Plan de relance : entre 4 et 5 milliards d’euros seront alloués au secteur du bâtiment

Publié le 20/07/2020

Il s’agit de l’une des premières annonces de la nouvelle ministre du Logement, Emmanuelle Wargon. Dans le cadre du plan de relance mis en place pour contrer la crise sanitaire liée à l’épidémie de Coronavirus, une enveloppe de 4 à 5 milliards d’euros sera débloquée pour les seuls secteurs du bâtiment et de la rénovation. S’il s’agit en premier lieu de rénover des bâtiments publics, une aide spécifique pour les ménages est également prévue.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Plan de relance : entre 4 et 5 milliards d’euros seront alloués au secteur du bâtiment

La rénovation énergétique des bâtiments : priorité du plan de relance

Le secteur du bâtiment représente 10 % du produit intérieur brut français (PIB) a tenu à rappeler Emmanuelle Wargon, la nouvelle ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement. Pour cette raison, le Gouvernement souhaite débloquer une enveloppe comprise entre 4 et 5 milliards d’euros pour soutenir toute la filière, dans le cadre du plan de relance.

Dans le cadre d’un sommet européen historique à Bruxelles, le plan de relance économique doit permettre de définir l’enveloppe budgétaire et les mesures mises en place pour soutenir les pays européens touchés par l’épidémie de Covid-19. En France, un plan similaire d’une centaine de milliards d’euros doit être proposé fin août.

Ce montant doit permettre de rénover de nombreux bâtiments publics comme des écoles et des hôpitaux, mais une part doit également être consacrée aux ménages qui souhaitent rénover leur logement.

Réconcilier écologie et économie en soutenant les ménages dans la rénovation énergétique

Et la nouvelle ministre du Logement qui remplace désormais Julien Denormandie, de rappeler que l’écologie est compatible avec l’économie. Rénover les passoires thermiques et aider les ménages à faire des économies d’énergie doit, en effet, permettre de tendre vers « une économie plus verte ».

C’est d’ailleurs ce qui ressort du plan de relance français présenté par le nouveau Premier ministre, Jean Castex, mercredi 15 juillet dernier, devant l’Assemblée nationale. Le Gouvernement souhaite dédier 20 milliards d’euros pour le soutien des énergies vertes, la rénovation énergétique des bâtiments, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la pollution des transports et de l’industrie et l’accès à une alimentation locale, soit 20 % du budget total du plan de relance, dédié à l’écologie.

Il a également mis l’accent sur le plan de rénovation urbaine qui concerne 450 quartiers répartis en Métropole et en Outre-mer et 2 millions de personnes. Financé en partie par l’ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine), ce plan doit permettre de redonner vie à certains quartiers dont le manque d’accessibilité, la vétusté des équipements, le manque d’espaces verts et l’insalubrité des logements, rendent les conditions de vie difficiles. L’Exécutif souhaite que les travaux commencent dans 300 quartiers concernés avant la fin de l’année 2021.


Dernières Actualités

Charges de copropriété : quelle évolution avec le Covid-19 ?

Publié le 22/06/2021

Alors qu’on aurait pu s’attendre à une hausse des charges de copropriété du fait de la pandémie, c’est un tout autre bilan que dresse l’Association des responsables de copropriété (ARC) pour l’année 2020. En moyenne, les charges auraient reculé d’environ 2 % sur un an, du jamais-vu depuis 2014. Une tendance qui trouve sa source dans la douceur de l’hiver, mais qui ne concerne pas tous les postes de dépenses.

Litiges immobiliers : de bonnes affaires en perspective

Publié le 17/06/2021

Avec la crise sanitaire, les biens immobiliers litigieux tendent à se multiplier sur le marché. Il peut s’agir par exemple d’une vente consécutive à une séparation ou à un divorce, d’une vente successorale difficile, d’un squat, ou encore d’un logement déjà loué pour lequel le locataire en place ne paie pas son loyer. Si cela peut occasionner des tourments pour les propriétaires, les biens litigieux peuvent également être synonymes de bonnes affaires. À condition d’éviter les pièges.

Les perdants de la réforme des APL

Publié le 15/06/2021

L’Aide Personnalisée au Logement (APL), est versée par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) aux ménages ne dépassant pas un certain plafond de revenus. Elle permet d’aider les ménages concernés à se loger en leur attribuant une aide financière calculée en fonction de certains critères. Selon l’Union nationale pour l’habitat des jeunes (Unhaj), la réforme de l’APL a pénalisé l’ensemble des jeunes et notamment les actifs.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière