Loyers impayés : les propriétaires ont adopté la garantie Visale

Publié le 09/12/2019

Si les Français semblent friands d’investissements locatifs, ils sont également nombreux à redouter les loyers impayés et les dégradations dans le logement. Pour palier ces désagréments, Action Logement propose un dispositif appelé « Visale » qui permet de protéger les propriétaires bailleurs et d’offrir une garantie aux locataires. Cette année, la garantie Visale a presque triplé ses résultats par rapport à l’année 2018.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Loyers impayés : les propriétaires ont adopté la garantie Visale

Visale : un garant gratuit pour les locataires, plus de sécurité pour les bailleurs

La 200 000ème garantie Visale a été accordée le 15 octobre 2019. Un chiffre important quand on sait qu’il n’était que de 73 000 sur le total de l’année 2018. Pour rappel, Visale est un dispositif public de cautionnement gratuit. Il facilite l’accès au logement des locataires de moins de trente ans, ainsi que des nouveaux embauchés, en leur faisant bénéficier d’un garant « fiable et sérieux ».

De leur côté, les propriétaires bailleurs peuvent utiliser le dispositif pour sécuriser les revenus locatifs. Au-delà des particuliers, cette garantie est également accessible aux professionnels de l’immobilier, aux résidences universitaires.

« Action Logement se porte garant gratuitement pour couvrir loyers impayés et dégradations locatives », visale.fr

Locataire de moins de 30 ans, jeunes embauchés et bail mobilité

caution-solidaire-visale-proprietaires-engouement

Pourquoi un tel engouement ? Depuis la mise en place du dispositif en 2016, celui-ci a peiné à trouver son public. Méconnu, trop complexe ou jugé insuffisant pour protéger locataires et propriétaires, une refonte s’imposait. C’est chose faite depuis 2018. Désormais plus lisible, accessible en ligne et toujours gratuit, le dispositif a séduit deux fois plus de locataires cette année que depuis sa création en 2016.

Depuis février 2019, la garantie Visale court désormais sur 36 mois et protège le bailleur de toutes les dégradations qui pourraient être effectuées dans le logement. Tous les locataires âgés de moins de 30 ans peuvent demander à bénéficier de la garantie Visale et pour les plus âgés, il faut pouvoir justifier d’un contrat de travail de moins de six mois. Mais ce n’est pas tout, les bailleurs et locataires liés par un bail mobilité sont désormais également concernés.

Garantie Visale ou garantie loyers impayés ?

En pratique, c’est le futur locataire qui doit effectuer les démarches désormais possibles en ligne. Sur présentation des justificatifs demandés, il obtient un visa dans un délai moyen de deux jours. Il peut ensuite transmettre le numéro de dossier au futur bailleur qui peut ainsi télécharger le contrat de cautionnement.

Depuis le début de l’année, les plafonds de location ont été revus à la hausse :

  • 800 € pour un étudiant francilien et 1 500 € pour un actif
  • 600 € pour un étudiant ailleurs en France et 1 300 € pour un actif

La garantie Visale proposée par Action Logement vient compléter l’offre payante des garanties loyers impayés (GLI). Elle permet aux quelque 94 % de locataires ne remplissant pas les conditions imposées par les GLI de bénéficier d’un garant.LA garantie Visale est, en effet, plus souple sur les conditions d’éligibilité : le loyer ne doit pas dépasser 50 % des revenus du locataire contre 30 % pour les GLI et le contrat de travail peut être un CDD ou un contrat d’intérim.


Dernières Actualités

Augmentation des loyers : + 0,66 % au 2ème trimestre 2020

Publié le 05/08/2020

Chaque trimestre, l’INSEE publie l’indice de référence des loyers (IRL) qui permet aux propriétaires-bailleurs de réviser les loyers une fois par an. Au 1er trimestre 2020, il était de + 0,92 % sur un an, puis de + 0,66 % au second trimestre. La révision des loyers n’est donc pas libre et elle n’est pas non plus rétroactive. Faisons le point.

Taxe foncière : dégrèvement possible pour certains bailleurs pénalisés par le confinement

Publié le 29/07/2020

La vacance locative est redoutée par les investisseurs locatifs ainsi que par les propriétaires immobiliers qui décident de mettre leur bien en location. Avec l’épidémie de Covid-19, de nombreux loueurs ont ainsi vu leur locataire partir peu avant ou pendant le confinement, et peinent aujourd’hui à retrouver des candidats. L’administration fiscale propose une indemnisation de taxe foncière pour ces bailleurs, sous certaines conditions.

Peut-on investir dans une résidence de tourisme pour y vivre ?

Publié le 24/07/2020

Pour réaliser des économies d’impôt, certains investisseurs optent pour la résidence de tourisme. Un modèle de défiscalisation qui permet de bénéficier jusqu’à 11 % d’avantages fiscaux et qui garantit presque à coup sur de maintenir la valeur de son logement à un niveau élevé. Mais est-il possible d’investir dans une résidence de tourisme pour finalement y habiter ? Quelle est la différence avec un meublé de tourisme ? Faisons le point.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière