Construction d’une piscine : attention à la hausse des impôts locaux

Publié le 17/06/2020

Faire construire une piscine est un rêve qu’entretiennent de nombreux particuliers, qui plus est à l’approche de la saison estivale. Mais en plus du coût de la construction et de l’entretien, il faut également prendre en compte l’imposition. Les impôts locaux, taxe foncière et taxe d’habitation, sont en effet calculés en fonction de la valeur du logement. Sans compter la taxe d’aménagement.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Construction d’une piscine : attention à la hausse des impôts locaux

Vivre dehors tout en étant chez soi, un critère essentiel pour de nombreux ménages

Pour profiter des premiers rayons du soleil dans leur jardin, de nombreux ménages décident chaque année de faire construire une piscine. Cela permet de donner davantage de valeur à son logement mais également de profiter de moments en famille à la maison. Un critère devenu essentiel depuis le confinement de deux mois imposé aux Français en réponse à l’épidémie de coronavirus.

Mais en plus du budget nécessaire à la construction du bassin, à la mise en eau, puis aux frais d’entretien et de sécurisation, les ménages qui font construire une piscine doivent prendre en compte le volet fiscal et notamment les impôts locaux.

Augmentation des impôts locaux : les piscines creusées et en kit de plus de 10 m² sont concernées

Toutes les piscines ne donnent pas lieu à une revalorisation des impôts locaux. Les piscines gonflables ou qui peuvent être facilement déplacées ne sont pas concernées. En revanche, les structures creusées ou en kit peuvent occasionner une augmentation de la valeur locative d’un logement si leur taille est supérieure à 10 m². Ceci influe sur le calcul de la taxe d’habitation et de la taxe foncière, même si la piscine n’est pas directement rattachée à l’habitation principale.

impôts.gouv.fr : « Une piscine enterrée dans le sol ou hors sol, (…) même si elle ne comporte aucun élément de maçonnerie au moment de la pose, si elle ne peut être déplacée sans la démolir, constitue un élément (…) qui doit être prise en compte pour l’établissement de la Taxe d’Habitation et de la Taxe Foncière ».

Avant et après la construction d’une piscine : les déclarations obligatoires

Construction d'une piscine : les déclarations à effectuer

Lorsqu’elle entraine une augmentation des impôts locaux, une piscine doit impérativement faire l’objet d’une déclaration « 6704 IL » auprès du centre des impôts. Les propriétaires disposent d’un délai de 90 jours pour la faire. Cette déclaration permet en outre de bénéficier d’une exonération de taxe foncière de deux ans.

Mais ce n’est pas tout, avant d’entamer la construction, il est également impératif de déclarer les futurs travaux à la mairie de la commune où se trouvera la piscine. Cette déclaration coïncide avec le paiement de la taxe d’aménagement. Son montant est calculé en fonction de la taille de la structure, ainsi que du taux communal et départemental en vigueur. Contrairement aux impôts locaux, la taxe d’aménagement n’est payable qu’une fois.


Dernières Actualités

Le dispositif Pinel sera prolongé après 2021

Publié le 25/09/2020

Signal fort envoyé par l’exécutif aux organisations professionnelles dans le cadre du plan de relance de l’économie : le dispositif Pinel, tout comme le PTZ (prêt à taux zéro), seront prolongés après le 31 décembre 2021. Le Gouvernement a également annoncé que tous deux seraient modifiés en 2022 pour mieux répondre aux problématiques du marché et répondre aux attentes des professionnels touchés par la crise sanitaire, tout en respectant les projets en cours.

Les dispositifs de défiscalisation immobilière contribuent à modérer le marché locatif

Publié le 23/09/2020

Selon une étude publiée récemment par l’ANIL (agence nationale de l’information pour le logement), les dispositifs de défiscalisation portant sur des opérations immobilières, contribuent à maintenir une politique de loyers modérés, ce notamment sur les studios. Une bonne nouvelle alors que le Gouvernement vient de confirmer la prolongation du dispositif Pinel au-delà du 31 décembre 2021.

Réforme du squat : l’amendement adopté à l’Assemblée

Publié le 21/09/2020

Alors que les cas de domiciles et de résidences secondaires squattés se multiplient un peu partout en France, certaines voix se font entendre. La loi de 2007 sur le droit au logement opposable et les lourdeurs administratives nécessaires pour expulser des squatteurs sont particulièrement visées. Dans ce contexte, un amendement du député Guillaume Kasbarian vient d’être adopté en commission à l’assemblée. Il vise à protéger le droit à la propriété.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière