Augmentation des loyers : + 0,66 % au 2ème trimestre 2020

Publié le 05/08/2020

Chaque trimestre, l’INSEE publie l'indice de référence des loyers (IRL) qui permet aux propriétaires-bailleurs de réviser les loyers une fois par an. Au 1er trimestre 2020, il était de + 0,92 % sur un an, puis de + 0,66 % au second trimestre. La révision des loyers n’est donc pas libre et elle n’est pas non plus rétroactive. Faisons le point.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Augmentation des loyers : + 0,66 % au 2ème trimestre 2020

Révision des loyers : un droit annuel non-rétroactif, comme le prévoit la loi ALUR

Pour proposer un bien à la location, il faut rédiger un contrat de location dans lequel figure le montant du loyer hors charges ainsi que la description du logement, sa consistance, sa destination et enfin les équipements privés et ceux relatifs aux parties communes.

Comme le prévoit la législation et notamment la loi ALUR de 2014, les bailleurs privés peuvent réviser les loyers une fois par an, à condition de se baser sur l’IRL communiqué par l’INSEE chaque trimestre.

Loi ALUR du 24 mars 2014 : « Art. 17-1.-I. ― Lorsque le contrat prévoit la révision du loyer, celle-ci intervient chaque année à la date convenue entre les parties. (…) À défaut de clause contractuelle fixant la date de référence, cette date est celle du dernier indice publié à la date de signature du contrat de location.

Le bailleur dispose d’un an à partir de la date de référence pour manifester son souhait de réviser le loyer. Passé ce délai, il « est réputé avoir renoncé au bénéfice de cette clause pour l’année écoulée ». La révision annuelle des loyers n’est donc pas rétroactive.

Un simulateur en ligne pour calculer la révision annuelle des loyers

Simulateur de calcul : révision annuelle des loyers

L’indice de référence des loyers est calculé chaque trimestre par l’INSEE, en fonction de la moyenne de l’évolution des prix à la consommation (hors tabac et loyers) sur les douze derniers mois. Au deuxième trimestre 2020, il s’établit à 130,57, soit une augmentation de 0,66 % sur un an. En comparaison, il était de 130,57 au 1er trimestre 2020 (+0,92 %), 130,26 au 4ème trimestre 2019 (+0,95 %) et 129,99 au 3ème trimestre (+1,20%).

Pour calculer le nouveau loyer pour l’année à suivre, le propriétaire doit se baser sur le loyer en cours, l’IRL du trimestre indiqué dans le bail ou à défaut, celui de la date anniversaire, et l’IRL de la même période, l’année précédente. Ce qui donne pour un loyer de 500 € hors charges, révisé en mai 2020 : (500 x 130,57) / 129,72. Le nouveau loyer est donc de 503,28 €.

Les bailleurs qui souhaitent de l’aide pour procéder à la révision annuelle des loyers peuvent utiliser le simulateur en ligne proposé par l’Institut National de la Consommation.


Dernières Actualités

Immobilier de bord de mer : comment rentabiliser son bien

Publié le 27/07/2021

L’immobilier de tourisme peut être gage de rentabilité à condition de bien choisir sa zone d’achat. Si les stations balnéaires les plus prisées attirent les touristes, mais également les investisseurs locatifs, leur prix à l’achat ne garantit pas toujours d’obtenir un bon rendement. Alors, comment rentabiliser son investissement en bord de mer ? Voici quelques conseils.

Immobilier : le marché à la loupe

Publié le 20/07/2021

Se Loger vient de publier son premier bilan chiffré de l’année immobilière pour 2021. Les six premiers mois de l’année nous apprennent par exemple que les prix de l’immobilier ancien sont à la hausse et particulièrement ceux des appartements. On assiste par ailleurs à un rebond des ventes alors qu’un futur acquéreur sur trois redoute que la baisse de l’offre ne se poursuive.

L’investissement locatif à Bordeaux en 2021

Publié le 15/07/2021

Alors que Bordeaux figure parmi les villes françaises les plus chères, elle est aussi l’une des plus attractives notamment grâce à la qualité de vie qu’elle procure, proche de l’océan Atlantique. Des disparités existent cependant entre les quartiers. Bien que le centre-ville devienne inaccessible, d’autres apparaissent comme des lieux privilégiés pour investir. Malgré la crise, la demande locative reste présente et les perspectives pour la ville, favorables. Faisons le point.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière