immobilier n’ont pas le droit d’expulser un locataire, au motif que celui-ci ne paie pas son loyer, par exemple. Mais il existe cependant des exceptions.

DPE : comment influe-t-il sur la valeur des logements ?

Publié le 24/11/2021

Mal adapté aux logements anciens, le nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) inauguré en juillet dernier, est de nouveau en vigueur après quelques semaines d’arrêt. Si la moyenne des logements français métropolitains se situe en classe énergétique D, d’autres en revanche oscillent entre le A pour les plus performants et le G pour les passoires thermiques. Selon les Notaires de France, ce résultat influe sur le prix des logements. Explications.

Investisseurs : que penser des placements financiers ?

Publié le 19/11/2021

Les idées reçues sur les placements financiers sont nombreuses. En tant qu’investisseur dans l’immobilier, il vous sera sûrement proposé de diversifier votre patrimoine et d’effectuer des placements financiers. Faut-il s’aventurer sur le terrain des placements financiers ? Est-il nécessaire de disposer d’une épargne suffisante ou de hauts revenus ?

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière