Achat immobilier en France : où investir en 2021 ?

Publié le 23/12/2020

Le quotidien Le Figaro vient de dévoiler son « palmarès des villes où investir en 2021 ». Un classement dédié cette année à l’immobilier ancien. Dans la catégorie "valorisation à l'achat", Toulouse, Annecy et Montpellier arrivent en tête des grandes villes. Pour les villes moyennes, il faut se tourner vers Niort, Quimper et Cholet. Un palmarès qui fait également la part belle à la banlieue parisienne.

  1. Accueil
  2. Les actualités
  3. Achat immobilier en France : où investir en 2021 ?

Toulouse, Montpellier, Annecy, ces grandes villes où acheter en 2021

Troisième au classement général, Toulouse est sur le podium des grandes villes de plus de 100 000 habitants, où il fait bon investir en 2021. Il faut dire que la ville rose bénéficie d’une situation privilégiée, entre France et Espagne, à quelques kilomètres des premières plages méditerranéennes et du parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises. Avec des prix de l’immobilier qui se situent en moyenne à 2900 €/m², acheter à Toulouse est donc plutôt abordable. Et malgré une hausse rapide de 8 % en 2019, le prix du foncier augmente, mais de manière progressive depuis plusieurs années. Un dynamisme que l’on doit notamment aux nombreuses entreprises implantées et à la vie universitaire.

Ces caractéristiques se retrouvent à Montpellier, troisième grande ville du classement « valorisation à l’achat ». Dans la ville située aux pieds de la Méditerranée, les prix de l’immobilier y sont modérés : 2 992 €/m² en moyenne pour un appartement et 3 446 €/m² pour une maison.

+40,2 %

En 5 ans, les prix ont augmenté de 40,2 % à Bordeaux, 40,1 % à Lyon et 36,5 % à Nantes.

Plus surprenant en revanche, la ville d’Annecy arrive en tête du classement global et seconde des villes où investir en 2021. Ses prix y sont plus élevés avec 4 150 €/m² en moyenne, en hausse de 6,4 % en un an. Preuve de son attrait grandissant, la Venise des Alpes a accueilli 7 470 habitants supplémentaires et a vu se créer 2 762 nouveaux emplois en cinq an. Après Annecy, on retrouve respectivement Lyon, Aix-en-Provence et Nice en quatrième, cinquième et sixième places.

  • A lire également : investir avec la loi Pinel

Près de Paris, l’immobilier est boosté par les grands projets urbains

En région, les villes moyennes de 50 000 à 100 000 habitants peuvent également constituer une zone intéressante pour acheter en 2021. Avec un pouvoir d’achat immobilier de 138 m² pour un investissement de 200 000 €, Niort arrive en tête du classement, et ce malgré une hausse des prix de +9 % en un an. La ville est suivie par Quimper et Cholet, qui enregistrent une hausse des prix respective de +8,3 % et +4,5 % en un an. Si à Niort, le nombre de nouveaux habitants augmente sur les cinq dernières années, ce n’est pas le cas à Quimper et à Cholet. Mais avec des prix moyens qui oscillent entre 1 300 et 1 430 €/m², il y a de quoi réaliser de belles opérations.

En région parisienne, le podium est constitué des villes de Massy (91), Noisy-le-Grand (93) et Chelles (77). Moins chères que Paris, ces villes de la grande couronne d’Ile-de-France bénéficient d’un fort dynamisme. Les nouveaux résidents apprécient le pouvoir d’achat immobilier compris entre 43 et 53 m² pour un achat de 200 000 € et les grands projets urbains qui doivent voir le jour, dont le très attendu Grand Paris.


Dernières Actualités

Éco-PTZ : vers une prolongation du dispositif ?

Publié le 24/06/2021

Alors que l’éco-prêt à taux zéro doit prendre fin au 31 décembre 2021, la députée Bénédicte Peyrol, suggère qu’il soit à la place amélioré et prorogé. Une suggestion faite dans le cadre de l’évaluation du budget 2021. Dans son format actuel, l’éco-PTZ a connu une baisse de près de 73 % des demandes entre ses débuts en 2009 et l’année 2018, avant de trouver un second souffle en 2019.

Charges de copropriété : quelle évolution avec le Covid-19 ?

Publié le 22/06/2021

Alors qu’on aurait pu s’attendre à une hausse des charges de copropriété du fait de la pandémie, c’est un tout autre bilan que dresse l’Association des responsables de copropriété (ARC) pour l’année 2020. En moyenne, les charges auraient reculé d’environ 2 % sur un an, du jamais-vu depuis 2014. Une tendance qui trouve sa source dans la douceur de l’hiver, mais qui ne concerne pas tous les postes de dépenses.

Litiges immobiliers : de bonnes affaires en perspective

Publié le 17/06/2021

Avec la crise sanitaire, les biens immobiliers litigieux tendent à se multiplier sur le marché. Il peut s’agir par exemple d’une vente consécutive à une séparation ou à un divorce, d’une vente successorale difficile, d’un squat, ou encore d’un logement déjà loué pour lequel le locataire en place ne paie pas son loyer. Si cela peut occasionner des tourments pour les propriétaires, les biens litigieux peuvent également être synonymes de bonnes affaires. À condition d’éviter les pièges.

Guide défiscalisation gratuit Guide défiscalisation gratuit

Votre guide gratuit
sur la défiscalisation

Nous vous offrons votre guide complet de la défiscalisation immobilière