modifier-declaration-impots

Défiscalisation : vous avez jusq’au 18 décembre pour modifier votre déclaration d’impôts 2018

Publié le 07/09/2018


Qu’il vienne d’être mis à disposition sur l’espace personnel en ligne ou adressé par courrier, la plupart des contribuables ont récemment reçu leur avis d’imposition sur le revenu. En cas d’erreur ou d’omission constatée, il est toujours possible d’effectuer une déclaration rectificative en ligne ou en version papier. Explications.

Gain de temps, moins de « paperasse » : corriger son impôt en ligne

L’espace personnel de la plateforme impôts.gouv.fr permet de consulter ses documents fiscaux, ses déclarations, mais également de les corriger ce depuis le 18 juillet et jusqu’au 18 décembre 2018. Si toutes les informations peuvent être modifiées par cet intermédiaire, les données et changements relatifs à l’état-civil doivent quant à eux être mentionnés par le biais de la messagerie en ligne. Il est d’ailleurs possible de les modifier à tout moment, même en dehors de cette période rectificative.

Le nombre de corrections est illimité, chacune d’entre elles faisant l’objet d’un mail de confirmation envoyé après la validation des informations.

Attention toutefois, la déclaration rectificative n’est accessible en ligne que par les contribuables ayant effectué leur déclaration sur Internet.

« Une fois que le service « corriger ma déclaration » est fermé (…), vous ne pouvez plus modifier votre déclaration à partir du service de correction en ligne. Il faut dans ce cas présenter une réclamation. Vous avez alors jusqu’au 31 décembre N +2 pour le faire en ligne depuis la messagerie sécurisée de votre espace Particulier ou par courrier à votre centre des finances publiques. »

Une correction qui doit être envoyée rapidement en cas de version papier

Quant aux contribuables qui effectuent toujours leur déclaration d’impôts en version papier, ils doivent également envoyer leur demande de correction par courrier à l’administration fiscale.

Cette correction ne peut pas être effectuée sur papier libre. Il faut pour cela remplir intégralement une nouvelle déclaration sur formulaire vierge. Le formulaire 2042 2018 Cerfa 10330 22 dans les cas les plus courants et le formulaire 2042 C 2018 Cerfa 11222 20 pour les revenus complémentaires. Ces documents sont disponibles directement dans le centre des impôts de rattachement ou en ligne sur le site demarchesadministratives.fr.

Il est nécessaire dans le cas de communications par courrier, de prendre en compte les délais postaux.

Déclaration rectificative : quels impacts sur les impôts ?

La correction de la déclaration d’impôts sur le revenu peut conduire selon les cas à une augmentation ou à une diminution du montant de l’impôt à payer.

S’il s’agit d’une diminution, le nouvel impôt à payer sera mentionné sur un avis de dégrèvement adressé par courrier. Les contribuables qui auront alors déjà payé l’intégralité de leur impôt seront remboursés du trop-perçu. Quant aux autres, ceux qui sont par exemple mensualisés, ils verront leur impôt réduit du montant en question. En cas de remboursement direct, celui-ci sera fait par virement pour les contribuables qui ont communiqué leur RIB aux fiscs ou par chèque dans le cas contraire.

En cas de hausse, la nouvelle déclaration donnera également lieu à la réception d’un nouvel avis mentionnant le montant et le délai de paiement de la somme complémentaire.


Dernières Actualités

Rénovation immobilière : comment profiter du CITE en 2019 ?

Publié le 22/03/2019

Un temps prévu pour être supprimé fin 2018, le crédit d’impôt transition énergétique, plus connu sous le nom de CITE, a finalement été prorogé jusqu’au 31 décembre 2019. Cette année encore, les propriétaires qui souhaitent entreprendre des travaux de rénovation énergétique dans leur logement pourront donc percevoir une partie des frais engagés sous la forme d’un crédit d’impôt sur le revenu. Les conditions d’éligibilité sont les mêmes que l’année précédente.

Immobilier locatif : les atouts de la résidence étudiante

Publié le 20/03/2019

Tout investisseur locatif cherche à lier des avantages fiscaux avec un rendement pertinent. Une combinaison qui peut être atteinte grâce aux résidences étudiantes, de plus en plus prisées. Avec la crise du logement que traverse la France et le nombre d’étudiants dans le supérieur qui ne cesse de croître, ce type d’habitations permet de relier l’offre à la demande.

Investissement à la montagne : booster sa fiscalité grâce au statut de LMNP

Publié le 18/03/2019

Si l’investissement dans l’immobilier de tourisme répond à des règles strictes, il permet également de bénéficier d’une fiscalité avantageuse. À condition de choisir scrupuleusement sa destination, son statut et le mode de location. Le statut de loueur en meublé non professionnel permet d’optimiser cette fiscalité.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière