Les perdants de la réforme des APL

Publié le 15/06/2021

L’Aide Personnalisée au Logement (APL), est versée par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) aux ménages ne dépassant pas un certain plafond de revenus. Elle permet d’aider les ménages concernés à se loger en leur attribuant une aide financière calculée en fonction de certains critères. Selon l’Union nationale pour l’habitat des jeunes (Unhaj), la réforme de l’APL a pénalisé l’ensemble des jeunes et notamment les actifs.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Les perdants de la réforme des APL

Tous les jeunes concernés par une baisse des APL

La réforme de l’APL est entrée en vigueur en janvier 2021. S’il est difficile d’évaluer son impact sur les bénéficiaires à ce stade, l’Union nationale pour l’habitat des jeunes (Unhaj) vient toutefois de publier les conclusions de son étude menée auprès de quelque 4 000 jeunes de 15 à 30 ans. L’enquête compare deux périodes : 2019-2020 et 2020-2021. Si l’étude révèle des variations consécutives aux recalculs annuels, elle met également en lumière une baisse plus importante des APL perçues en 2021 par rapport à 2020.

Sur la période 2020/2021, 39 % des jeunes sondés ont connu une baisse du montant de APL de 118,4 € en moyenne contre 28 % sur la période 2019/2020 pour une moyenne de 90 €. Au total, la baisse moyenne en 2020-2021 s’élève à 38,5 € contre 17 € en 2019-2020.

Selon l’analyse de l’Unhaj, rapportée par le magazine Capital : « en raison d‘un effet de rattrapage brutal, tous sont perdants, et ce quel que soit leur niveau de ressources ». En effet, l’étude nous apprend que tous les jeunes connaissent une baisse significative du montant des APL, indépendamment de leur âge et de leur niveau de revenus. Malgré tout, les jeunes actifs semblent être parmi les plus concernés : ceux en CDI à temps plein sont suivis de près par les travailleurs en CDD ou CDI à temps partiel. En 2021, les premiers ont vu leur aide au logement chuter de 107 euros contre 35 euros en 2020. Pour la seconde catégorie, la baisse est de 93 euros contre 33 euros sur la période précédente.

Réforme de l’APL : un premier bilan cet été

La réforme des APL du 1 er janvier 2021 a pénalisé de nombreux jeunes.

Depuis le début de l’année 2021, le calcul des APL se fait tous les trois mois en fonction des revenus des douze mois précédents. Avant la réforme, l’aide au logement était recalculée tous les ans à partir des revenus perçus deux ans auparavant. Si l’objectif affiché est de proposer un calcul plus juste de l’aide, les associations alertent le Gouvernement. Selon elles, la précédente méthode de calcul de l’APL permettait aux jeunes de bénéficier d’une aide jusqu’à deux ans après être entrés dans la vie active. Un calcul qui permettait souvent de trouver un équilibre financier en l’absence de minima sociaux.

La Caisse nationale d’allocations familiales a elle aussi publié quelques chiffres. Pour 41 % des allocataires, l’aide au logement aurait baissé depuis le début de l’année.

Dans l’entourage de la ministre chargée du Logement Emmanuelle Wargon, on annonce un premier bilan de la réforme au mois de juillet prochain.


Dernières Actualités

Piscines non-déclarées : les images satellites au secours du fisc

Publié le 22/10/2021

Pour traquer les contribuables qui manqueraient à leurs obligations, l’administration fiscale n’hésite pas à recourir aux nouvelles technologies. Bercy a, en effet, développé un partenariat avec Google, qui s’appuie sur l’intelligence artificielle. L’objectif : débusquer les extensions de bâtiments ainsi que les piscines non-déclarées. Si certains saluent l’innovation dans une administration qui manque de personnel, d’autres en revanche, déplorent la déshumanisation.

Ma Prime Rénov’ : un dispositif similaire adapté au vieillissement

Publié le 20/10/2021

MaPrimeRénov’, c’est le dispositif bien connu des ménages, qui souhaitent rénover énergétiquement leur logement. Depuis le 1er janvier dernier, la prime est également accessible aux propriétaires-bailleurs, ainsi qu’aux copropriétaires. La recette séduit, à tel point que le Gouvernement a dû revoir à la hausse son enveloppe budgétaire pour 2021. Et le Premier ministre, Jean Castex, de missionner le ministère du logement sur un dispositif connexe, celui-ci destiné à soutenir l’adaptabilité des logements au vieillissement de la population.

86 % des Français cherchent un logement avec un extérieur : les nouvelles annonces d’Emmanuelle Wargon appuyées par le sondage réalisé par Selexium

Publié le 15/10/2021

La ministre déléguée du logement Emmanuelle Wargon engage son cheval de bataille contre les problématiques culturelles du logement français. Après avoir évoqué et engagé le sujet durant plusieurs semaines sur l’amélioration du paysage habitable dans l’hexagone, elle prend la parole ce jeudi 14 octobre 2021 avec son programme « Habiter la France de Demain », et définit les actions attendues dans les mois à venir.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière