Qu’en est-il du dispositif de défiscalisation Censi-Bouvard ?

Publié le 02/10/2017

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Qu’en est-il du dispositif de défiscalisation Censi-Bouvard ?

La loi Censi-Bouvard fait partie des lois qui permettent de déduire une partie de ses investissements des impôts, or, les prolongations ou modifications des autres ont été annoncées, ce qui n’est pas le cas de Censi-Bouvard. Que va-t-il advenir de ce dispositif ?

Loi Censi-Bouvard, un amendement de la loi Scellier

La loi Censi-Bouvard a été proposée par les députés Michel Bouvard et Yves Censi en mars 2009, aidés par d’autres personnes. Il a été accepté afin d’étendre le dispositif Scellier à tous les logements de services neufs. Dès lors, il a permis aux investisseurs de percevoir un loyer en même temps qu’une réduction d’impôts. Il a été, en plus de la loi Scellier, un outil de levier considérable pour les acheteurs : en 2009, grâce au dispositif et à la récupération de la TVA à 19,60 % sur logement neuf, ils pouvaient récupérer jusqu’a 40 % du prix du logement acheté.

Au même titre que la loi Scellier, il permet aux personnes qui acquièrent un bien depuis le 1er janvier de récupérer 11 % du montant total de l’achat. En 2009 et 2010, ce taux était de 25 %, pour passer à 18 % en 2011 et le taux actuel depuis 2012.

Il a plusieurs conditions à remplir pour bénéficier de cet avantage fiscal :

  • Louer un bien neuf (depuis moins de 2 ans), en l’état futur d’achèvement, ou terminé depuis au moins 15 ans et réhabilité récemment
  • Louer ce bien meublé, en LMNP (location en meublé non-professionnel)
  • Louer ce bien durant au moins neuf ans, souvent plus, à un exploitant professionnel de l’un de ces trois types : résidences étudiantes, maisons de retraites (Ehpad) et établissements médico-sociaux (à certaines conditions).

Le montant de la réduction d’impôt s’étale sur 9 ans et ne doit toutefois pas excéder 300 000 € hors taxes donc 33 000 € de déduis sur la durée. À noter que ce montant intègre le plafond des niches fiscales de 10 000 €.

Si un particulier investit dans un appartement de 200 000 € hors taxes, confié ensuite à un exploitant professionnel grâce au dispositif Censi-Bouvard, il peut récupérer 22 000 € sur neuf ans, soit 2 444 € par an.

Le futur de la loi Censi-Bouvard

Quel est le futur de cette loi qui a désormais 8 ans et qui offre un rendement allant de 3,5 % à 4 % ? Le dispositif a eu plusieurs dates de fin mais a toujours été prolongé depuis 2009. Cette année aussi, ou sera-t-il supprimé ? Lors de la prolongation de 2016, les résidences de tourisme classées ont été déclarées comme non-éligibles.

Les professionnels attendaient donc avec impatience les présentations des réformes de loi logement et loi finances pour avoir plus de précisions mais au final, aucune information supplémentaire n’a été donnée.

Ainsi, trois hypothèses sont possibles : arrêter totalement le dispositif, le remplacer en changeant les modalités ou le prolonger tel quel ou modifié.


Dernières Actualités

Augmentation des loyers : + 0,66 % au 2ème trimestre 2020

Publié le 05/08/2020

Chaque trimestre, l’INSEE publie l’indice de référence des loyers (IRL) qui permet aux propriétaires-bailleurs de réviser les loyers une fois par an. Au 1er trimestre 2020, il était de + 0,92 % sur un an, puis de + 0,66 % au second trimestre. La révision des loyers n’est donc pas libre et elle n’est pas non plus rétroactive. Faisons le point.

Taxe foncière : dégrèvement possible pour certains bailleurs pénalisés par le confinement

Publié le 29/07/2020

La vacance locative est redoutée par les investisseurs locatifs ainsi que par les propriétaires immobiliers qui décident de mettre leur bien en location. Avec l’épidémie de Covid-19, de nombreux loueurs ont ainsi vu leur locataire partir peu avant ou pendant le confinement, et peinent aujourd’hui à retrouver des candidats. L’administration fiscale propose une indemnisation de taxe foncière pour ces bailleurs, sous certaines conditions.

Peut-on investir dans une résidence de tourisme pour y vivre ?

Publié le 24/07/2020

Pour réaliser des économies d’impôt, certains investisseurs optent pour la résidence de tourisme. Un modèle de défiscalisation qui permet de bénéficier jusqu’à 11 % d’avantages fiscaux et qui garantit presque à coup sur de maintenir la valeur de son logement à un niveau élevé. Mais est-il possible d’investir dans une résidence de tourisme pour finalement y habiter ? Quelle est la différence avec un meublé de tourisme ? Faisons le point.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière