Qu’en est-il du dispositif de défiscalisation Censi-Bouvard ?

Publié le 02/10/2017

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Qu’en est-il du dispositif de défiscalisation Censi-Bouvard ?

La loi Censi-Bouvard fait partie des lois qui permettent de déduire une partie de ses investissements des impôts, or, les prolongations ou modifications des autres ont été annoncées, ce qui n’est pas le cas de Censi-Bouvard. Que va-t-il advenir de ce dispositif ?

Loi Censi-Bouvard, un amendement de la loi Scellier

La loi Censi-Bouvard a été proposée par les députés Michel Bouvard et Yves Censi en mars 2009, aidés par d’autres personnes. Il a été accepté afin d’étendre le dispositif Scellier à tous les logements de services neufs. Dès lors, il a permis aux investisseurs de percevoir un loyer en même temps qu’une réduction d’impôts. Il a été, en plus de la loi Scellier, un outil de levier considérable pour les acheteurs : en 2009, grâce au dispositif et à la récupération de la TVA à 19,60 % sur logement neuf, ils pouvaient récupérer jusqu’a 40 % du prix du logement acheté.

Au même titre que la loi Scellier, il permet aux personnes qui acquièrent un bien depuis le 1er janvier de récupérer 11 % du montant total de l’achat. En 2009 et 2010, ce taux était de 25 %, pour passer à 18 % en 2011 et le taux actuel depuis 2012.

Il a plusieurs conditions à remplir pour bénéficier de cet avantage fiscal :

  • Louer un bien neuf (depuis moins de 2 ans), en l’état futur d’achèvement, ou terminé depuis au moins 15 ans et réhabilité récemment
  • Louer ce bien meublé, en LMNP (location en meublé non-professionnel)
  • Louer ce bien durant au moins neuf ans, souvent plus, à un exploitant professionnel de l’un de ces trois types : résidences étudiantes, maisons de retraites (Ehpad) et établissements médico-sociaux (à certaines conditions).

Le montant de la réduction d’impôt s’étale sur 9 ans et ne doit toutefois pas excéder 300 000 € hors taxes donc 33 000 € de déduis sur la durée. À noter que ce montant intègre le plafond des niches fiscales de 10 000 €.

Si un particulier investit dans un appartement de 200 000 € hors taxes, confié ensuite à un exploitant professionnel grâce au dispositif Censi-Bouvard, il peut récupérer 22 000 € sur neuf ans, soit 2 444 € par an.

Le futur de la loi Censi-Bouvard

Quel est le futur de cette loi qui a désormais 8 ans et qui offre un rendement allant de 3,5 % à 4 % ? Le dispositif a eu plusieurs dates de fin mais a toujours été prolongé depuis 2009. Cette année aussi, ou sera-t-il supprimé ? Lors de la prolongation de 2016, les résidences de tourisme classées ont été déclarées comme non-éligibles.

Les professionnels attendaient donc avec impatience les présentations des réformes de loi logement et loi finances pour avoir plus de précisions mais au final, aucune information supplémentaire n’a été donnée.

Ainsi, trois hypothèses sont possibles : arrêter totalement le dispositif, le remplacer en changeant les modalités ou le prolonger tel quel ou modifié.


Dernières Actualités

Immobilier ancien : les ventes toujours à la hausse

Publié le 16/10/2019

Le succès de l’immobilier ancien ne se dément pas auprès des acheteurs français. Malgré un léger ralentissement en septembre, le volume record des transactions, cette année, est porté par les taux qui ne cessent de baisser. En un an, les ventes ont fait un bond de 7 % sur tout le territoire et de 4 % en Île-de-France.

Taxe foncière : la réforme pourrait coûter cher à certains propriétaires

Publié le 11/10/2019

La loi de finances pour l’année 2020 a tranché sur ce chantier épineux. La réforme de la taxe foncière sera bien effective mais seulement à partir de 2026. Pour ce faire, la valeur locative des logements, servant de base au calcul de la taxe et datant de critères établis en 1970, sera réactualisée. Alors que 130 000 foyers ont vu leur taxe foncière augmenter cette année, de nouvelles hausses sont à prévoir d’ici à 2026.

Révision du barème de l’impôt sur le revenu : du nouveau pour 2020

Publié le 09/10/2019

Baisse d’impôt en vue pour les contribuables Français. Dans le cadre du projet de loi de finances pour l’année 2020, le barème progressif de l’impôt sur le revenu va être révisé. L’objectif : tenir compte de l’inflation et faire économiser quelques 350 euros à plus de 12 millions de ménages. Promesse du Gouvernement Macron, cette baisse d’impôt interviendra dès l’année prochaine.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière